mardi 26 février 2013

Non, pas tout de suite!

SAM_2686

Alors oui, c'est de la neige, oui ces sont des branches de noisetiers mais surtout oui c'est un moustique! Malheur de malheur, celui-ci est un petit précoce qui sûrement, n'a pas bien fait long feu dans ce paysage glacé mais il faut savoir d'un hiver neigeux suivit d'un printemps pluvieux comme il est annoncé promet une chose de sûre: une invasion de moustiques!

Si, si, je ne vous ment pas, là sont tout les ingrédients pour voir le charmant petit insecte proliférer avec tout les désagréments qui s'en suivent. 

Alors oui, c'est pas très joyeux, un peu triste même, mais avons-nous le choix?


Quand la neige fait une nouvelle apparition au jardin.

SAM_2506

On avait espèrer être débarassé de la neige mais non, la revoilà. Cependant déjà le soleil pointe le bout de son nez, la végétation est bien décidé à se rebeller et à donner de la voix, enfin de la feuille.

SAM_2527 SAM_2537

Alors en attendant que les températures remontes, on s'occupe, on cuisine. Ma petite mère nous a bien gâté, nous voilà régalés.

SAM_2540 SAM_2541

Du côté des couronnes (rappelez-vous ici), et bien elles ont bien vieillit malgré l'hiver. Les voilà devenues sèches et pour un temps, immortelles.

SAM_2544

Ha, la joie de planter les pieds dans la neige, on fini vite par s'en lasser. Néanmoins quand cette été nous dormirons fenêtres grandes ouvertes sous l'écrasante chaleur, il sera plus que bon de se souvenir du froid mordant et de la poudreuse.

SAM_2543 SAM_2546

Le jardin se rebelle! Lavandes et iris percent le manteau neigeux. Bientôt les fleurs apparaîtrons et donnerons à voir toute une gamme de violets.

SAM_2547 SAM_2502

Bon, il n'est pas encore venu le temps de prendre un bon petit thé dans les framboisier mais on vient, doucement certes, mais sûrement.

SAM_2560

Je crois que ce n'est plus la peine d'expliquer le pourquoi de ce nom de perce-neige. Magie de la nature.

SAM_2476 SAM_2477 SAM_2478 SAM_2480

Il y a une semaine de ça, les plants de perce-neiges avaient fière allure et n'avaient pas à pâtir des flocons et du froid. Aujourd'hui c'est tout autre chose.

SAM_2654 SAM_2680

Les voilà envahies et submergés mais pas de crainte, déjà la blanche neige fond et perle en gouttes sur le fleurs fermées qui dans peu de temps s'ouvriront.

SAM_2705 SAM_2678

De ça et de là, elles ont réussi à faire fondre le froid autour d'elles. Il ne manque plus que la verte herbe et le réveil des abeilles pour sentir le printemps arriver. Plus qu'un mois!

SAM_2679

Beau programme que ce tapis de perce-neiges nous promet pour l'arrivée de Mars, moi du printemps et des fées.

SAM_2556 SAM_2552

En attendant, en ce jour les oiseaux se font discrets mais ne sont pas complètement invisibles. Au sol corbeaux et pies laissent les traces de leurs larges pattes.

SAM_2718 SAM_2599

Les petits oiseaux eux laissent des traces légères et parfois, dans un excès de joie ou d'éffroie, celle de leur envol.

SAM_2569

Bref, suivez- là voie, le guide lui sait où il va.

SAM_2574SAM_2573SAM_2572

On aurait cru pouvoir prendre un joli panorama du bout de jardin blanc de fleur, et non de neige mais on ne choisit pas. Vite le printemps!

SAM_2549 SAM_2550

Autre visiteur du jardin, le renard qui avec sa démarche élancée et fine laisse des traces légères dans la poudreuses.

SAM_2579 SAM_2590

On peut voir si son petit tour a été agité ou non. Des pas regroupés serrés mais distinctibles, des foulures espacées, des traînés dans la neige et des traces de pattes bien appuyées, pas de doute, il y a eu course mais au contraire, si les pas sont les uns dans les autres, plus ou moins proches et qu'il n'y a pas d'autres signe de son passage que de légères empreinte, alors notre compère c'est promenée d'un pas tranquille.

SAM_2571

Et quand un oiseau trouve une réserve de graines, ça donne un gros banquet où empreintes de volatiles, de renards, de lièvres et de chats ,attirés par les odeurs et ce remue ménage se mêlent.

SAM_2586 SAM_2587 SAM_2588 SAM_2589

Alors, qui sera le visiteur du jardin de l'année, ou du moins, de l'hiver?

SAM_2609 SAM_2610

Surprise, les jonquilles n'ont pas dit leur dernier mot! Certes quelques unes de leurs feuilles ont jauni avec le gel mais il en faudrait plus pour les arrêter.

SAM_2611 SAM_2612

Mais déjà d'autres plants viennent grossir leurs rangs, et bientôt les collerettes jaunes embelliront les jardins.

SAM_2564

Le dégel s'amorce et depuis les branches du grand noyer, les gouttes ruisselantes des branches viennent s'écrasser dans le manteau neigeux, laissant d'esthétiques dessins.

SAM_2636 SAM_2594

Le voilà le lièvre, avec ses pâtes reconnaissables entre toutes. Il a la particularité pour tromper les prédateurs de marcher plusieurs fois dans ces pas pour ne pas indiquer dans quel sens il s'en est allé.

SAM_2614 SAM_2615

Et puis il a notre légion de chats, plus ou moins amoureux de la neige qui délicats, marquent de leurs petits pas le paysage hivernal.

SAM_2620

Arg! les oreilles de judas n'ont pas du tout aimé le froid. Elles sont restées juvéniles, ont noircies et se sont mêmes rabougries.

SAM_2629 SAM_2627

Mais les animaux sont restés peu de temps désappointés de cette surprise en cette maigre saison. Un trou dans la neige, sous un un trou et voilà une sympathique demeure. Seule trace du passage, quelques traces dans la neige et quelques poils coincés dans l'écorce.

SAM_2630 SAM_2634

Ah mes belles tramètes rougeoyantes, cachées sous la neige elles sont encore plus nombreuses qu'à m'a dernière visite. L'hiver ne semble pas les déranger.

SAM_2647

Mon petit chat est passé par là!

SAM_2653 SAM_2656

Dans le lit du petit ruisseau qui s'écoule au pied de la source, quelques os d'un bon repas. Restes d'un repas humain traîné ici et là par les animaux ou restes d'un animal sauvage, je ne sais.

SAM_2658 SAM_2659

En parlant de source, enfin plutôt de citerne ou plutôt de réserve, les animaux ont vite trouvé ou s'approvisionner en eau douce sans craindre que celle-ci ne gèle.

SAM_2661

Et heureusement pour eux, pas besoin de descendre tout au fond de celle-ci. Il suffit de descendre de quelques pas en contrebas pour voir surgir l'eau de la terre. Au printemps et surtout, quand il ferra beau, têtards, tritons et salamandres s'y donneront rendez-vous.

SAM_2669 SAM_2672

En attendant les plantes sommeilles, couvertes par la neige protectrice et réconfortante.

SAM_2683 SAM_2687

Et puis il y en a certaines qui se rebelles et qui décident à leur tour de donner de la voix. Voilà que leur vert tendre tranche sur la neige blanche.

SAM_2674

Et voila que surprise, le chevreuil lui aussi fait son entrée dans le jardin, passe sous le pommier et repart tout aussi discrètement dans les taillis du champs accoudé au verger.

SAM_2690 SAM_2694

La cabane n'a pas bougé, et bien qu'il n'y ait pas d'enfants pour en profiter, du moins pas encore, les oiseaux ont prit pour habitude de dîner en son centre, laissant ça et là de grands trous de terre noire. 

SAM_2697 SAM_2701

Bref, lis et tramètes versicolores affrontent ensembles le froid et bientôt resplendiront de leurs incroyables couleurs, rouges pour les premières, jaunes, brunes et oranges pour les deuxièmes.

SAM_2725

Mais bon, c'est bien beau de traîner dehors mais tout aussi bon de rester au fond du lit, et j'en connais qui ne pourrons me dire le contraire.

Posté par Renarde alpine à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,