lundi 22 juillet 2013

Carte postale au Chaudron magique.

SAM_9543

Dernier chapitre de "l'épopée" au Chaudron magique (que l'on peut retrouve ici). Après avoir profité du sous-bois avec les enfants de l'école a qui l'activité a été dédié, il est temps de partir en récolte.

1SAM_95482SAM_9549

3SAM_95524SAM_9553

Au programme, fabrication de cartes postales naturelles et pour cella, quelques végétaux sont nécessaires.

1 et 2: La mauve ne rentre pas dans la compost ion de la peint rue naturelle qui nous est nécessaire, néanmoins ces fleurs comestibles sont utiles dans la décoration des cartes.

3 et 4: Les pétales de coquelicots donnent une teinture naturelle violette. Pour cela on les écrase dans un pilon avec un petit peu d'eau puis on filtre. Pour obtenir du jaune, on fait bouillir dans un peu d'eau pendant un petit moment quelques feuilles ne noyer coupées en morceaux.

SAM_9571

Voila le résultat final. Bref après avoir peint la carte, on étale un peu de sel sur celle-ci pour obtenir des motifs semblables à des flocons. On dépose un morceau de scotche double-face sur la carte sur le quel on crée une composition de son choix. Ici deux feuilles de géraniums petit-Robert, quelques pétales de celui-ci et deux trois étamines de fleurs de tilleuls font l'affaire. Pour finir on recouvre le tout de sable pour que les espaces vides ne se collent pas de partout.

SAM_9570 SAM_9572 SAM_9576

Voilà quelques aperçus des réalisations qui peuvent être envisagées. Il y a en fonction de la saison des centaines de possibilités.

SAM_9585

Et voila le résultat d'une après midi de travail.

 


jeudi 6 juin 2013

Cueillette des fleurs de sureau.

SAM_7802

Ces derniers jours il fait beau, il fait chaud. Me voilà partie explorer les alentours, mon panier sous le bras. Parmi les plantes que j'apprècie et qui fleurissent en ce moment, le sureau. Il existe de nombreuses recettes à base de ses fleurs: vin, beignets, sirops... mais c'est en infusion que je tente de les expérimenter.

P1030308 SAM_7813

Après avoir prélevé une vingtaine fleurs sur les arbrisseaux, je les fais sécher en plein soleil pendant trois jours pour en retirer l'humidité et éviter qu'elles ne moisissent une fois conditionnées. Le troisième jour je les fais sécher sur un tissu ou un papier pour éviter que les petites fleurs ne se détachent et tombent au sol.

SAM_7814

Une fois prêtes, il ne reste plus qu'à les conditionner dans un pot en verre et les laisser dans un placard à l'abris de la lumière. Pour l'infusion, il suffit de mettre deux cuillières à café dans 200ml d'eau chaude. Pour une bain de fleurs, il faut faire reposer dans l'eau 200gr de fleurs. Enfin pour une panna cotta: 250ml de lait + 250ml de crème liquide + 4 sachets Infusion Fleur de Sureau Les 2 Marmottes + 2 cuillères à café de fécule + 50g de sucre + 25g d’agar agar.

Aubépine mon amie.

P1030335

J'aime beaucoup l'aubépine, au delà de ses vertus contre le stress. Son odeur de foin une fois séchée, celle de ses fleurs sèches et son goût doux et feutrée lorsqu'elle est infusée m'ont convaincue de préparer à mon tour ma propre aubépine. Rien de bien compliqué.

P1030339 P1030340

J'ai cueillie, il y a quelques temps de cela, de jolies branches d'aubépine fleuries. L'aubépine peut se ramasser toute l'année, mais le mieux est lorsqu'elle est en fleur ou en fruits car c'est là qu'elle est le plus riche en principes actifs. Je l'ai laissé sécher dans un panier en hauteurs pendant plusieurs jours, ce qui lui a fait garder sa belle couleur verte.

P1030344

Il m'a suffit ensuite de récupérer les feuilles, fleurs et brindilles en prenant bien garde de ne pas me piquer aux épines pointues. Une fois conditionner il ne reste plus qu'à la consommer comme n'importe qu'elle tisane traditionnelle.

lundi 29 avril 2013

Petite tisane de plantes sauvages.

SAM_6712

Et voilà, ma tisane lamier tacheté/primevère officinale est prête. Elle a séché plusieurs jours au sec dans un joli panier en osier. Ses propriétés et ses arômes ont été révélés par le séchage, il ne reste plus qu'à boire les plantes infusées pour prévenir le sommeil agité et les mots d'estomac.

SAM_6713 SAM_6711

dimanche 21 avril 2013

Petits travaux pratiques sur le coucou (primevère officinale).

SAM_5661

Pas de morilles en vue, ni dans le panier, ni dans les champs. Alors me voilà partie à la cueillette des coucous, appelés primevères officinales. De cette jolie plante, on peut faire beaucoup de choses: des boissons ou des jouets.

SAM_5664 SAM_5660

Mais avant de faire quoi que ce soit, il faut remplir le panier ce qui est des plus simple et est même rapide. En ce moment les champs sont jaunes de fleurs et il suffit de se pencher pour cueillir les inflorescences.

SAM_5662 SAM_5663

Voilà une cueillette rapide et efficace. Il ne reste plus qu'à trier, couper et nettoyer avant de se mettre à l'ouvrage.

SAM_5665

Et pourquoi ne pas profiter de cette petite promenade pour ramasser quelques lamiers tachetés? après tout ils sont aussi bénéfiques que la primevère officinale et apporte encore plus de couleur

 

Confectionner une balle en coucous:

.Histoire d'un jouet d'antan (idée dans mon ouvrage sur les plantes et jouets que je vous présenterai bientôt).

SAM_5670 SAM_5680

Pour se faire il faut tendre entre deux chaises une cordelette d'une vingtaine de centimètres et la nouer à chaque extrémité solidement ou plus simple, demander à un enfant de tenir dans ces mains la corde bien tendue.

SAM_5673 SAM_5672

Disposer avec délicatesse sur celle-ci les têtes fleuris de coucous dont on a prit soin de ne pas séparer les fleurs qui les composent, les unes des autres.

SAM_5676

Une fois qu'une ligne d'une dizaine de centimètres de fleurs bien tassées se dessine, nouer  fermement les deux bons et former un noeud serré pour emprisonner les fleurs. Voilà une boule de coucou à accrocher ou à utiliser comme balle.

SAM_5681 SAM_5691

Avant que les jouets ne se démocratisent (années 60), les jouets étaient beaucoup plus simples et surtout éphémères. Les jolies poupées de porcelaines et les osldats de plombs restaient la plupart du temps dans les vitrines du fait de leur faible solidité.

SAM_5684 SAM_5688

Les jouets étaient alors fait de plantes et de bric-à-broc. Parfois dans le village passait un colporteur qui vendait pour un sous ces fameuses balles jaunes et fleuries qui occupaient pour un après-midi les enfants.

 

Tisane de coucous:

Rien de mieux pour se réchauffer le coeur et l'esprit.

SAM_5697

C'est bien beau de jouet, mais le coucou, c'est aussi agréable en tisane et parfois, en limonade. Pour cela il faut sécher les fleurs.

SAM_5704 SAM_5705

L'opération est longue et minutieuse, il faut sortir les fleurs délicatement de leurs sépales protecteurs pour les disposer dans une panière et les exposer dans un endroit sec et aéré. Il reste plus que quelques jours à attendre.

SAM_5712 SAM_5708 SAM_5709 SAM_5711

C'est aussi d'y joindre les fleurs de lamier tacheté pour faire une petite infusion aux multiples bien faits et aux couleurs des plus sympathiques. Ça sent bon le printemps.

SAM_5706

Le soleil n'était pas là aujourd'hui, alors le voilà ramené dans la maison.


Couronne de printemps.

SAM_5634

Le printemps est arrivé, il est temps de bricoler. Les couronnes ne sont pas uniquement de l'apanage de l'hiver et de Noël, la belle saison elle aussi à droit à ses décoration. Va pour une couronne printanière.

SAM_5618 SAM_5614

Pour se faire il suffit de faire un arceau avec du lierre ou/et des branches de saule pleureur autour du quel on entoure quelques verts feuillages comme ici.

SAM_5617

Pour agrémenter le mien, j'ai enrouler des lianes de lierre dans les quelles j'ai coincé des feuillages vert tendre. Parmi mon choix des feuilles d'ombrélifères, des pousses de faux fraisiers et quelques feuilles naissantes de tilleul pour avoir une gamme de verts complète.

SAM_5621 SAM_5620

Le tout est de bien faire tenir tout les éléments. Le plus simple est de les coincer entre les interstices de la structure pour éviter la casse.

SAM_5628

Il ne reste plus qu'à ajouter la couleur par les fleurs. Violettes et primevères sont les reines du printemps et bien qu'elles fassent grises mines à cause de la pluie, elles finissent dans la composition.

SAM_5629 SAM_5630 SAM_5631 SAM_5632

Jaune et bleu (violet pour les tatillons) pour une couronne aux couleurs de mon village: St Geoire en Valdaine. Comme quoi même inconsciemment, on revient toujours un peu à une forme de traditionalisme.

SAM_5625

Bref, même si le soleil est parti aussi vite qu'il était venu, on peut toujours trouver un moment ou une éclaircie pour bricoler de-ci, de-là.

samedi 13 avril 2013

Land Art et carapaces.

SAM_5373

Je ne sais pas si on peut vraiment parler de Land Art mais les nombreuses carapaces d'escargots trouvées parmi les champignons et dans la haies, puis récoltées dans le jardin m'ont inspirées. On y retrouve les 3 espèces majeures de nos contrées: l'escargot de bourgogne qui est le plus gros, le petit gris avec une carapace nuancée de noir et de rose, puis l'escargot des haies qui a beaucoup de variantes dans ses couleurs même si ici ils sont uniquement jaunes rayés de noir.

SAM_5374 SAM_5376

Bref, voilà les carapaces des sirs à quatre cornes. Je n'ai pas trop su quoi en faire, quelques ronds, quelques serpentines mais rien de plus mais je ne désespère pas avant la fin de ce petit week end de réaliser quelque chose sinon de joli, d'au moins amusant voir funky. Déjà les idées apparaissent... pourquoi ne pas faire de ces jolies coquilles de mini vases? Bref ça sera la surprise, venue de l'inspiration du moment.

SAM_5377

 

lundi 8 avril 2013

Un petit peu de couleur.

SAM_5103

Hier nous avons eu un petit peu de soleil. Pour continuer d'enprofiter quoi de mieux que de le ramener dans la maison? 

SAM_4651 SAM_5076 SAM_5078 SAM_4652

Après tout, s'il ne vient pas à nous, faisons le chemin inverse. Et avec un peu de chance, bientôt nous nous plaindrons de la chaleur de l'été et des pelouses roussies.

SAM_5105 SAM_5107

En attendant, il ne reste plus qu'à invoquer le Soleil.

 

lundi 11 mars 2013

Table aux couleurs de la fin de l'hiver.

P1020908

L'hiver s'en va, voilà le temps des fleurs et des repas familiaux. Et bien que le printemps approche, les couleurs ne sont pas encore chatoyantes.

P1020914 P1020909

Perce-neiges, buis, feuilles d'arômes vertes et rouges de lierre, fleurs de carottes séchées ainsi que quelques grandes herbes viennent composer un bouquet de saison sur la table.

P1020912

Le rouge gorge n'a pas encore migré et depuis la roue qui sommeil devant la terrasse, nous observe d'un oeil intrigué.

P1020913 P1020915

Et pour le plaisir, une petite perce-neige pour chacun des couvives, signe de l'arrivée du soleil. Néanmoins, nous sommes encore en hiver, nappe grise, serviettes blanches et vaiselles aux couleurs de la montagne sont toujours de mise.

P1020921

Enfin, bientôt de beaux bouquet de fleurs aux couleurs surprenantes prendront place sur la table.

mardi 12 février 2013

Land art sur table.

SAM_1752

Peut-on encore parler de land art quand il est dans la maison? je ne le sait en tout cas, on peut vite faire, enfin avec un peu de patience, un tableau végétale chez soi avec trois fois rien.

SAM_1759 SAM_1761

Alors oui, y en a qui on du temps à perdre mais quand il fait gris et que le ciel crache sa pluie, on se lasse vite du petit écran est un rien de vient vite amusant.

SAM_1763 SAM_1767

Ainsi avec une boite de graines de poivrons rouges on créer à l'infini des tableaux plus ou moins artistiques dans sa maisonnée. Je ne dis pas que l'on s'approche d'une De-la-Croix ou d'un Picasso, mais le résultat est parfois encourageant.

SAM_1769

Après tout, il ne faut pas avoir peur de laisser parler sa poésie.