dimanche 15 septembre 2013

Fête médiévale de Crémieu (2013).

SAM_2742

 Cette année nous étions trois amies à parcourir ce samedi après-midi les rues de Crémieu à l'occasion de la grande fête médiévale que la ville organise tous les ans. Au programme chants, musiques, danses, costumes, shopping et pluie. Mais ce fût un très bon moment malgré les aléas du temps.

SAM_2728 SAM_2732

SAM_2723 SAM_2727

 La aussi, comme aux autres foires, du cuire et des peaux à go. Voilà de quoi se faire en peau de lapin un col bien chaud, des mitaines et même la couverture d'un grimoire à venir. Le touché du cuir est à mon goût quelques chose exceptionnel dans le sens où l'on a l'impression de toucher quelque chose de vivant qui ne l'est plus.

SAM_2725

 Une myriade de cordons et de lacets viendront parer les corsets et les bottines de ces dames, maintenir à. la taille la bourse de ses messieurs.

SAM_2731 SAM_2720

SAM_2721 SAM_2736

 Un renard sur l'étale, arg voilà mon animal bien mal au point. Autrefois la fourrure doublais par l'intérieur les épais manteaux confectionnés pour l'hiver car cela tenait plus chaud. La mode de la fourrure est venue des riches seigneurs qui, pour montrer leur puissance, faisaient coudre de la fourrure sur l'extérieur de leurs habits, une dépense inutile qui montrait leur grande fortune et donc leur pouvoir.

SAM_2845

 Voilà un art bien ancien. Le tourneur sur bois confectionnait des ustensiles à partir d'essences communes ou précieuses de bois pour rendre la ve de tout les jours plus simples, les objets en métal étant principalement destinés aux puissants.

SAM_2669 SAM_2663

SAM_2717 SAM_2718

Toute la ville a participé, un camps viking est venu s'intallé sur la place et le charcutier c'est mit aux couleurs locales tout en proposant une "charcutaille" bien d'époque en goût et...en odeur. 

SAM_2705

 Il n'y a pas à dire, la péche aux trésors plaît aussi bien aux petits qu'aux grands. Qui n'a jamais rêvé de trouver et de s'accaparer un coffre fort?

SAM_2758 SAM_2759

SAM_2761 SAM_2762

 Les stands viennent donner une certaines magie au lieu. Cartes, tarots, pendules, masques mais aussi besaces, livres, plantes, pierres, savons, sucreries, bijoux, épées de bois... il y en a pour toutes les bourses.

SAM_2719

 Un autre art ancien, la sculpture sur bois. Voilà de quoi orner le toit.d'un église.

SAM_2821 SAM_2812

SAM_2802 SAM_2788

Il y a eu de nombreuses créatures qui sont venues déambuler parmi les passants. Les gueles de loups étaient de loin les plus impressionnants mais des minotaures, elfes et autres femmes papillons étaient aussi au programme.

SAM_2741

Bref il y avait beaucoup à voir mais difficile de tout mettre en photos, que ce soit les personnages, les odeurs, la musique et les rires. Pour pallierà cela voici un petit montage sans prétention sur la parade et une partie des aniamations proposées pour ses médiévales de Crémieu 2013.

Et ci-dessous un petit aperçu de l'an dernier.

Bref, voilà une après-midi bien remplit riche en émotions et en découvertes.

 

SAM_2756

Et au passage une petite photo de moi, parce que temps à autre ça ne fait pas de mal de sortir le bout de son nez.


Tarte aux mirabelles (prunes).

SAM_2591

Un petit délice d'été, la tarte aux prunes, mais pas n'importe les quelles, aux mirabelles, les meilleures de toutes. Rapide et facile, cette pâtisserie met vite l'eau à la bouche.

SAM_2563 SAM_2568

Ingrédients:

- Une quarantaine de prunes mirabelles.

- une pâte feuilletée.

- 20 gr de beurre.

- 80 gr de sucre en poudre.

SAM_2573 SAM_2570

Après avoir bien lavé les mirabelles, on les coupent en deux, et on les dénoyautes. 

Dans un plat à tarte on déroule de la pâte feuilletée. Sur celle-ci on dispose en cercles réguliers les moitiés de prunes.

SAM_2575 SAM_2578

Faire fondre le beurre et en napper les fruits puis saupoudrer le sucre sur toute la surface de la tarte de manière bien égale.

Enfourner 25 minutes au thermostat 7.

SAM_2590

Et voilà le résultat, après avoir attendu ces longues minutes avec l'odeur du four qui vient titiller le nez, il ne reste plus qu'à déguster.

Bon ap'.

 

Fin du carnet (et ce n'est pas une blague).

SAM_2882

SAM_2883

SAM_2884

SAM_2885

[p 145 à p 170]

SAM_2886

SAM_2887

Voilà enfin et avec beaucoup de retard, la fin de ce tome 5 sur les plantes médicinales. Je vais pouvoir noter mes récoltes, mes découvertes, mes observations en ayant toujours sous la main les infos concernant mes plantes préférées (ou d'une moins une partie d'entre-elles).

J'avertis le lecteur qu'il y a pu se glisser dans mes écrits des erreurs et qu'il ne faut pas hésiter à me corriger et à être précautionneux avec les indications données et surtout, ne jamais utiliser les plantes si on les connaît pas ou peut et laisser tranquilles les plantes toxiques ou protégées.

 

Pour avoir tous les artcile et toute la série, c'est ici.

SAM_2888

 

Le fraisier sauvage

SAM_2880

SAM_2881

 

Le fraisier sauvage:



noms: fraisier des bois, fraise des bois, fragaria vesca, caperonnier, capron.

 

classification: de la famille des rosacées.

 

habitat: il est originaire d'Amérique du Nord, d'Europe et d'Aise tropicale. Il pousse dans les sous bois, les zones claires, broussailleuses, les bords de chemins et les talus des champs. Il pousse jusqu'à 2000m d'altitude. Il est plus rare dans les basses régions méditerranéennes.

 

description: c'est une plante pérenne (elle dure toute l'année) et rampante qui mesure aux alentours de 20 cm. Ses fruits d'un beau rouge sont de « faux » fruits, ce sont des réceptacles pour les graines/akènes qui les parsèmes mais le plant de fraisier se reproduit aussi par la multiplication .Ils donnent à l'urine une couleur rouge. Ses fleurs blanches ont cinq pétales blancs ovales et un cœur composé d'étamines jaunes. Elles fleurissent de mai à juin. Ses stolons sont longs, ses feuilles vertes, striées et brillantes. Le fraiser des bois est légèrement velu.

 

confusion: possible avec la potentille faux fraisier appelée fraiserat mais qui donne des fruits amers et secs et a ses pétales en cœurs.

 

récolte: les jeunes feuilles sont ramassées à la main puis séchées pour les usages de la phytothérapie. On ramasse les fruits pour la cuisine de mai à septembre. Le rhizome se déterre au printemps.

 

propriétés et utilisations: les feuilles infusées, riches en huile essentielle citronnée, en vitamine C et en tanins sont prescrites aux patients anémiés (manque de globules rouges), atteins de troubles intestinaux comme les diarrhées et les gastrites. Cette infusion serait également bénéfique pour les affections des voies urinaires et des reins comme les calculs rénaux, les ulcères ou la goutte par exemple. Les feuilles fermentées servent de substitue au thé (à la manière de celles du framboisier) et sont apéritives (ouvrent et stimulent l'appétit). Bouillies, ont les appliques en compresses sur les plaies infectées. Enfin un gargarisme de leur décoction préserve de la mauvaise haleine. La plante est aussi riche en protéines, en sodium, en phosphore, en glucides, en flavones, en fragarine d'où une utilisation fréquente des fruits. Ainsi il est aussi décongestionnant, astringent, reconstituant, reminéralisant, stimule les fonctions hépatiques, les systèmes glandulaires et nerveux. Il est aussi dépuratif, diurétique et calmant. Il peut soigner les angines, les leucorrhées et les inflammations de la bouche.



Sortie en forêt 34.

P1060049

Qu'il fait beau. On profite de la nature et des sorties en sauvage avant que la pluie ne vienne nous chagriner. La nature connait un regain d'activité et il plaisant de l'observer.

1P10600562P1060156

3P10601514P1060164

1 et 2: Le mélitée du Mélampyr est aussi nommé damier Athalie. Il est en voie de régression dans la plupart des zones où il vit. On le trouve de la mi-mai à la fin octobre dans toute l'Euopre, au Japon et les zones tempérées d'Asie jusqu'à 1600 mètres. C'est un papillon des lisières et des bords fleuris. 

3: Dans le coeur d'une fleur de carotte en fenaison, une araignée  a formée son nid. Il se voit ainsi abrité des ses ennemis naturels mais aussi des intempéries.

4: L'épeire fasciée ou agriope frelon est une araignée de belle taille. Celle-ci déguste une sauterelle qui s'est laissée prendre dans sa toile. Depuis le 19e elle est en expansion en Europe. Ses rayures agissent comme un leur en vers ses proies ce qui la rend également vulnérable à ses prédateurs. En cas de danger elle fait vibrer violemment sa toile avant de se laisser tomber dans la végétation.P1060064

Il fait plutôt beau voir même chaud (pas comme les jours à venir) et la fraîcheur d'un petit chemin forestier est la bienvenue. Les feuilles commencent à tomber et rapellent il ne reste plus qu'une semaine avant l'automne.

P1060072 P1060070

P1060071 P1060076

Dans le bois velanois, rencontre avec la Tour O'Mahony. Cette très vieille tour qui se trouve dans la forêt, au bout d'un chemin forestier et à proximité d'un champ, fût érigée au 19e siècle comme pavillon de chasse puis servit sous la première guerre mondiale de détachement pour les soldats. Elle appartenait à la famille du même nom, une seigneurie Irlandaise immigrée en France et dont il existe une large généalogie que l'on êut retrouver .

P1060083

Si on regarde à proximité de la tour, on peut trouver dans les taupinières qui l'entour des vestiges de l'activité humaine passée comme ce morceau de verre ou un autre de faïence.

1P10601072P1060109

3P10601414P1060216

1 et 2: Le bolet pomme de pin est champignon étonnant qui me surprend toujours quand je le rencontre. Son apparence atypique avec ses écailles noires évoquent en effet une pomme de pin. En vieillissant il devient complètement noir et passe souvent inaperçu. C'est un piètre comestible plutôt rare qu'il est bien plus agréable de contempler que de manger.

3 et 4: Le scléroderme vulgaire nommé aussi orange, citron ou commun. On le trouve à la fin de l'été jusqu'à a mi-automne. Il n'est pas commestible et serait même toxique. Certains vendeurs peut scrupuleux peuvent l'incorporer dans des préparations dites à base de truffes pour faire croire que c'est effectivement le cas car la chaire de se champignon est noire.

P1060093

La collybie radicante se développe généralement de manière solitaire. C'est un comestible sans grande saveur qu'il faut prendre garde à ne pas confondre avec d'autres espèces. Il aime le bois mort, en particulier les vieilles souches de hêtre.

1P10601012P1060131

3P10601744P1060175

1: Le lactaire poivré est un champignon non comestible en raison de son goût très prononcé de poivre. Séché puis réduit en poudre, il servait autrefois d'épice.

2: Le russule émétique est lui aussi non comestible et peut donner des mots de ventre. Celui-ci a été grignoté par les limaces et est utilisé comme abri par un petit grillon.

3 et 4: La russule verte est la meilleur du genre mais peut aussi être confondue avec des espèces plus dangereuses voir mortelles comme l'amanite phalloïdes! Attention donc.

P1060112

Ce n'est pas encore temps mais bientôt on pourra récolter les premières châtaignes! Miam, mais pour le moment c'est les fruits du sureau qui finissent dans le panier.

P1060124 P1060127

P1060126 P1060125

Surprise, rencontre avec... un pin maritime! En pleine forêt il a prit ses aises et a été épargné par la tronçonneuse du bûcheron. Ses pommes de pins seront fort utiles pour les ateliers à venir. En attendant, si on regarde d'un peu plus près ce conifère, on s'apperçoit que c'est une plante aux nombreuses vertus: hormis sont utilisation pour l'industrie du bois, les composantes de son écorce soigneraient l'hyper-activité. Au Portugal on récolte sa sève.

P1060117

Au même endroit on peut avoir une très belle vue sur une partie du pays Velanois.

P1060224 P1060225

P1060192 P1060193

Le sceau de Salomon odorant se porte plutôt bien, celui-ci propose des fruits mûres et de jolies feuilles délavées. Pour connapitre tout les bienfaits de cette plante qui, il ne faut pas l'oublier, toxique, rendez-vous dans la rubrique du tome 5 ou ici.

P1060122

Sur un plant de ronce, cachée derrière une feuille, une jeune sauterelle verte joue à la timide. Vorace, cette carnassière est à l'affût d'une proie.

P1060167 P1060171

P1060173 P1060169

Autre monumment de Velanne, le Sacré-coeur. Haut de plusieurs mètres, un escalier permet de monter jusqu'aux pieds de la statu pour contempler le paysage et faire des offrandres dans une petite loge dans la pierre réalisée à cette effet. Si on s'en référe à Wikipédia, (article complet ici) le sacré coeur se définit aisni: Le Sacré-Cœur est une dévotion au Cœur de Jésus-Christ, en tant que symbole de l'amour divin par lequel le fils de Dieu a pris la nature humaine et a donné sa vie pour les hommes. Cette dévotion est particulièrement présente au sein de l'Eglise catholique romaine.

P1060220

Et puis comme toujours les stars du panier, les girolles qui ont eu un peu du mal à le remplir cette fois-ci mais qui se sont révélées fort délicieuses le soir venu.