La neige n'a pas caché toutes les couleurs de la nature. Les lichens formes des tableaux colorés sur les troncs de noyers et de frênes. Ils renferment une substance du type amylacée mucilagineuse, la lichénine qui possède des propriétés médicinales. Certains peuples, du Nord particulièrement, les ont consommés sous forme de farine pour faire du pain et des gâteaux.  En Asie on l'utilise dans les soupes. En Europe, ils rentrent dans la composition d'émulsifants industriels.

Longtemps utilisés pour les problèmes de toux, la science a mit en évidence leurs propriétés antibiotiques, photoprotectrices, anti-inflammatoires, insecticides, photostimulatrices. 

SAM_8995

Les lichens sont apparus au Cambrien, du moins c'est de cette époque que dates les plus vieux fossiles connus de cette étrange formation.

SAM_8998

On parle de formation car les lichens ne sont pas un organisme à proprement parlé mais une symbiose entre un champignon et une algue (dans 90% des cas).

SAM_8994

En grec ancien le lichen s'écrit λειχἠν et désigne les plantes parasites. Rangés parmi la famille des mousses pendant plusieurs siècles, ils ont aujourd'hui leur propre classification.

SAM_8997

Ils connaissent trois modes de reproduction en fonction de leur espèce: végétative, asexuée et sexuée. C'est à dire qu'ils se reproduisent par dédoublement filamenteux, en s'auto fécondant ou en se fécondant mutuellement (présence de mâles et de femelles).

SAM_8999

Leur croissance est très lente, environ 1 mm par an. Ce sont de très bons indicateurs atmosphériques car ils captent et stock les éléments de l'air ambiant. L'analyse des vieux spécimens permet de connaître l'évolution du taux de carbone, d'azotes et de métaux lourds au fil des années.

SAM_9001

Ces organismes sont des plus résistants, en effet, en fonction de leurs espèces, ils peuvent survivre à des variations de températures incroyables (de -70° à +70°), des milieux ayant moins d'un pourcent d'humidité. Ils peuvent aussi stocker les sels minéraux nécessaires à leur développement complet et s'auto-réhydrater d'eux même.Plus incroyable encore, envoyés dans l'espace puis ramener sur terre, il semblerait que leur structure ne soit ni abîmée, ni modifiée malgré les UV purs, l'abscence d'eau, le froid extrême, le vide, les rayons ionisants ou l'abscence d'apesenteurs. 

SAM_8993

Il existe une dizaine de papillons qui se nourrissent de lichens. L'hiver, dans les zones semi-polaires et polaires mais aussi en Europe, ils permettent aux rennes, aux caribous, aux yacks, aux cerfs, aux chèvres sauvages, aux chevreuils ou aux chevaux sauvages de survivre.