mardi 18 septembre 2012

L’émerveillement

SAM_4776

Bossuet déclare que "la sagesse commence par l'émerveillement". 

L'émerveillement, c'est cette capacité de s'étonner d'un rien, d'admirer une petite chose du quotidien qui peut passer pour anodine, c'est garder une âme d'enfant.

Dans un monde qui nous demande de la concentration, du réalisme, de l'écoute et de l'obéissance, il n'est pas facile de garder cette âme. Et pourtant, elle nous est essentiel pour nous retrouver. Sans elle, nous ne pourrions ni nous souvenir, ni nous questionner et encore moins apprécier ces petits bonheurs qui font notre quotidien.

S'émerveiller de tout et de n'importe quoi, ce n'est pas être niai ni naïf, bien au contraire, c'est renouer avec son Moi profond et, le temps d'un instant, sortir un peu de sa réalité pour se perdre dans son imaginaire.


Le château abandonné de Saint Sixte.

P1000985

Rappel (à la date du 18/12/13):

Pour tous les petits malins des divers forums et sites qui parlent du château, il est libre à vous d'y voir des fantômes et des esprits mais pas de mentir à son sujet! Pour rétablir les faits il n'y a pas de tanks au fond du lac, pas de bus, pas de cadavres de résistants ou d'occupants, personne ne s'y rend pour s'y suicider, personne n'a été brûlé vif ou brûlé tout court dans le château, l'ancien propriétaire n'y faisait pas d'orgies, aucun bébé ou nouveau né n'a disparu pour servir d'offrande dans l'enceinte du bâtiment. Il n'y pas non plus de chien hurlant à la mort à des heures précises ni de mystérieux bruits de sabbots de chevaux, de plus ces histoires sont nées sur le net et ne viennent pas de la bouche des habitants du coin qui ne les connaissent pas. Bref, mentir sur ce lieu pour se convaincre d'assister à des choses incroyables c'est salir la mémoire de l'endroit et des faits qui y sont rattachés mais aussi la famille Descours qui a fait beaucoup pour les villageois.

Bref tout prés de chez moi se trouve le château de Saint Sixte, une paisible bâtisse abandonnée qui date du début des années 1900.

P1000956 P1000957

Certains petits malins s'aventurent à dire qu'il est hanté par l'âmes de villigeois qui y auraient été exécutés mais il n'en est rien.

P1000960 P1000963

En réalité le château était le bastion des résistants pendant la seconde guerre mondiale.

P1000970 P1000973

En guise de représailles, les allemands mirent le feu depuis le grenier.

P1000998

Il n'y eu aucunes victimes mais le château brûla pendant 3 longs jours.

P1000975 P1000976

Depuis, le château est à l'abandon est la nature reprend ses droits.

P1000979 P1000981

Fougères, arbres et lierres ont envahi le lieu. 

P1000988 P1000990

Les habitants de la Valdaine ont récupéré bon nombre des pierres pour leur propre maison, cependant l'architecture du lieu est encore visible. Ils s'en prirent aussi quelques unes sur la tête.

P1000987

Dans le château il faut être prudent, les mûrs et les voûtes sont abîmés et des briques et des pierres peuvent s'en détacher.

P1000992 P1000997

On ne peut plus monter aux étages, les escaliers et une grande partie des planchers ont disparu.

P1000999 P1010001

Les vestiges religieux du lieu perdure, comme à gauche avec cette avancée en bois sur le mur qui abritait sûrement une sainte vierge ou l'eglise privée du château à droite.

P1010004 P1010005

L'écurie, bien qu'elle ait perdue son toit reste étonnement bien conservée.

P1010006 P1010007

L'église elle est recouverte de végétation et les arbres ont investi ses mûrs. Le sol est couvert de mousses, de fougères et de lichens. On peut même voir dans le bâtiment les anciennes barrières et les poutres brûlées.

P1010015 P1010017

Pour mieux connaître les légendes du coin, c'est par ici: les secrets de Saint Sixte.

P1010021 P1010008

Derrière les bâtiments se trouve une véritable forêt de renouée du Japon en fleurs, une plante invasive comestible, ainsi qu'un petit ruisseau.

P1010003

Voilà un endroit bien sympa, mais il faut le rappeler dangereux, plein de mystère et de fantaisie.

Petite précision (à la date du 18/12/13):

Le premier propriétaire et constructeur se nommait M. André Descours, un riche industriel lyonnais qui estconnupour être le fondateur de Descours & Cabaud. Il possédait une bibliothèque importante qui était mise à la disposition des habitants. La famille offrait régulièrement des cadeaux aux enfants des familles pauvres, en particulier pour Noël. Quand la bâtisse fût incendié par les allemands,la famille partie et emmena toutsses défunts dans des terres moins marqués par l'histoire.

Merci à Guillaume BEACAUD pour le complément d'information fort précieux, je me suis permise de le recopier ici mais vous pouvez le trouver sous ce même article.

 "Bonjour, 
Pour info, le chateau de saint sixte a été construit entre 1893 et 1895, non pour André Descours, mais pour Auguste Descours par l'architecte lyonnais Francois Rostagnat.  Auguste Descours, de mémoire frère d'André, avait épousé une riche lyonnaise, héritière de la maison de charbons Dufournel, plus tard Descours-Dufournel.  (André Descours, lui, sera à l'origine de la fondation de la branche connexe des Fers et fonte Descours-Cabaud, la seule existante aujourd'hui) . C'est donc Mme Auguste Descours, dont la famille était originaire du Dauphiné qui est à la source du projet de construction du domaine. Initialement, madame Descours ne souhaitait faire realiser qu'une "simple maison de campagne dans l'esprit dauphinois" ce que l'architecte traduisit par l'érection de ce grand manoir néogothique, assez simple dans son décor il est vrai en comparaison d'autres folies érigées par certains grands industriels lyonnais. La famille Auguste Descours, partageait alors son temps entre leur hotel particulier du Cours de Verdun à Lyon (qui abritait également le siège social des Charbons Descours-Dufournel), leur grand chateau de la Tour à Millery (richement rénové à l'italienne en 1903 pour le mariage de leur fille) et ce fameux chateau de Saint-Sixte. Il est tout à fait probable qu'Auguste Descours se soit donné pour le hameau de Saint Sixte une mission paternaliste (reconstruction de l'église si j'ai bien compris, création de route, etc.). C'était alors le cas pour l'immense majorité des aristocrates, des grands bourgeois et des nantis de la IIIéme République, qui cherchaient à assurer aux conservateurs les scrutins de l'électorat rural de leurs domaines par une attitude protectionniste un peu seigneuriale.  Pour revenir plus spécialement sur Auguste Descours, dont quelques clichés le montrent assis dans le grand salon du Chateau de Saint-sixte, il mourut effectivement en 1904 des suites d'une appendicite non détectée qui tourna à la péritonite... Il sera inhumé à Millery. Sans que je n'ai d'explication particulière, apres sa mort, c'est effectivement son frère André qui prit possession du domaine ; il reprit probablement aussi son rôle protectionniste envers la population locale... Ceci explique pourquoi certains se souviennent de ces dimanche convivials au chateau. Le chateau brûlera bien en 1944, effectivement en représailles pour avoir abrité des Résistants, surtout pour éviter de leur laisser un lieu où s'installer... Les héritiers d'André Descours feront réaliser par André Rostagnat (fils de l'architecte qui avait conçu le chateau) un projet de restauration. Ce projet prévoyait la destruction totale des ruines en vue de ne réutiliser que les fondations pour reconstruire un immense chalet dans le style alpin (au final sans doute plus proche du souhait initial de Mme Auguste Descours...). Le projet ne fut jamais réalisé et la propriété fut finalement laissée à l'abandon... J'espère avoir pu vous informé au mieux sur l'histoire de ce domaine."

Guillaume BECAUD

La mystérieuse racine du Sceau de Salomon.

P1010087

Quelle étrange chose qu'est la racine du Sceau de Salomon. Bien que je détaille la plante ici, je n'en n'avais jamais ramassée ou vu. C'est intriguant toutes ces vertus qu'on peut lui attribuer, en partie à cause de sa ressemblance avec une articulation. Il ne faut pas oublier que l'ensemble de la plante est toxique (feuilles, racine, baies, tige et fleurs).

D'près certaines doctrines magiques, elle serait régie par Saturne, l'élément eau et l'élément air. Elle est utilisée pour pratiquer les exorcismes et les forces du mal. Portée en talisman, elle protège son possesseur des forces occultes, des attaques physiques et psychiques. Elle est aussi utilisée pour confectionner des charmes et des filtres d'amour.

Sait-on jamais, peut être l'utiliserais- je le jour ou un démon ou une enfant démente passerons par ma porte.

Sortie en forêt 10.

P1000766

(Merci à ma petite mère de m'avoir prêté son appareil photo)

A la douceur des bois, la fraîcheur des prairies, la chasse aux champignons est ouverte.

P1000877

Attention, dans les bois et forêts se trouvent les lépiotes. Attention à ne pas confondre la délicieuse coulemelle (en bas à gauche) avec la terrible lépiote châtain (en bas à droite et en haut), elle est à rejeter car toxique.

P1000924 P1000825

 

P1000848 P1000850

De nombreux champignons nouveaux sont une fois de plus apparus, comme ce joli champi' violine.

P1000816

Les calocères visqueuses s'en donne à coeur joie.

P1000883 P1000886

Le polypore écailleux est un polypore qui se mange jeune en marinade. 

P1000823 P1000879

Les vesses en forme de vasques commencent à vieillir, certaines se sont faites dévorer par les petites bêtes de la forêt, d'autres répandent leurs spores.

P1000795

 

P1000854 P1000773

Certains champignons ont l'art de se fondre dans les feuilles mortes et l'humus brunis.

P1000875 P1000873

Les rosées des bois, d'excellents comestibles, se cachent des chercheurs sous l'herbe sèche et les aiguilles de pins. 

P1000788

Le russule feuille morte est un joli russule bien qu'il soit un comestible moyen.

P1000914 P1000912

Sur la mousse des vieux arbres morts, poussent de jolis 

P1000893 P1000845

Les fausses girolles sont remarquables en cette période.

P1000928

Les fourmis se préparent pour l'hiver, la fourmilière prend des proportions incroyables.

P1000868 P1000838

Les animaux ne sont pas aussi discrets que l'on pourrait le penser. A gauche une famille de sanglier à littéralement retourné un champ au coeur de la forêt pour trouver des tubercules et des vers. A droite un chevreuil à gratter de sa ramure un tronc pour marquer son territoire, lui retirant au passage son écorce. 

P1000771 P1000839

L'homme lui aussi laisse sa marque, avec par exemple une balise de chemin de randonnée ou un vieux abreuvoir abandonné qui se trouve dans une forêt qui, il y a 100 à 150 ans de cela, devait être un champ.

P1000811

Étrange forme que prend cette petite amanite jonquille rongée par une limace .Elle ressemble à un crâne digne de Monsieur Jack, se qui rappel sa toxicité supposée.

P1000907 P1000919

Le coprin d'Ellis est un champignon qui se développe en grandes colonies. Il est non comestible.

P1000941 P1000808

Les polypores sont toujours là, comme mon joli (et fétiche) polypore du bouleau que je retrouve chaque fois ou ce gros polypore multicolore.

P1000858

Le mélampyre des bois refait son apparition, lui qui un temps avait disparut de la forêt. On peut le voir ici: plantes parasites de l'Isère.

P1000815 P1000947

Dans notre panier plein de bonnes choses. L'incoutournable chanterelle (en haut à gauche et en bas) est rejointe par les cèpes bien qu'ils soient tout petits et parfois mangés par les rongeurs et les limaces (en haut à droite).

P1000819

Ne sont-elles pas mignones?

P1000905

Au panier nous avons rajouté des petits pieds de moutons, tout aussi savoureux.

P1000835 P1000828

La calvaire élégante ne pousse que sur le bois mort (à gauche). Elle peut atteindre une trentaine de centimètres. Bien que non toxique elle inflige de terribles coliques. A droite un petit bolet poivré, inconsommable avec son fort goût de poivre comme son nom l'indique. Il peut tout fois servir de condiment.

P1000865 P1000806

Voici d'autres jolis champignons avec le fascinant géastre à trois couche (à gauche), un champignon rare ou le russule émétique (à droite), rare lui aussi et dans ce cas plutôt vieillit, qui est réputé pour être inconsommable.

P1000899

Ah le beau panier que nous avons rammassé, la forêt est pleine de ressources.