SAM_0465

Voici ma cabane au fond du jardin. Un peu frêle, elle siège sous les grands noisetier dont elle est en partie faite. C'est ce très bel article de Marie-Claire qui m'a inspiré: http://www.espritcabane.com/maison-jardin/cabanes/cabanes-bois/

SAM_0425 SAM_0426

Mais avant de se mettre à l'ouvrage, voilà la visite d'un habitué, qui a sorti son nez au milieu de l'hiver, notre ami scarabée qui décidément est de partout.

SAM_0437 SAM_0438

Bien, pour commencer l'armature de la cabane il faut couper quatre grandes branches fourchues, dont on coupe l'extrémité en biais pour pouvoir l'enfoncer de manière solide dans le sol. On plante l'une d'elle au centre, et sur sa fourche on coince celles des autres branches. Ainsi on forme un tipi.

SAM_0440

Par la suite, on ajoute une dizaine de branches de noisetier simples, en prenant toujours soin de tailler le bout en pointe et de bien les enfoncer dans la terre.

SAM_0441 SAM_0451

Par la suite on ajoute des ramures et des brindilles que l'on coince dans les branches principales pour former une armature solide. On couvre le tout de lierres et de lianes (clématite sauvage) puis on ajoute les branchages plus massifs, comme les branches de sapins pour former des murs bien épais.

SAM_0447 P1010838

Encore 5 minutes d'oisivetée à regarder le ciel et à rendre visite aux chevaux du voisin.

SAM_0461

Et la cabane est terminée. Deux morceaux du tronc d'un arbre mort, abattu par les trous laissés par le pic épeiche font office d'armature pour l'entrée.

SAM_0428 SAM_0430

Il ne reste plus qu'à faire un petit peu de décoration, comme avec ces jolies schizophyllumes communes qui prendront place dans la cabane.