SAM_7204

L'automne est doux, voir même sec en ce moment; la forêt se pare de feuilles jaunes et rouges. Qu'il fait fbon d'être dans le bois.

SAM_7250 SAM_7253

Étrange champignon que le tricholome rutilant, on le croirait sorti d'un conte de fée avec ses teintes violettes et jaunes.Il est suspecté de rendre très malade. De toute façon son amertume le rend inconsommable.

SAM_7236 SAM_7322

Le bolet bai est un excellent champignon dont la chair coupée devient grisonnate. Il a une saveur de noisette. Par temps humide le chapeau devient visqueux.

SAM_7366

Quand il est à maturité, il dépérit pour devenir complètement blanc de moisissure. Un champignon mangé par un autre champignon c'estplutôt caucasse.

SAM_7267 SAM_7268

Cependant il est facile de le confondre avec des espèces non comestibles comme le bolet subtomenteux.

SAM_7265 SAM_7301

Les cabanes des bois, construites par les enfants durant les vacances scolaires sont laissées au bon vouloir des éléments.

SAM_7367

Le sous bois est sec mais certaines si plaisent.

SAM_7315 SAM_7368

Les amanites tue-mouches sont là en grand nombre.

SAM_7372 SAM_7233

Certaines n'appricient pas la sécheresse.

SAM_7314

Les vikingsautrefois les consommaient pour se donner du courage. Prudence c'est un champignon toxique qui peut provoquer de graves troubles digestifs.

SAM_7371 SAM_7374

Ce sont aussi des champignons hallucinogènes qui ont pour effets d'accroitre les sentiments. 

SAM_7376 SAM_7379

Consommés quand on est heureux, ils renforcent ce sentiment, de même quand on est malheureux, ce qui peut mener à de terribles dépressions voir au suicide.

SAM_7439

Une amanite safran qui malgré son goût parfumé peut provoquer des troubles digestifs.

SAM_7418 SAM_7419

Reine parmi les reines, l'amanite des Césars. C'est un excellent comestible très prisé pour son goût fin de noisette. L'empreur Claude aurait été empoisonné avec un plat d'oronges, c'est à dire d'amanites des Césars, aux quelles aurait été mêlées quelques terribles amanites phalloïdes, sous ordre de sa femme, Agrippine le Jeune.

SAM_7426 SAM_7317

Il arrive parfois que des amanites tue-mouches naissent sans tâches ou que celles-ci partent avec la pluie comme à droite; cela peut entraîner une confusion avec l'amanite des Césars, à gauche. Pour les différencier, il faut savoir que la l'amanite des Césars à une chair blanche, un pied et des lamelles orange clair, un chapeau lisse orange foncé. L'amanite tue-mouches à un pied, une chair et des lamelles blanches. Le chapeau est rouge vif avec la plupart du temps, de nombreuses tâches blanches. 

SAM_7209

On trouve de nombreuses plumes en ce moment dans les bois. Les oiseaux font peau neuve avant les grands froids. 

SAM_7414 SAM_7415

Les clitocybes nébuleux sont des champignons qui peuvent atteindre 10 cm de haut pour 20 de large. Bien que consommés par certains malgré leur forte odeur (mélange de moisi et de farine), ils peuvent provoquer des allergies et des gastro-entérites. Ils ne sont donc pas concidérés comme comestibles.

SAM_7339 SAM_7340

Drôle de champignon, et pourtant il est commun. Voici une amanite rougissante, un très bon comestible qu'il est facile de confondre avec des espèces moins bonnes voir dangeureuses.

SAM_7341

Le chapeau est très surprenant, on croirait voir la peau d'un pachyderme.

Elle ne ressemble pas à ses congénères que l'oncroise plutôt dans l'année pourtant ce sont les mêmes. En effet ce champignon en fonction du sol, du temps et de la période de l'année peut avoir  des formes assez variées les une des autres.

SAM_7437 SAM_7438

Là aussi je sèche, je n'ai même pas l'idée à quelle famille ces champignons appartiennent.

SAM_7427 SAM_7428

Un autre inconnu.

SAM_7429

On voit que la sécheresse a touché les champignons. Pieds, chapeaux, lamelles, tous sont ridés.

SAM_7222 SAM_7445

Ceux-ci ont des formes bien particulières. A gauche l'helvelle lacuneuse est un mauvais comestible qui peut provoquer des intoxications graves. A droite l'oreille-de-liévre, dont la forme suffit à expliquer le nom, c'est un médiocre comestible qui cuit devient brun.

SAM_7284 SAM_7384

Le lactaire délicieux est un bon champignon jeune et poêlé dans l'huile d'olive. Coupé il laisse couler un lait orange. Sa chair est blanche mais au contact de l'air libre devient bleue en s'oxydant.

SAM_7409

Après une légère prospection la récolte s'annonce des plus prometteuse.

SAM_7357 SAM_7391

Les polypores sont moins visibles, peut être parce qu'ils ont en grande partie pris la couleur de l'écorce.

SAM_7430 SAM_7431

Le polupore du bouleau envahit de nouveaux espaces. Le grand spécimen que j'aimais photographier à chaque sortie a disparu.

SAM_7397

Un petit polypore hispide. A l'état juvénile ce champignon de bois se présente sous forme de boule. C'est espèce à la particularité de "perler", c'est à dire qu'il évacue l'eau de la sève dont il se nourrie de cette manière.

SAM_7302 SAM_7304

Encore des inconnus, jaunes vifs et tout frippé par le temps sec.

SAM_7288 SAM_7289

Et que dire de ceux-ci, tout déguenillés.

SAM_7361

Photo floue.... ça donne ça, quand on se rend compte que l'on photo graphie un russule ocre à côté d'un gros nid de guêpes maçonnes. Courage, fuyons!

SAM_7338 SAM_7435

Une séries de petits russules, peut être une russule verdoyante à droite.

SAM_7270 SAM_7363

les dessous de russules ocres pas au meilleur de leur forme.

SAM_7231

Le russule sans lait porte ce nom car il est fort remblable à un lactaire. L'absence de lait permet de différencier ces deux familles mythologiques. C'est un comestible très médiocre.

SAM_7286 SAM_7417

Deux autres russules haut en couleurs, avec le russule rose à gauche qui sort de son nid de mousse et à droite, un étrange russule au chapeau et pied rouges mais aux lamelles blanches, un peu comme pourrait l'être le russule taureau.

SAM_7424 SAM_7425

La russule noircissant est un piètre comestible qui à la particularité d'être pratiquement imputrescible. Coupée la chair devient rouge sang puis noire.

SAM_7309

Un russule ocre tout sec.

SAM_7226 SAM_7227

Voici un comestible remarquable, la chanterelle en trompette.

SAM_7228 SAM_7451

Il ne faut pas se fier à son aspect étrange et à sa petite taille, c'est un délice. Elle aime pousser sur les vieilles souches moussues, entre les racines apparentes ou dans la mousse du sol.

SAM_7369

Onpeut très facilement la faire sécher. Son odeur est fruitée.

SAM_7355 SAM_7356

De jolis champignons blancs aux bords courbés et aux chapeaux creux. 

SAM_7211 SAM_7216

Drôles de champignons que j'ai déjà croisé ici: 

http://grimoirescarnets.canalblog.com/archives/2012/10/16/25343568.html

Je ne sais toujours pas qui ils sont.

SAM_7292

On pourrait croire à des cortinaires de couleur roucou (cortinaires des montagnes) mais ils sont bien plus gros. Peut être des cortinaires à bracelet également mais le pied ne correspond pas. Un vrai casse-tête.

SAM_7235 SAM_7447

Deux stars de la cuisine. A gauche le pied mouton, un champignn orange aux aiguillons blancs. A droite le pied bleu, un champignon qui depuis peu est cultivé comme les champignons de Paris. Ils sont très recherchés pour leurs saveurs délicates.

SAM_7441 SAM_7449

Autre merveille culinaire, la trompette de la mort. Malgré son nom funèbre c'est un très bon comestible recherché lui aussi qui fait partie de a famille des craterelles. 

SAM_7450

La trompette de la mort pousse en colonies. Certains spécimens peuvent mesurer plusieurs centimètres.

SAM_7331 SAM_7335

Les vesses sont une famille de champignons qui comporte de nombreuses espèces. Elles peuvent prendre des formes particulières comme ces vesses de loup perlées. A gauche, une vesse c'est fendue en deux, comme un hommage à pacman (ici). A droite, une vesse jumelée qui ne peut qu'évoquer qu'une seule chose, un bustier à la Jean-Paul Gaultier.

SAM_7241 SAM_7385

Les lycoperdons brun d'ombre sont très nombreux dans le sous bois, il est délicieux d'appuyer sur les vieux spécimens pour les aider à libérer leurs spores. Ils sont non comestibles.

SAM_7274

Celle-ci est... sans équivoque. XD

SAM_7246 SAM_7278

Un autre inconnu chatoyant, teinté de rose, de rouge, d'orange et de marron.

SAM_7264

Les laccaires amethystes ont pris un coup de chaud, les chapeaux ce sont délavés mais ils restent de très bons comestibles.

SAM_7316 SAM_7329

Bonheur de marcher dans le bois, parmi les feuilles mortes et les rayons de soleil. Il fait chaud, il fait bon.

SAM_7342 SAM_7344

Le lactaire à odeur de chicorée, appelé lactaire à odeur d'érable chez nos cousins canadiens est un champignon qui pousse en grandes colonnies. Il provoque des troubles digestifs. Cependant les bons connaisseurs l'utilisent comme condiment dans les potages dont il reléve le goût.

SAM_7258

Un rameau de gui perché aux sommet d'un des grands arbres de la forêt a perdu quelque peu en avance ses baies blanches et toxiques.

SAM_7351 SAM_7352

Voilà de jolis inconnus.

SAM_7353 SAM_7433

 Ils envahissent tout en formant d'impressionnants ronds de sorcière.

SAM_7345

Plus classique, l'armillaire couleur de miel. Ceux-ci sont plutôt vieux voir passés.

SAM_7346 SAM_7350

Seuls les jeunes spécimens sont comestibles une fois blanchis. Cependant des fortes suspicions d'empoisonements sur ces champignons poussent à les concidérer comme non comestibles. 

SAM_7206 SAM_7223 SAM_7234 SAM_7239

Voici une série de 25 vignettes...

SAM_7255 SAM_7260 SAM_7262 SAM_7281

... de très sympathiques ...

SAM_7290 SAM_7299 SAM_7313 SAM_7324

... de fort appréciables ...

SAM_7328 SAM_7354 SAM_7359 SAM_7362

... et de très jolis ...

SAM_7380 SAM_7387 SAM_7389 SAM_7390

... champignons inconnus.

SAM_7454

Le résultat est là, un joli assortiment de champignons des bois prêts à passer à la casserole.