SAM_0319SAM_0320

Bon, j'ai enfin trouvé le temps et la motivation pour faire quelques photos afin d'illustrer mon article.

SAM_0321SAM_0322

Cependant, pour la chicorée ce n'est pas encore ça, bien que le texte soitrédigé en brouillon,
les lignes tracées et les dessins faits, je n'ai pas vraiment le temps pour écrire.

SAM_0323

 

L'ail des ours:

 

noms: ail des bois, ail pétiolé, ail à feuilles larges, alliaire, allium ursinum en latin qui vient de « allium » un mot qui dérive du celtique « all » qui signifie « brûlant » et de « ursinum » un adjectif dérivé du nom « ursus,i » qui signifie « ours ». Son nom vient d'une légende qui veut qu'à la fin de leur hibernation, les ours pour reprendre des forces mangent l'ail sauvage. Un dicton dit « La veille de la Saint-Blaise, l'ours sort de son antre. S'il y retourne en s'y lichant la patte, l'hiver nous reste encore quarante jours. S'il n'y retourne pas, les grands froids sont passés. »

classification: famille des liliacées, super-ordre des lilidés, ordre des liliales, du genre des aulx.

habitat: cette plante affectionne les bois et les ravins humides, on peut la trouver en lisière près des petits courts d'eau. Elle est présente partout en France, hormis en Seine Saint-Denis, dans le Var et les Bouches-du-Rhône, dans le Terne-et-Garonne, dans les Alpes-Maritimes et peut être aussi dans le Vaucluse. On la trouve en Europe, dans le Caucase, et en Asie boréale. Elle a tendance à fuir les plaines méditerranéennes.

description: elle est vivace et peut mesurer entre 15 et 35 cm. Elle dégage une odeur d'ail très puissante, en particulier lors de la floraison où les colonies d'ail des ours embaument les lieux où elles poussent. Ses fleurs parfumées se trouvent au sommet de la plante, par grappes de vingt. Elles sont d'un blanc pur, en forme d'étoile à six branches et fleurissent d'avril à juin. La tige bien droite est très particulière, presque triangulaire avec deux des trois angles très saillants; deux feuilles lancéolées larges de 2 à 5 cm. Son bulbe mesure 2 à 6 cm et est coriace.

récolte: on la récolte au printemps, de préférence entre mars et avril avant sa floraison pour éviter le goût amer que la plante peut prendre et le jaunissement que les feuilles subissent dès apparition des fleurs. Les bulbes sont récoltée en été ou automne. Attention à ne pas la confondre avec le muguet de printemps ou la colchique d'automne.

propriétés médicinales: utilisé depuis l'an 3000 a.v. J-C, l'ail des ours est utilisé comme hypolipémiant (il fait baisser le mauvais cholestérol et augmente le bon) et hypotenseur (il dilate les vaisseaux). On l'utilise donc pour le cholestérol, les problèmes cardiaques mais aussi les vers intestinaux, les diarrhées, les gastrites, la grippe, les pathologies du foie et virales. On peut l'employé comme anti aggrégant plaquettaire et pour lutter contre la formation d'athéromes. De plus il est réputé pour être stimulant. La plante limite la fermentation ce qui stop les flatulences. Enfin la plante soulage les rhumatismes, les douleurs musculaires, prévient l'artériosclérose, apaise les affections cutanées, est dépurative et a des effets vasodilatateurs. Elle est aussi une des plantes européennes les plus riches en vitamine C.

utilisation: il a une forte concentration  agents actifscomme l'ail blanc qui est cultivé. Toutes les parties de la plante, sauf les fleurs amères sont utilisées. Le diallyl sulfide, le diallyl disulfide et l'arjoene sont bien plus présents. Ils se forment lorsque l'alline et l'allinase contenus dans la plante sont mis en contact lors de la mastication ou de l'écrasement de la plante ou du bulbe mais la façon la plus efficace de produire ces composés est de réduire les bulbes en purée juste avant l'ingestion. Il est contre indiqué pour les personnes avec un problème gastrique ou une peau fragile.

préparation: faire macérer 30gr d'ail dans 25cl de vinaigre pendant une dizaine de jours, frictionner les zones de rhumatismes avec.

cuisine: les feuilles sont un bon condiment cru dans la salade, les sandwichs ou le fromage blanc. Elles peuvent aussi être préparées en soupe ou en omelette. Le bulbe est utilisé de la même manière que l'ail commun bien qu'il soit beaucoup parfumé et que celui-ci ne soit pas au goût de tout le monde. Les boutons des fleurs non écloses sont aussi utilisées comme assaisonnement. De nombreuses recettes d'ail des ours existent comme la matafan à l'ail des ours, le mascarpone à l'ail des ours, le fromage à l'ail des ours, le lapereau à l'ail des ours, le gratin d'ail des ours, le pesto à l'ail des ours et bien d'autres encore.

Beurre à l'ail des ours: mélanger 100 gr de beurre à une poignée d'ail sauvage haché très finement à une cuillère à café de sel aux herbes et à un demi citron/une cuillère de moutarde.

Chique à l'ail des ours: mélanger 250gr de fromage blanc avec un verre de lait ou de crème, un oeuf dur, du poivre, du sel et un bouquet d'ail des ours. À déguster avec des petites pommes de terre.

Pesto à l'ail des ours: ciseler 500gr de feuilles d'ail, mélanger avec 75gr de pignon hachés et 75gr de parmesan râpé dans un mortier. Ajouter de l'huile d'olive tout en travaillant l'appareil avec le pilon pour obtenir une pâte.

Velouté d'ail des ours: faire suer 2 oignons/4 échalotes, 1 kg de pommes de terre, 2 blancs de poireaux dans de l'huile d'olive sans les faire colorer. Faire chauffer un litre et demi d'eau, et la verser sur les légumes. Ciseler un bouquet d'ail des ours et ajouter quand les légumes sont cuits. Laisser infuser quelques minutes puis mixer. Ajouter une cuillère de crème.