mardi 17 mars 2015

Sortie dans la campagne 1.

P2280055

Nouvelle année, nouvelle terre, nouvelles découvertes, nouveau titre ! Désormais plus de " Sorties dans les prés X" mais dans la campagne. Ce petit changement me permettra de pouvoir intégrer plus facilement mes sujets comme celui-ci. Topo sur la campagne aux alentours du beau village de Sault (et de sa boutique de nougat).

P3010187 P3010192

P3010194 P3010196

Aux premiers abords on se dit que la saison n'est pas encore aux fleurs. Il fait froid (il a même neigé peu avant mon arrivé), nous sommes encore en hiver et le paysage semble morne. Néanmoins la nature est pleine de surprise et les premiers signes des beaux jours sont là. Les jeunes poussent et les tiges vertes en attestent.

P2280009

Cadeau de mon chéri : une belle pomme-de-pin trouvée dans Marseille même. Fermée comme une huître, elle s'ouvre peu à peu sous les rayons du soleil. En de nombreux endroits, en particulier en montagne, les cônes ont été utilisés pour prévoir le temps, un peu comme les carlines sèches clouées sur les portes.

P2280021 P2280016

P3010108 P3010109

Qu'elles sont belles mes rosettes d'orchis bouc (Himantoglossum hircinum). Ici en Isère la plante se rencontre rarement, mais là bas bien moins ! J'ai âte de pouvoir croiser les grandes hampes florales de cette orchidée à l'odeur marquée. Il faudra attendre mai pour voir les toutes premières fleurs. La floraison s'étale jusqu'en juillet.

P2280045

Encore des chenilles processionnaires (larves du papillon Thaumetopoea pityocampa), décidément elles sont de partout ! Un imago peut pondre 100 à 300 oeufs. Ceux-ci mettent six semaines à atteindre leur maturité. Dangereuses chenilles car allergisantes, les rameaux comportant des nids sont systématiquement détruis. 

P2280028 P2280030

P2280032 P2280033

Le lierre grimpant (Hedera helix) fait parti des quelques lianes indigènes que l'on trouve en France. Autrefois utilisé comme purgatif (attention aux contre-indications, il est toxique), il serait dépolluant mais il doit encore faire ses preuves. Mellifère, ses jeunes feuilles sont broutées par les chevreuils et les sangliers.

P2280047

Le vieil if (Taxus baccata) est tombé. Son bois a été tronçonné. Tout l'arbre est toxique mais on peut l'utiliser sans risque comme bois de chauffage. On peut aussi en faire des objets d'art, des manches à couteaux ou des arcs grâce à son bois solide. Cela est dû à sa croissance lente qui lui fait atteindre des âges canoniques.

P2280070 P2280078

P2280073 P2280075

Voilà une après-midi bien remplit avec Pol, dentiste équin d'origine belge tombé amoureux de la région.Le thème du jour : intervention sur deux ânes qui présentent des dents à problèmes. Une des ânesse présente une dentition "perroquet" et l'empêche de se nourrir correctement. Un coût de fraise et le problème est réglé.

P2280024

Le mont Ventoux est sous la neige. Celui-ci porte bien son nom, pour cela il suffit de voir la tête des pins au premier plan. Celui culmine à 1 991 mètres d'altitude et présente un sommet relativement aride. Sa composition calcaire est parfaite pour la culture de la truffe et de la vigne dont les pans sont couverts à perte de vue.

P3010132 P3010135

P3010141 P3010134

On néglige trop souvent les plantes rases des sols. Celles-ci sont de bonnes indicatrices sur la nature de ceux-ci mais jouent aussi un rôle précieux pour les plantes et les champignons : elles préservent l'humidité du sol ce qui permet à la flore et aux micro-organismes de ne pas manquer d'eau, même en cas de sécheresse.

P3010111

Les chardons appartiennent à l'ordre des astéracées (comme les pâquerettes et les marguerites). C'est aussi le nom de gourmandises typiques de la région. Les chardons du Ventoux (et les Papalines d'Avignons) sont des douceurs à la liqueur d'origan. A cela on ajoute une soixantaine de plantes qui poussent au pied du Ventoux.

P3010162 P3010161

P3010160 P3010159

Voilà un résineux à identifier. Personnellement je n'ai aucune idée de qui il est. A savoir : les photos ont été prises le 1 mars 2015, le sol est calcaire, l'arbre se trouve dans un sous bois, mesure 4-5 mètres, les aiguilles en bout des rameaux ne dépassent pas 5-6 cm et on trouve beaucoup de résine sur l'ensemble de l'arbre.

P3010168

Le genévrier commun (Juniperus communis) que l'on rencontre souvent en France. On enbrûlait des rameaux autrefois quand des épidémies se déclaraient pour assainir l'air. La fumée de l'arbuste est aussi réputée pour chasser les démons et les sorcières. Ses fruits sont un des ingrédient essentiels de la choucroute. 

P3010170 P3010180

P3010171 P3010174

Et puis il y a la belle des belles, ma plante adorée, l'hellébore fétide (Helleborus foetidus L.). Nommée rose du serpent ou pied de griffon, cette plante toxique se reconnaît à son liseré pourpre et à sa floraison précoce. Autrefois on l'employait pour les soins vétérinaires ou pour soigner la démence. 

P2280081

Mais il faut bien un moment ou l'autre rentrer ! Le train est devenu mon quotidien, là aussi on y découvre une flore et une faune atypique, parfois discrète et mystérieuses, d'autrefois bruyantes et agressive. Ainsi va l'espèce humaine et ses humeurs... cela ne m'empêche pas d'adorer les gens, bien au contraire.

P2270008 P3010204


Sortie dans les Calanques 3.

P2150427

Aïe aïe aïe ! J'ai bien du retard dans mes articles ! La saison des morilles approche et je n'ai encore rien de croustillant à vous proposer, du moins pas encore... du coup on met les bouchées doubles ! Dernier article sur les calanques pour le mois de février (oui je sais, on est en mars ...) avec passage par la mer.

P2150441 P2150444

P2150456 P2150487

Visite d'une calanque "sauvage". Prise d'assaut l'été par les baigneurs et les touristes, on y rencontre en ce moment que quelques promeneurs, la faute peut être à cette foutue pluie toujours aussi présente. Les barques bleues attendent sagement leurs propriétaires et servent de repère aux goélands et aux mouettes  rieuses.

P2150472

Le banc des vieux, où à tout instant on a l'impression que les deux spectres de "Colloque sentimental"
de Verlainevont faire leur apparition pour évoquer le passé  de leurs "lèvres molles".

P2150480 P2150481

P2150479 P2150482

Le pin d'Alep (Pinus halpensis) est un grand conifère (jusqu'à 30 m) courant en bords de mer. Riche en résine, il est très inflammable ce qui lui a valut d'être utilisé pendant longtemps comme bois pour la confection de torches mais aussi de charpentes ... oui je cherche encore la logique de ce côté là parce côté sécurité ... 

P2150525

Les cabanons des Calanques sont célèbres. Constructions illégales sur le littoral protégé (Parc National des Calanques) et autrefois réservées aux petits pêcheurs les plus pauvres, ils ne peuvent être construis ou vendus mais uniquement légués dans le cadre familial. Il ne sont pas équipés en eau courante, ni en électricité.

P2150457 P2150466

P2150468 P2150467

Pas toujours simple de reconnaître des plantes et les animaux d'ici alors que l'on vient de là bas. Le site Bleu Évasion a mit en ligne un PDF très bien fait sur les principales espèces qui composent la faune et la flore des Calanques. Vous pouvez le retrouver ICI sur la page qui est consacrée à ce thème.

P2150401

La griffe de sorcière (Carpobrotus edulis) est une plante invasive originaire d'Afrique du Sud aux fruits comestibles (crus ou cuits). L'Asie et les Amériques sont des continents connaissant aussi cette peste verte qui peut réduire de manière dramatique la biodiversité d'un milieu (jusqu'à - 60 % d'espèces présentes sur les sols calcaires).

1P21505722P2150570

3P21505774P2150439

1 et 2 : plante inconnue.
3Carpobrotus rossii est une cousine qui elle provient de 'lAustralie. Elle est tout aussi envahissante.
4 : Que derait les calanques sans l'ajonc d'Europe (Ulex europaeus) ? Cet arbuste aux fleurs jaunes soleil et aux longues épines a pu être utilisé en temps de sécheresse comme fourrage après avoir été broyé.

P2150558

 La chenille processionnaire est la larve du papillon Thaumetopoea pityocampa. Pour se protéger les chenilles vivent en groupe. On peut les voir endormies dans des cocons en soies blanches ou en se suivre à la queue leu-leu pour partir à l'assaut d'un autre arbre. Elles sont dangereuses car urticantes et allergisantes.

P2150554 P2150556

P2150536 P2150514

Après avoir regardé la furie de la mer sur les rochers, il est temps de rentrer. Le temps devient mauvais, la tempête s'annonce et mon train nous pousse à nous presser  (toujours avec mon chat). Après quelques minutes de route Marseille la belle nous fait signe et nous prive de la douceur de l'air marin.  

P2150609

Sortie dans les calanques 2.

P2140251

 Passage dans le haut des calanques par le Parc des Bruyères. Celui-ci couvre le vallon de l'Evêque et permet de passer en douceur de la ville aux calanques. Personnellement je suis complètement séduite, en peu de temps on se retrouve dans un cadre idyllique entourée d'une belle végétation... bon sous la pluie cette fois si ...
voilà une bonne excuse pour y retourner au plus vite !

P2140218 P2140219

P2140221 P2140220

 Le fumeterre officinal (Fumeterre officinale) nommé aussi pied-de-Céline ou Herbe-à-la-veuve est une plante médicinale. Il appartient à la même famille que le coquelicot et le pavot. Elle est tonique,dépurative et cholagogue. C'est une amie du foie et de la vésicule biliaire. En interne se sont les fleurs que l'on consomme en infusion.

P2140213

 L'alysson maritime (Alyssum maritimum) est une petite plante à fleurs blanches qui pousse à proximité de la mer sur les sols calcaires. Il existe des nombreuses variantes horticole de celle-ci qui se déclinent dans presque toutes les couleurs. Lobulariamaritima "Royal Carpet" par exemple présente de très belles teintes de violine.

P2140230 P2140233

P2140234 P2140235

 L'iris d'Alger (Iris unguicularis) s'est invité dans le jardin. Les iris porte leur nom en référence à la déesse grecque Iris, messagère des dieux aux ailes multicolores (d'où le terme irisé) et dévouée à Héras. Il existe plus de 200 espèces et sous-espèces d'iris ce qui met bien d'en l'embarras les jardiniers dans leur choix.

P2140237

 L'euphorbe des garrigues (Euphorbia characias) est souvent employée pour enjoliver les massifs bien qu'elle soit toxique. Très grande, elle mesure entre 1 mètres et 1,5 mètre. C'est son suc, un latex blanc, qui est le plus à craindre. En contact avec la bouche ou les yeux il peut provoquer de violentes réactions et des vomissements.

P2140225 P2140243

P2140248 P2140250

 Le romain officinal (Rosmarinus officinalis) est une vieille épice européenne que l'on trouve toujours dans nos cuisines. En gastronomie, en parfumerie ou encore en phytothérapie cette plante est très employée. Néanmoins son huile essentielle est a utilisé avecparsimonie, celle-ci pouvant provoquer des crises d'épilepsie intenses.

P2140208

 Le laurier tin ou viorne tin (Viburnum tinus L.) est un arbuste qui peut atteindre des tailles honorables. Son feuillage persistant et ses fleurs blanches parfumées (qui s'ouvrent de novembre jusqu'à la fin du printemps) ont font une plante de choix pour ériger des haies en plein soleil en particulier dans les parcs. 

P2140244 P2140246

P2140245 P2140247

 La germandrée arbustive (Teucrium fruticans) est une plante qui se fait de plus en plus rare dans les calanques et les milieux dits sauvages. Néanmoins, on observe son expansion dans les jardins. Supportant bien les sols pauvres et les embruns marins, il ne dépasse guère 1,5 mètre de haut. Il craint le froid.

P2140264

 Une inconnue ! J'aime le Sud mais en plante je suis bien, mais alors bien paumée ! Bon ici nous avons une brassicacée, anciennement crucifère (une grande partie des familles de plantes ont été renommées car remaniées) ... oui un brassicacée et je n'irai pas plus loin hé hé hé (oui ce soir je suis une feignante).

P2140268 P2140263

P2140275 P2140334

 Le parc des Bruyères n'est pas bien grand mais a la particularité de s'ouvrir sur les calanques à perte de vue. Il est le point de départ de nombreuses randonnées. Les collines calcaires sont couvertes d'ajoncs en fleurs d'où quelques gros rochers blancs et quelques arbres rachitiques tirent leur épingle du jeu.

P2140259

 La mercuriale annuelle (Mercurialis annua) est avec la mecurial vivace (Mercurialis perennis) une des seule mecuriale de France. La mecuriale vivace était une drogue utilisée à l'antiquité comme laxatif et diurétique. Considérée au Moyen Âge comme plante magique aidant à la conception des garçons, on la voyait aussi comme un remède contre les maladies causées par les sorts. Aujourd'hui on ne l'emploie plus en médecine populaire ou officielle car toxique. Annua est elle utilisée en homéopathie pour les rhumatismes.

P2140280 P2140278

P2140265 P2140309

 « L’homme qui s’attache à cueillir les plaisirs comme des fleurs,
est saisi par la mort qui l’emportera comme un torrent débordé emporte un village endormi. » 

P2140288

 Il existe 2300 espèces d'euphorbes, toutes toxiques (avec chez certaines possible risques de décès). Ces plantes ont tour à tour étaient celles des empoisonneuses et des sorcières, des démons puis des anges, et on fait leur entrée dans les jardin de curés où elles était utilisées pour purger les corps, les âmes et même le bétail.

P2140329 P2140331

P2140330 P2140289

 L'ajonc d'Europe (Ulex europaeus) présente de longues épines qui lui ont valu d'être employé comme barrière naturelle par les peuples du sud pour se protéger des ennemies mais aussi garder le bétail. C'est aussi une plante précieuse pour les apiculteur, celle-ci augmentant la production de miel chez les abeilles (plante mellifère).

P2140346

La ciste à feuille de sauge (Cistus salviifolius L.) est un petit buisson des régions méditerranéennes qui atteint 80 cm. Utilisé comme plante ornementale, il pousse sur les sols siliceux mais pas trop exposés et fleurit entre février et avril. On le rencontre également en Afrique et en Asie.

P2140311 P2140313

P2140322

 L'olivier (Olea europaea L. subsp. europaea var. europaea) c'est l'arbre emblématique du Sud. Cet arbuste cultivé depuis des siècles (si ce n'est des millénaires) produit les précieuses olives qui après préparation livreront la riche huile qu'elles contiennent. Persistant on peut profiter de son feuillage vert-argenté toute l'année.

P2140326

Chez les romains il était associé à la déesse guèrière Athéna et représentait "la force et la victoire, la sagesse et la fidélité, l'immortalité et l'espérance, la richesse et l'abondance". Aujourd'hui il est le symbole de la paix (on doit cela à la Bible, où la colombe rapporte à Moïse un rameaux d'olivier à Moïse).

P2140323 P2140336

P2140338 P2140340

 Bref, c'est une petite sortie bien sympa qui présage de grandes balades aux beaux jours
(parce que la pluie, je sature !) toujours accompagnée de mon chat et de mon appareil photo.

P2140342