vendredi 1 février 2013

Dessin en nature.

P1020451

Voilà le soleil, il est temps de sortir et de créer. Il n'y a pas grand chose qui contraste avec l'herbe verte. Quelques feuilles noircies est voilà de quoi s'amuser à faire des formes en contraste. Un peu de narcissisme avec mon initiale puis pour finir sur une note joyeuse, un petit smiley, parce que bon, nature et modernité ne sont pas incompatibles.

P1020455


samedi 29 décembre 2012

Ma cabane au fond du jardin.

SAM_0465

Voici ma cabane au fond du jardin. Un peu frêle, elle siège sous les grands noisetier dont elle est en partie faite. C'est ce très bel article de Marie-Claire qui m'a inspiré: http://www.espritcabane.com/maison-jardin/cabanes/cabanes-bois/

SAM_0425 SAM_0426

Mais avant de se mettre à l'ouvrage, voilà la visite d'un habitué, qui a sorti son nez au milieu de l'hiver, notre ami scarabée qui décidément est de partout.

SAM_0437 SAM_0438

Bien, pour commencer l'armature de la cabane il faut couper quatre grandes branches fourchues, dont on coupe l'extrémité en biais pour pouvoir l'enfoncer de manière solide dans le sol. On plante l'une d'elle au centre, et sur sa fourche on coince celles des autres branches. Ainsi on forme un tipi.

SAM_0440

Par la suite, on ajoute une dizaine de branches de noisetier simples, en prenant toujours soin de tailler le bout en pointe et de bien les enfoncer dans la terre.

SAM_0441 SAM_0451

Par la suite on ajoute des ramures et des brindilles que l'on coince dans les branches principales pour former une armature solide. On couvre le tout de lierres et de lianes (clématite sauvage) puis on ajoute les branchages plus massifs, comme les branches de sapins pour former des murs bien épais.

SAM_0447 P1010838

Encore 5 minutes d'oisivetée à regarder le ciel et à rendre visite aux chevaux du voisin.

SAM_0461

Et la cabane est terminée. Deux morceaux du tronc d'un arbre mort, abattu par les trous laissés par le pic épeiche font office d'armature pour l'entrée.

SAM_0428 SAM_0430

Il ne reste plus qu'à faire un petit peu de décoration, comme avec ces jolies schizophyllumes communes qui prendront place dans la cabane.

Guirlande en pétales de roses.

P1010748

Il fait froid, il pleut, direction l'atelier pour s'occuper un peu les mains et l'esprit.

P1010751 P1010754

 Voilà plusieurs semaines que je fais sécher divers pétales de roses dans ma petite panière. Qu'en faire? une guirlande pardi. Un peu de fil, une aiguille et le tour est joué.

P1010572

La délicatesse est de mise, les pétales secs sont fragiles. Après 20 minutes d'ouvrage, voilà une petite guirlande parfumée pour les fêtes.

P1010743 P1010753

Et pour continuer dans les senteurs délicates, quelques peaux d'oranges grillées dans un coin du poêle, histoire de parfumer la maisonnée.

mercredi 26 décembre 2012

Couronnes de Noël (ter).

SAM_0289

Plus classique dans cette série, l'éternelle couronne de pommes de pin. Toute simple elle reste charmante.

SAM_0292 SAM_0294

Pour la réaliser, il faut ramasser une douzaines de pommes bien ouvertes, propres et peu abîmées. On les entortille dans deux brins de fils de fer recuit d'un mètre de long chacun, en les entrecroisant à chaque pomme.

SAM_0288 SAM_0295 SAM_0291 SAM_0296

Une fois la ligne formée, on rejoint les deux extrémités que l'on noue ensemble pour former le cercle de la couronne et faire l'accroche. La voilà terminée, il ne reste plus qu'à accrocher un gros noeud rouge pour la fignoler.

SAM_0388

Dans un autre style, plus printanier, la couronne de fleurs. En cette époque hivernale où les couleurs sont rares, les lamiers sont parfaits pour colorer un peut les mûrs de la maison.

SAM_0393 SAM_0391

Après avoir formée une armature en lierre (comme ici et ici), on enroule quelques grandes feuilles de fougères bien vertes. Entre les enlacement on pique délicatement quelques fragiles fleurs de lamiers tachetés et pourpres aux feuilles sombres.

SAM_0390 SAM_0397 SAM_0398 SAM_0399

Voilà un peu de couleur pour Noël. Bien loin de la neige cette touffe verte rappel le printemps, bien que celui-ci ne soit pas annoncé avant quelques mois.

SAM_0415

Mais je ne suis pas la seule à faire quelques bricoles dans mon coin. Les oiseaux se sont débarrassés d'une partie de leur nid abîmé, nous donnant au passage une couronne toute de brins et de crins.

Couronnes de Noël (bis).

SAM_0199

Voilà une nouvelle couronne, qui se rajoutent à ses consoeurs que l'on peut trouver ici. Au diable les feuillages verdoyants, celle-ci se veut plus sobre.

1SAM_00322SAM_02283SAM_01954SAM_0154

Cette année le must en décoration de Noël est d'inclure sur la table des champignons, alors pourquoi pas dans ma couronne? Pour se faire, dans mon panier j'ai cueillis quelques polypores inconnus (2), deux trois tramètes versicoles (1), quelques tramètes rougeoyantes (4), un peu de liane en chatons (clématite sauvage, la seule vraie liane europenne) (3).

SAM_0224 SAM_0204

Pour assembler tout ce petit monde, je construit un arceau comme pour les autres modèles avec du lierre (dont j'ai retiré les feuilles) que j'enroule sur lui même et au quel j'ajoute quelques branches de noisetier.

SAM_0200 SAM_0194

Pour attacher les champignons, j'utilise des feuilles blanches d'iris qui ont passé, et qui sont devenues tendres et malléables comme de la corde. Il ne reste plus qu'à nouer les polypores et à enroules la liane en graine autour de la couronne.

SAM_0212

Et voilà le résultat, une couronne d'hiver qui fait très couroone de sorcière quand on s'y pense d'un peu plus près.

SAM_0222 SAM_0223

Pour finir, on glisse quelques branches de monnaie du pape fanées, deux trois têtes de verge d'or passées, deux ou trois sommets de berce séchés.

SAM_0207

Il ne reste plus qu'à l'ajouter avec les autres sur le mur de la maisonnée.


lundi 24 décembre 2012

Couronnes de Noël.

SAM_9921

Aujourd'hui, atelier nature. Des couronnes pour les fêtes, des couronnes pour Noël! Toutes de feuilles et de lianes, voilà de quoi enjoliver la maison pour l'hiver.

SAM_9896 SAM_9897

Pour cela il suffit d'un bon bonnet, d'un paire de gants, d'une grosse écharpe et surtout d'un bon sécateur, avec le quel on arrache aux arbre de grandes lianes de lierre et on retire deux trois branches de noisetiers bien tendres.

SAM_9899 SAM_9903

Une fois l'armature formée, il ne reste plus qu'à planter les différents éléments: branches de houx, de sapins, fleurs sèches de gerbes d'or, fougères bien vertes, laurier sauce ou fleurs sèches et jaunies d'ortensia.

SAM_9906

A cela on rajoute deux trois branches de noyer couvertes le lichen jaune, quelques baies bleus de lierre, un peu de mousse verdoyante.

SAM_9907  SAM_9909SAM_9908 SAM_9910

Il ne reste plus qu'à l'accrocher au volet blanc de la fenêtre de la maisonnée pour obtenir un effet de Noël garantit!

SAM_9928 SAM_9929

Pour former un couronne rien de plus simple. Avec une liane de lierre on forme une cercle en torsadant entre elles les extrémités. Autour de celle-ci on enroule deux ou trois branches de noisetier tendre ou quelques bout le lierre supplémentaires sans feuilles.

1SAM_99302SAM_9931

A la suite de cela on enroule les lianes de lierre aux feuilles bien vertes et garnies de grappes bleutées (1). On coupe les feuilles et les branchages qui dépassent au centre pour former un centre bien dessiné (2).

SAM_9943

Une fois terminée, il ne reste plusqu'à piquer les éléments de décoration chinée ici et là dans la campagne.

SAM_9942 SAM_9937 SAM_9939 SAM_9944

Monnaie du Pape, fleurs de lamier, baies d'églantier et feuilles de laurier donnent des couleurs de Noël à cette couronne naturelle tressée.

SAM_9946 SAM_9949

Opération un peu différente pour cette croix de Noël. Quatre branches de roses d'hiver (aux fleurs jaunes) sont croisées entre elles par des noeuds de lierre. On en enroule également autour des branches et dans les interstices on coince des branches de sapin et de pin, de la monnaie du Pape, des fleurs de gerbes d'or en graines, du houx et bien d'autres choses.

SAM_9955

Merci à mes petits voisins d'avoir décorés cette belle croix de Noël qui trône fièrement sur le tronc du vieux sapin du jardin, avec son joli coeur fait de vinaigrier.

SAM_9962 SAM_9959

De la mousse, du houx, des graines d'arbustes, des brins de noistier.

SAM_9969 SAM_9967

Quelques feuilles d'iris séchées, des branches de laurier sauce.

SAM_9966

Voilà encore une couronne très nature. Faite de lierre tressé, la mousse s'y trouve piquée de petits bouts de noisetier pour bien tenir. A intervalle régulier les vielles feuilles d'iris passées font office de liens.

SAM_9971 SAM_9974

Plus simple, un vieux bougeoir en fer forgé se retrouve habillé de lierre pour trôner au dessus de la table des festivités. Quelques bougies ajoutées et le résultat est là.

SAM_9977

Voilà de quoi passer les fête dans un esprit plus que nature.

mardi 11 décembre 2012

Lichen séché.

SAM_8992

Ce weekend je suis tombée sur ce beau lichen. Mais qu'en faire?

P1010575

Direction le panier de séchage avec les derniers pétals de rose du jardin. En ce moment la maison est bien chaude, la cheminée et le pêle tournent à plein régime et en deux-trois heure le voilà tout sec.

P1010573 P1010574

Petit à petit le nombre de pétales secs augmente, le rose, le parme, l'orange, le violine et le mauve se mêles joyeusement. 

P1010572

D'ici peu les peaux de mandarines séchées sur le poêle, la fleur d'oranger et les écorces de litchis se mêleront à ce pot coloré.

jeudi 6 décembre 2012

De plumes et de poils.

Seriez-vous reconnaître qui se cache derrière chaque photo?

DSCN8174 - CopieDSCN8174

DSCN8174 - Copie (2)SAM_0278

SAM_0653

SAM_8864SAM_8684

SAM_0287SAM_5236

SAM_0653

DSCN0231DSCN6697

SAM_0280SAM_5258

SAM_0653

DSCN7122DSCN0631

P1020673P1020959

SAM_0653

DSCN1628DSCN1638

P1020956DSCN6089

SAM_0653

DSCN6115DSCN6176

DSCN2011DSCN6089 (2)

SAM_0653

 De gauche à droite et de haut en bas:

A: oie blanche, B: oie blanche, C: oie blanche, D: chat, E: chat, F: chat

G: chat, H: cheval, I: chat, J: chat, K: chat, L: cheval

M: vache, N: âne, O: chat, P: poule, Q: cygne blanc, R: oie cendrée

S: dindon, T: lapin, U: tortue de Floride, V: tortue de Floride, W: âne, X: lapin

 

SAM_0653

 

 

dimanche 25 novembre 2012

Table d'automne.

SAM_8791

Table de fête pour un soir d'automne.

SAM_8779 SAM_8770

Feuilles et pommes ornent la table.

SAM_8753 SAM_8755 SAM_8774 SAM_8773

En centre de table, une liane torsadée de glycine.

SAM_8788 SAM_8811

Et la belle vaisselle est à l'honneur.

SAM_8776

Sans oublier la nappe aux motifs fleuris.

SAM_8749 SAM_8758

Toujours dans l'esprit d'antan, une lanterne prend place sur la table.

SAM_8784 SAM_8772 SAM_8785 SAM_8771

Du rouge, du jaune, du orange, toutes les couleurs sont là.

SAM_8750 SAM_8757

Et voilà de quoi remplir les assiettes!

SAM_8800

Madeleines à la fleur d'oranger.

mercredi 21 novembre 2012

L'aubépine, le miracle du cheveu.

SAM_8490 SAM_8472

Ce soir, je vous propose un bon remède contre les cheveux patraques, blancs, fatigués par la pollution, bref, contre les tracas de vos jolies tiffes. Un atelier simple pour de bons résultats.

SAM_8278

L'aubépine est un arbuste qui forme de belles haies dans nos campagnes. Ces fleurs blanches sont mellifères (augmente la production de miel des abeilles). Ce sont elles que l'on utilise, de préférence fraîches, mais l'ensemble de la plante séchée comme on la vend en para-pharmacie fait l'affaire.

SAM_8456 SAM_8475 SAM_8491 SAM_8484

L'aubépine n'est pas toxique, même à forte dose, son utilisation régulière et fréquente est conseillée. L'infusion de la plante puis son application à froid comme eau de rinçage à pour effet d'empêcher les cheveux blancs de jaunir, calme les irritations du cuir chevelu, dégraisse les cheveux et les rends brillants.

SAM_8276 SAM_8277

Il est conseillé aussi de consommer la plante infusée pour ses vertus calmantes, cardio-toniques, ses oligo-éléments et ses capacités à décongestionner le foie. Ce ne sont que quelques uns de ses bienfaits reconnus par la médecine. A ce titre on peut facilement se procurer en pharmacie des gélules d'aubépine comme anti-stress.

Posté par Renarde alpine à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,