vendredi 11 mai 2012

La primevère officinale

SAM_0001SAM_0002

La primevère officinale - coucou :

noms- primula veris = primula officinalis, primevère vraie, primevère coucou, coucou, grande primevère, primevère officinale. Son nom latin veut dire « tout premier » car elle est l'un des premières plantes à fleurir au printemps. C'est aussi de la quelle tient aussi son surnom de « coucou ». 

classification- famille des primulacées, du sous-règne des plantes vasculaires, de l'ordre des primulales.

habitat- elle est courante à toute la France, aussi bien dans les chemins boisés, les plaines, les prairies ou les forêts éclairées.

description- elle peut atteindre 15 à 30 cm de haut, ses feuilles sont d'un vert tendre et crénelées, sa tige élancée est robuste. Les pétales jaunes sont au nombre de 5, avec 5 tâches oranges et 5 étamines. C'est une plante vivace qui fleurit de avril à mai.

médecine- les racines et feuilles sont expectorantes, émollientes, pectorales et calmantes. Les fleurs elles sont sédatives surtout sur les contusions, les enflures et les coups par l'application de compresses d'huile de macération. Le coucou est aussi efficace pour le sommeil et le système nerveux sous forme d'infusion. Trop en contact sur la peau, il peut provoquer une dermatite primulaire, c'est à dire des démangeaisons et une impression de cuisson..

cuisineLes jeunes feuilles et les fleurs sont consommées en salade, et en succédané du thé. La racine sert à aromatiser la bière.

thé de fleurs de primevère officinale- mettre 50 gr de fleurs sèches dans un litre d'eau. Consommer froid voir glacé. En boire avant le couché favorise le sommeil.

limonade de fleurs de primevère officinale- remplir un bouteille d'un litre de fleurs fraîches sans quelles soient serrées ni écrasées. Verser l'eau jusqu'à totale immersion. Ajouter du jus de citron et du sucre cristallisé (entre 50 à 80 gr). Fermer la bouteille et mélanger en la retournant et secouant doucement. La placer sur un appui de fenêtre, en plein soleil. Après 24h, ouvrir et filtrer. A consommer très frais et conserver au frigo.

vin cardiaque- autrefois il était utilisé contre l'arythmie. Dans une bouteille d'un litre mettre 50 gr de fleurs fraîches, puis remplir de vin blanc et d'un peu de miel. Fermer la bouteille et laisser, fermenter au soleil durant 2 semaines. Ouvrir et filtrer. Ce vin ce conserve à la cave et se sert frais.


La gentiane jaune.

SAM_1059 SAM_1060

Reine de la chartreuse, la gentiane jaune ou grande gentiane.

SAM_1061

La gentiane jaune:

noms- grande gentiane, gentiana lutea. Le premier usage de la plante aurait été fait par Gentius, roi d'Illyrie au II siècle av J.-C d'où son nom.

classification- famille des gentianaceae (gentianacées) de la classe des angiospermae.

habitat- Dans toute l'Europe, présente en Isère et dans les hautes alpes.

description- Plante de montagne qui pousse de 800m jusqu'à 2200m dans les près et pâtures, la gentiane jaune peut atteindre 1 m de haut. Ses feuilles font jusqu'à 30 cm de long et 15 cm de large. Les grandes fleurs jaunes de la plante possèdent 5 à 6 pétales réunies en grappes qu'y se trouvent par nombre de 5 à 10 sur la tige de la plante. Elle peut vivre 70 ans et fleurit seulement au bout de 10 ans.

A ne pas confondre avec le vératre.

propriétés- La gentiane jaune est indiquée pour les troubles digestifs, anorexiques, le manque d'appétit, la dyspepsie, les ballonnements, les flatulences, la dépression grâce à ses effets amers, stomachiques, toniques ainsi qu'à l'augmentation de la sécrétion gastrique et la salive qu'elle provoque.

utilisation médicinale- en tisane ou en alcool, ce sont les racines séchées de la plante qui sont consommées.

Macération de gentiane jaune:

verser 300 ml d'eau chaude sur 3 gr de la plante, boire 4 fois par jours.

Tisane de gentiane jaune:

verser 200 ml d'eau chaude sur 1gr de la plante, laisser infuser 10 minutes puis consommer. On peut en boire plusieurs fois par jours, toujours 30 minutes avant ou après les repas.

Efficace contre la fièvre, il faut toujours en avoir sous la main.

alcools- beaucoup d'alcools sont faits à base de gentiane, tel que l'eau de vie de gentiane, l'avèze, le couderc gentiane, le salers gentiane, la ciane, la liqueur de gentiane, la liqueur pontiane, la martiane une bière à la gentiane, le bonal et bien d'autres encore. Elle rentre aussi dans la composition de la chartreuse dont la recette est secrètement gardée.

récolte- la racine est récoltée (difficilement) à l'automne sur les plants les plus âgés dont les racines ont plusieurs centimètres d'épaisseurs Pour cela un instrument spécial, à la fois levier et pioche, est utilisé: la fourche du Diable. Les racines une fois cueillis sont nettoyées, coupées, séchées à l'extérieur puis à l'intérieur. Les racines utilisées doivent être souples, jaunes à l'intérieur et très amères.

 Attention à ne pas la confondre avec le vératre qui est semblable mais mortel !