Drôle d'oiseau que le chocard à bec jaune, noir comme un Corbeau, au bec flamboyant et aux pattes rouges. Il est appelé à tord Choucas car ce passereau est est bien plus proche du Cave à bec rouge avec qui il fait parti des deux seules espèces du genre Pyrrhocorax. Il existe 3 sous espèces. Chez nous c'est le Pyrrhocorax graculus graculus, identifier en 1766.

P1000335

(photo de ma petite mère, admirez au second plan de l'oiseau le mont blanc)

Ces oiseaux mesurent environ 38 cm pour une envergure comprise entre 75 et 79 cm le tout pour un poids variant entre 1,70 et 2,45 kg. Ils peuvent vivre plus de 11 ans. On les trouve dans toute l'Eurasie, aussi bien depuis l'Inde jusqu'à la Russie jusque dans le nord du Moyen-Orient, tout en boudant cependant une bonne partie des pays d'Europes de l'Est, l'Angleterre, le Suède et la Finlande. Actuellement son statut de production selon l'IUCN est de l'ordre du "quasi menacé".

SAM_1948

Le bec est légèrement courbe, court et délicat; la queue est longue et arrondie; les pattes rouges vifs comme chez son cousin Cave; l'iris brune; le plumage noir métallique chez les adultes, terne chez les juvéniles. Il n'y a pas de dimorphisme sexuel, c'est à dire pas de distinction entre mâle et femelle.

P1000326

(photo de ma petite mère)

Mais où voir le chocard à bec jaune? Ceux-ci ont été photographiés au sommet du Petit Charmant Som où une petite colonie c'est établie et aime venir au plus prés des promeneurs (quelques fois quelques mètres). En générale on les trouve en haute montage, jusqu'à 4000 mètres (5000 dans l'Hymalaya). En France se sont dans les Alpes, la Corse et les Pyrénées qu'ils se sont établis. On en a vu suivre les alpinistes du mont blanc jusqu'au sommet pour grappiller deux trois miettes de leur repas.

Attention, comme tout les oiseaux sauvages, il ne faut pas les nourrir car il digère très mal le gluten contenu dans les farines de céréales.

Le plus souvent, on observe de grande colonies près des pâturages de haute altitude, près de façades rocheuses, au dessus de la ligne des arbres, mais l'hiver il ne rechigne pas à descendre plus bas et à venir s'installer près des stations et des villages montagnards.

SAM_1919

Le chocard à bec jaune est un oiseau omnivore: insectes, oeufs, invertébrés, graines et baies, charognes de rongeurs, oeufs... rien ne lui résiste, sans oublier les reste de repas des touristes. Mais il a une nette préférence pour les petits coléoptères et les escargots qu'il déniche avec son bec, mais ce qu'il préfère ce sont les grains de raisins chapardés. Quand la nourriture se fait abondante, il constitue des réserves dans les fissures des roches, des maisons et des arbres.

P1000338

(photo de ma petite mère)

C'est un oiseau particulièrement sociable qui peut vivre dans des groupes atteignant plusieurs centaines d'individus, qui se divisent en petits groupes pour se nourrir avant de se reformer pour trouver de nouvelles zones. On a observé à plusieurs reprises des nuées s'attaquer à des aigles ou des vautours qui s'en prenaient à un membre de la colonie. 

SAM_1917

La période des amours à lieu entre avril et mai, elle est marquée par une forte agitation du groupes, des cris stridents et des parades bruyantes. La nidification se fait de manière solitaire, bien que plusieurs couples peuvent s'installer près les uns des autres. Le nid massif en brindilles est construit dans une fente d'une pente rocheuse. Les 3 à 6 oeufs incubes pendant 18 à 20 jours. A la naissance des petits les parents se relais sans cessent pour les nourrir, jusqu'à ce que les oisilons soient en âge de voler à partir d'environ un mois. Une fois qu'ils ont rejoint le groupe, d'autres adultes que leurs parents peuvent continuer à les nourrir. 

SAM_1918

Le chant du chocard à bec jaune est très mélodieux, loin de celui du corbeau ou de l'étourneau,il est proche d'un sifflement. Vous pouvez l'écouter ci-dessous.