mardi 5 juin 2012

La chicorée sauvage

SAM_0345SAM_0346

SAM_0348SAM_0349

 

La chicorée sauvage:

noms: on la nome herbe à café, laideron, chicorée amère, cheveux de paysan, écoubette, yeux de chat, cichorium intybus, barbe de capucin, chicon.

classification: elle est de la famille des astéracées, du type de la sous famille des liguliflores ou chicoracées, elle entre dans la même catégorie que la bourrache, l'alliaire, le bleuet et la centaurée. C'est la cousine de notre endive cultivée.

Habitat: présente en Asie, en Afrique du Nord et en Europe, elle s'est installée également en Amérique du Nord. Elle pousse dans les endroits secs, souvent sur les bords de chemins, dans les terres non cultivées, les friches et les zones caillouteuses. Elle affectionne les sols calcaires et peut pousser jusqu'à 1500 mètre d'altitude. En France on l'a trouve dans la région parisienne, le centre est de la France (département frontaliers), le long de la méditerranée et dans le sud ouest. Elle est présente dans les Hautes-Alpes mais absente et en Isère.

cycle de vie: c'est une plante vivace dont les feuilles meurent à la floraison qui à lieux entre juillet et août. L'hiver la plante se présente sous forme d'une souche.

description: la chicorée sauvage peut mesurer 1 mètre de haut pour une racine de 20 cm. Les feuilles alternes et irrégulières sont divisées en dents aiguës. Les fleurs sont d'un bleu vif mais peuvent parfois être blanches, sont ligulées (en forme de languette) en grandes capitules (inflorescence composée de plusieurs fleurs qui semble n'en former qu'une). Elles ont la particularité de s'ouvrir le matin ver 6h et se de refermer l'après-midi vers 15h. La tige est rigide, anguleuse et donne un lait lorsqu'elle est sectionnée. Elle possède peu de feuilles. Le fruit est un akène muni d'une aigrette et est couvert d'écailles.

propriétés médicinales: c'est une plante reconnue pour ses propriétés toniques, stomachiques, reconstituantes, dépuratives, légèrement laxatives et diurétiques. On l'utilise pour combattre l'anémie, les infections urinaires, le surmenage, les dermatoses, l'arthrite, pour stimuler les fonctions digestives du foie, de l'estomac et des intestins. On la recommande aux diabétiques car elle contient de l'inuline (dans la racine bouillie) qui est mieux supportée que l'amidon. Dans la tradition, elle traite aussi les insuffisances hépatiques et la constipation. Elle stimule l'appétit en favorisant l'augmentation de bile.

l'inuline: de la racine de chicorée sauvage, on extrait l'inuline qui est un glucide utilisé comme substitut au sucre ou au gras qui est désormais ajouté au pain ou au yaourt pour ses effets pré-biotiques (augmentation des défenses immunitaires, prévention du cancer du colon, diminutions des pertes des tissus osseux...). L'ail, le poireau, le topinambour, l'asperge et beaucoup d'autres plantes possèdent cet agent mais c'est dans la chicorée que l'on l'extrait dans un but commerciale.

contres indications: les personnes allergiques aux plantes de cette famille (marguerite, aster, pissenlit etc...) peuvent être sensibles à son pollen.

histoire: les grecs et les romains l'utilisaient dans leurs pharmacopées; les égyptiens cuisinaient en salades ses feuilles et les Cherokees employaient la racine comme un très bon tonique pour le système nerveux. Autrefois elle était préparée sous forme de toniques amers, de sirops vermifuges, de curatifs ou de vins fébrifuges (anti-fièvre).

utilisations: la chicorée sauvage est recommandée en infusion pour trouver l'appétit (augmentation biliaire) et combattre la constipation. On peut aussi mélanger à parts égales son suc avec celui du pissenlit et en prendre une à deux cuillerées à soupe tout les matins à jeun. La plante s'emploie fraîche, en décoction : il faut 100 gr de feuilles pour un litre d'eau et laisser infuser pendant 10 min. Prendre une tasse avant le repas. Sèche, il faut 1 à 2% des feuilles pour un volume d'eau et 2% lorsqu'il s'agit de racines concassées. Les parties aériennes de la plante sont récoltées avant la floraison, la racine à l'automne pour faire le plein en inuline. Il faut conserver le tout dans un lieu parfaitement sec pour qu'il n'y est pas de dégradation sur le végétal. Mais la chicorée est connue avant tout pour son utilisation comme substitut au café par la torréfaction de ces racines, ce qui donne un café amer sans caféine ni théine, de puissants excitants.

cuisine: les feuilles de chicorée pour 100 gr représentent 23 calories, soit 1.70g de protéines, 0.30g de lipides et 4.70g de glucides. Elles peuvent être consommées en salade ou agrémentées de lardons grillés, de noix, d'oranges, de pommes de terre ou d'œufs durs. On peut également les cuire à l'étouffée ou à la vapeur comme des épinards et y ajouter du beurre ou de la crème. Elles rentrent aussi dans la composition de soupes, de gratins, de poêlées de légumes, de risottos, de quiches, de pizzas ou de tourtes, mais c'est en galette qu'elle est le plus remarquable.

Recette crétoise: l'agneau à la chicorée sauvage. Il faut un kilo d'épaule d'agneau, un kilo de chicorée sauvage, deux oignons, deux tomates, 15 cl d'huile d'olive, 1 càc de coriandre, du sel et du poivre du moulin. Faire revenir les oignons finement coupés dans l'huile, ajouter la viande coupée en petits morceaux, ajouter sel, poivre, coriandre ainsi que 30cl d'eau. Couvrir et laisser mijoter à feu doux 40 minutes. Quand la viande est presque cuite, ajouter la chicorée coupée, les tomates en morceaux et un peu d'eau si nécessaire. Remuer et laisser mijoter 20 à 30 min.


dimanche 3 juin 2012

Fou de Bassan

fou de Bassan 1 fou de Bassan 2

Je n'ai pas eu de connexion pendant une journé,
du coup j'en ai profité pour faire quelques essaies sur photoshop.

 

Posté par Renarde alpine à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Gratins

5 Gratin courge-pomme de terre

Pour 4 à 5 personnes (ou 3 si vous avez un appétit comme de par chez moi). Rapide, simple et pas cher.

Ingrédients: un quart de courge, 3 grosses pommes de terre, de l'ail en poudre, du sel, du poivre du moulin, une boite de lardon, de la crème fraîche, du lait, du gruyère.

Préparation: dans une casserole mélanger un demi-litre de lait avec un quart d'eau. Ajouter les patates et la courge coupées en grossiers morceaux. Une fois qu'ils sont cuits (ils doivent être tendre si vous piquez ceux-ci avec une fourchette ), écrasez-les dans le lait que vous aurez retiré du feu. Ajouter y la crème, l'ail en poudre, le poivre, le sel et les lardons. Mélangez bien (il faut que l'ensemble soit un peu compact) et versez dans le plat à gratin. Couper de fines et longues lamelles de gruyère et disposées les sur le gratin. Enfourner dans un four prés chauffé au thermostat 8 et laisser 30 à 40 min. Servir avec une salade verte.

Le petit plus: si l'appareil est trop liquide, ajouter des flocons de purée en poudre pour l'épaissir.



6 Gratin-flan de courgettes

Facile à préparer et à accommoder, il convient aux grandes tablées.

Ingrédients: une grosse courgette charnue, de la crème, un œuf, du lait, de la coriandre, du sel, du gruyère, de la farine.

Préparation: couper en morceaux grossiers la courgette et la faire cuire dans une casserole d'eau, retirer les morceaux quand ceux-ci sont bien tendres (piquer avec une fourchette pour vérifier), les égoutter et les réserver de côté. Dans un saladier, mélanger 25cl de lait avec l'œuf, puis ajouter deux cuillère à soupe de farine, une pincée de sel, la coriandre en graine écrasée entre les doigts. Une fois le mélange homogène ajouter les morceaux de courgettes puis écraser avec une fourchette mais pas trop pour ne pas obtenir une purée. Ajouter enfin 25cl de crème, mélanger et déposer l'appareil dans un plat à gratin. Recouvrir de lamelles de gruyère et enfourner à 200°C environ 5 à 35min.

Le petit plus: ajouter de la viande hachée dans le fond pour faire comme dans un hachi-parmentier. 

Crumbles

2 Crumble aux framboises et à la menthe

Simple et pas chère, ce dessert est parfait pour les fins de repas.

Ingrédients: 150g de framboises (du jardin), 150 gr de farine, 75gr de beurre mou (c'est à dire que l'on a laisser à température ambiante), 70gr de sucre (en fonction du sucre de vos framboises vous pouvez augmenter ou diminuer la dose de ce dernier) + 50 gr de sucre pour le sirop , une poignée de feuilles de menthe (du jardin elle aussi).

Préparation: dans une petite casserole faire infuser longuement les feuilles de menthe dans 5cm d'eau. Une fois l'infusion bien foncée, retirer les feuilles et ajouter 50 gr de sucre, et laisser réduire jusqu'à obtenir un sirop peu épais (il ne faut pas non plus faire un caramel). Dans un saladier mélanger le beurre, les 70gr de sucre et les 150 gr de farine. Mélanger le tout afin d'obtenir des miettes grossières. Si le mélange est trop sableux, il est possible d'ajouter un peu de lait. Il ne reste plus qu'à disposer les framboises dans le plat, la pointe vers le ciel, à les napper du sirop et à recouvrir des miettes. Enfourner dans le four préchauffé au thermostat 6 ou à 180°C (pour ne pas abîmer les fruits) pendant 20 minutes.

Le petit plus: on peut remplacer le beurre mou par un œuf pour que le dessert soit moins calorique.



3 Crumble à l'orange

Il est parfait pour les fans d'agrumes.

Ingrédients: 4 oranges, 1 sachet de sucre vanille, un œuf, 100gr de farine, 70gr de cassonade, 80gr de beurre, un yaourt (nature ou citron ou orange etc...)

Préparation: presser les oranges et le mettre dans une casserole au bain-marie avec le zeste d'une orange. Ajouter le yaourt et porter à feu doux en remuant bien. Ajouter l'œuf tout en remuant énergiquement puis ajouter le sucre vanillé. Remuant jusqu'à l'obtention d'un appareil épais. Faire les miettes avec la farine, la cassonade, le beurre. Déposer l'appareil du crumble dans le plat, ajouter par dessus les miettes et enfourner dans un four préchauffer à 200°C pendant 20 min. Servir tiède ou froid.

Le petit plus: on peut remplacer le jus des fruits par du jus d'orange en brique. Ou une fois le dessert sortie du four, le saupoudrer de cassonade et la faire caraméliser comme pour une crème brûlée.



4 Crumble à la pomme-cannelle

Parfait pour accompagner une boule de glace vanille.

Ingrédients: 4 grosses pommes, un sachet de sucre vanillé, 70gr de sucre poudre (vous pouvez en ajouter ou en retirer en fonction de l'acidité des pommes), 80g de beurre + une noisette, 100gr de farine, de la cannelle en poudre, un jaune d'œuf.

Préparation: peller et couper les pommes en quartiers, les déposer dans une poêle chauffée à feu vif avec la noisette de beurre, les faire dorer puis les saupoudrer de sucre vanillé et de cannelle et les laisser légèrement caraméliser puis les retirer du feu. Faire les miettes dans un saladier avec la farine, le beurre et le sucre et ajouter un peu de cannelle. Disposer les quartiers de pommes dans le moule, les recouvrir de miettes et badigeonner celle-ci de jaune d'oeuf pour qu'elles soient bien dorées et forme une croûte. Enfourner à 200°C pendant 20 minutes.

Le petit plus: on peut le servir seul ou agrémenté d'une compote de pomme-poire chaude.

samedi 2 juin 2012

Tarte au chocolat

1 Tarte au chocolat

Facile et pas chère, la tarte au chocolat en ferra succomber plus d'un. Il faut moins de 10 min de préparation et environ 25 min de cuisson.

Ingrédients: 70 gr de sucre, 4 œufs entiers, 120 gr de chocolat pâtissier, 50 cl de crème fraîche et une pâte à tarte.

Préparation: Dans une petite casserole faire fondre le chocolat dans 2 cuillères à soupe d'eau jusqu'à ce que l'appareil soit lisse et sans grumeaux. Ajouter le sucre tout en continuant de mélanger au fouet puis les 4 œufs un à un et enfin la crème fraîche. Tapisser le fond du moule à tarte de la pâte, la piquer à la fourchette et verser la préparation. Enfourner dans un four préchauffer à 180°C pendant 20 à 25 min.

Le petit plus: une fois froide recouvrir la tarte de cerneaux de noix caramélisés et accompagner de chantilly.

Posté par Renarde alpine à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Nouvelle catégorie: cuisine.

Voici une nouvelle catégorie cuisine, parce que je suis une gourmande qui aime bien cuisiner (sans trop se casser la tête non plus), alors j'en profite pour partager ce qui se passe dans ma cuisine.

Posté par Renarde alpine à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 29 mai 2012

L'ail des ours

 

SAM_0319SAM_0320

Bon, j'ai enfin trouvé le temps et la motivation pour faire quelques photos afin d'illustrer mon article.

SAM_0321SAM_0322

Cependant, pour la chicorée ce n'est pas encore ça, bien que le texte soitrédigé en brouillon,
les lignes tracées et les dessins faits, je n'ai pas vraiment le temps pour écrire.

SAM_0323

 

L'ail des ours:

 

noms: ail des bois, ail pétiolé, ail à feuilles larges, alliaire, allium ursinum en latin qui vient de « allium » un mot qui dérive du celtique « all » qui signifie « brûlant » et de « ursinum » un adjectif dérivé du nom « ursus,i » qui signifie « ours ». Son nom vient d'une légende qui veut qu'à la fin de leur hibernation, les ours pour reprendre des forces mangent l'ail sauvage. Un dicton dit « La veille de la Saint-Blaise, l'ours sort de son antre. S'il y retourne en s'y lichant la patte, l'hiver nous reste encore quarante jours. S'il n'y retourne pas, les grands froids sont passés. »

classification: famille des liliacées, super-ordre des lilidés, ordre des liliales, du genre des aulx.

habitat: cette plante affectionne les bois et les ravins humides, on peut la trouver en lisière près des petits courts d'eau. Elle est présente partout en France, hormis en Seine Saint-Denis, dans le Var et les Bouches-du-Rhône, dans le Terne-et-Garonne, dans les Alpes-Maritimes et peut être aussi dans le Vaucluse. On la trouve en Europe, dans le Caucase, et en Asie boréale. Elle a tendance à fuir les plaines méditerranéennes.

description: elle est vivace et peut mesurer entre 15 et 35 cm. Elle dégage une odeur d'ail très puissante, en particulier lors de la floraison où les colonies d'ail des ours embaument les lieux où elles poussent. Ses fleurs parfumées se trouvent au sommet de la plante, par grappes de vingt. Elles sont d'un blanc pur, en forme d'étoile à six branches et fleurissent d'avril à juin. La tige bien droite est très particulière, presque triangulaire avec deux des trois angles très saillants; deux feuilles lancéolées larges de 2 à 5 cm. Son bulbe mesure 2 à 6 cm et est coriace.

récolte: on la récolte au printemps, de préférence entre mars et avril avant sa floraison pour éviter le goût amer que la plante peut prendre et le jaunissement que les feuilles subissent dès apparition des fleurs. Les bulbes sont récoltée en été ou automne. Attention à ne pas la confondre avec le muguet de printemps ou la colchique d'automne.

propriétés médicinales: utilisé depuis l'an 3000 a.v. J-C, l'ail des ours est utilisé comme hypolipémiant (il fait baisser le mauvais cholestérol et augmente le bon) et hypotenseur (il dilate les vaisseaux). On l'utilise donc pour le cholestérol, les problèmes cardiaques mais aussi les vers intestinaux, les diarrhées, les gastrites, la grippe, les pathologies du foie et virales. On peut l'employé comme anti aggrégant plaquettaire et pour lutter contre la formation d'athéromes. De plus il est réputé pour être stimulant. La plante limite la fermentation ce qui stop les flatulences. Enfin la plante soulage les rhumatismes, les douleurs musculaires, prévient l'artériosclérose, apaise les affections cutanées, est dépurative et a des effets vasodilatateurs. Elle est aussi une des plantes européennes les plus riches en vitamine C.

utilisation: il a une forte concentration  agents actifscomme l'ail blanc qui est cultivé. Toutes les parties de la plante, sauf les fleurs amères sont utilisées. Le diallyl sulfide, le diallyl disulfide et l'arjoene sont bien plus présents. Ils se forment lorsque l'alline et l'allinase contenus dans la plante sont mis en contact lors de la mastication ou de l'écrasement de la plante ou du bulbe mais la façon la plus efficace de produire ces composés est de réduire les bulbes en purée juste avant l'ingestion. Il est contre indiqué pour les personnes avec un problème gastrique ou une peau fragile.

préparation: faire macérer 30gr d'ail dans 25cl de vinaigre pendant une dizaine de jours, frictionner les zones de rhumatismes avec.

cuisine: les feuilles sont un bon condiment cru dans la salade, les sandwichs ou le fromage blanc. Elles peuvent aussi être préparées en soupe ou en omelette. Le bulbe est utilisé de la même manière que l'ail commun bien qu'il soit beaucoup parfumé et que celui-ci ne soit pas au goût de tout le monde. Les boutons des fleurs non écloses sont aussi utilisées comme assaisonnement. De nombreuses recettes d'ail des ours existent comme la matafan à l'ail des ours, le mascarpone à l'ail des ours, le fromage à l'ail des ours, le lapereau à l'ail des ours, le gratin d'ail des ours, le pesto à l'ail des ours et bien d'autres encore.

Beurre à l'ail des ours: mélanger 100 gr de beurre à une poignée d'ail sauvage haché très finement à une cuillère à café de sel aux herbes et à un demi citron/une cuillère de moutarde.

Chique à l'ail des ours: mélanger 250gr de fromage blanc avec un verre de lait ou de crème, un oeuf dur, du poivre, du sel et un bouquet d'ail des ours. À déguster avec des petites pommes de terre.

Pesto à l'ail des ours: ciseler 500gr de feuilles d'ail, mélanger avec 75gr de pignon hachés et 75gr de parmesan râpé dans un mortier. Ajouter de l'huile d'olive tout en travaillant l'appareil avec le pilon pour obtenir une pâte.

Velouté d'ail des ours: faire suer 2 oignons/4 échalotes, 1 kg de pommes de terre, 2 blancs de poireaux dans de l'huile d'olive sans les faire colorer. Faire chauffer un litre et demi d'eau, et la verser sur les légumes. Ciseler un bouquet d'ail des ours et ajouter quand les légumes sont cuits. Laisser infuser quelques minutes puis mixer. Ajouter une cuillère de crème.

lundi 21 mai 2012

Logos pour l'association "Espoir pour Noémie"

Tentative de logos pour tee-shirt pour cette association: http://espoirpournoemie.over-blog.com/

 

logos tee shirts  différentes couleurs motifs hirondelles logos tee shirt 4 bis

samedi 19 mai 2012

Le sceau de Salomon

SAM_0076SAM_0077

Sceau de Salomon.

SAM_0078

Le sceau de Salomon:

noms: sceau de Salomon, grenouillet, faux muguet, herbe à panaris, sceau de Marie, muguet de serpent, herbe à la rupture, polygonatum sp. en latin.

classification: c'est un angiosperme de la famille des liliacées, du sous règne des plantes vasculaires (tracheobionta) de l'ordre des liliales.

habitat: dans presque toute la France, en Corse et en Europe, au Japon et en Asie boréale et occidentale. On la trouve dans les bois et sur les rochers ombragés jusque dans les zones subalpines.

description: elle peut mesurer 20 à 50 cm (et parfois jusqu'à 1 mètre), les feuilles nervurées sont alternes, par rang de deux et disposées sur la partie supérieure de la tige anguleuse. Les fleurs disposées en petites grappes sous la tige sont indolores et vert-blanc, en forme de clochettes à 6 dents. Seuls les bourdons à longue trompe peuvent les polliniser, les hyménoptères, mais il peut y avoir auto-fécondation quand il n'y a pas d'insectes. Elles fleurissent d'avril à juin. Les baies sont rondes, d'un bleu noir profond et contiennent 2 à 5 graines vertes vénéneuses qui arrivent à maturité entre septembre et octobre. La racine est un long rhizome blanc garnit de nombreuses radicules.

le sceau: les clochettes de cette plante dans un bouquet symbolisent le secret et l'intimité entre celui qui offre et celui qui reçoit. Elles représentent aussi la sagesse, du fait du nom de la plante « Sceau de Salomon », roi biblique très sage et réputé pour sa connaissance des plantes. Il lui vient de la trace que laissent les tiges qui se succèdent au fil des années sur la racine de la plante. Lorsqu'une tige tombe, cela laisse une marque qui ressemble à un sceau de cire.

cuisine: dans certains pays les jeunes pousses sont consommées.

propriétés médicinales: les substances expectorantes et résolutives (disparition d'une inflammation) sont contenues dans le rhizome qui cuit étouffé puis écrasé, est utilisé en cataplasme contre les ecchymoses et les contusions malgré la toxicité de la plante. Les baies sont émétiques mais ne sont pas utilisées car elles ont provoqué des accidents mortels. Le caractère singulier de la forme de sa racine qui ressemble à une articulation, a inspiré la « théorie des signatures » et par cela la plante fût aussi utilisée pour la consolidation osseuse et les fractures. Fraîche ou sèche, elle servait à soigner les panaris, les furoncles, les rhumatismes, la goutte.

Au 1er siècle, Dioscoride recommandait l'application de racines séchées pour accélérer la cicatrisation des plaies. Distillées, on en tire une « eau de beauté » donnant une peau de velours. Trop toxique, le Sceau de Salomon n'est plus utilisé dans les préparations officielles.

Pommade du sceau de Salomon:

60g de racine

60g de saindoux ou de vaseline

1 verre d'eau

Il faut faire cuire tout les ingrédients doucement au bain-marie, en tournant avec une cuillère en bois jusqu'à obtenir une pâte lisse. Verser dans un peau de verre ou de porcelaine. On l'utilise contre les panaris, pour la cicatrisation des plaies et des contusions. Elle a aussi des vertus hydratantes et décongestionnantes.

Recette de l'ouvrage « Plantes et remèdes naturels » 

 

SAM_0079

A venir l'ail des ours. 

jeudi 17 mai 2012

Le muguet

SAM_0034SAM_0035

Un chapitre sur le muguet avec du vrai muguet ! et du blabla.

SAM_0038SAM_0036

Avec quand même quelques dessins (à venir le sceau de Salomon).

 

Le muguet:

noms: grillet, grelot, clochette des bois, cloche de mai, lis des vallées, muguet de mai, Gazon de Parnasse, convallaria majalis en latin.

classification: il fait parti du règne des plantae, de l'embranchement des angiospermae, de la classe des monocotylédones, de la famille des ruscacées ou liliacées en fonction de l'approche.

habitat: présent en France, hormis dans les Dom Tom, les régions d'outre mer, les Bouches du Rhône, le Finistère et Paris. On le trouve aussi en Asie occidentale et boréale et en Amérique septentrionale. Il affectionne les bois couverts, les zones humides et les sols calcaires. On le trouve jusqu'à 2000m d'altitude.

description: le muguet mesure entre 10 et 20 cm. Sa tige est nue, accompagnée de deux feuilles radicales larges et entourées des membranes fines. À son sommet se trouve une grappe de fleurs blanches (4-9), très odorantes et en forme de clochettes tournées vers le sol. Ses baies qui apparaissent en automne sont rondes et rouges contiennent 2 à 3 graines jaunes. Son rhizome traçant est recouvert par ses nombreuses racines. Il fleurit d'avril à juillet mais on le trouve surtout en grand nombre en mai.

toxicité: toutes les parties de la plante sont toxiques. Elle contient des saponosides qui produisent des troubles digestifs et des hétérosides cardiotoxiques dont la convallatoxine, le convallatoxol et le convalloside qui persistent même une fois la plante séchée. C'est pour cela que la plante doit être récoltée avec des ciseaux. Les vomissements produits par l'ingestion de la plante limite l'absorption des toxines qui ne se diffuse qu'à hauteur de 10% dans le sang. L'empoissonnement concerne avant tout des enfants qui ingèrent ou mâchent les fleurs, une baie, la tige de la plante ou boivent l'eau du vase. Les animaux domestiques peuvent être empoissonnés, soit par ingestion de l'eau du vase, soit par consommation de la plante à l'état d'herbe séchée. Inhaler trop longtemps son parfum peut provoquer des étourdissements voir une légère asphyxie.

symptômes: diarrhées, vomissements, maux de ventre, douleurs abdominales. De plus une importante ingestion peut provoquer une faiblesse, une hypotension et une bradycardie (c'est à dire un ralentissement du rythme cardiaque). En cas d'ingestion de plus de 5 bais ou de 2 feuilles ou 2 tiges, la personne est orientée à l'hôpital, sinon c'est un centre anti-poison qu'elle doit se rendre.

propriétés médicinales: il est antispasmodique, purgatif, diurétique, cardiotonique.

utilisation: les russes l'utilisent depuis longtemps pour les problèmes cardiaques, mais il n'est employé que depuis peu en France par les psychothérapeutes pour ses qualités cardiotoniques. On le prescrit aussi pour les maux de tête, les palpitations et les problèmes urinaires, car il permet l'augmentation de la sécrétion urinaire. Il peut aussi soigner certains œdèmes, l'insuffisance cardiaque ainsi que l'hypertension artérielle. On peut le prendre également contre l'hypokaliémie et l'hypertension portale. Son utilisation doit être très encadrée aux vues de la dangerosité de la plante. De plus pendant la grosse il faut faire très attention à sa consommation via des extraits, des médicaments ou des tisanes pour éviter toute malformation de l'enfant. En phytothérapie, on utilise les fleurs et les feuilles qui sont récoltées au début de la floraison. Leur séchage se fait à l'abri de la lumière, mais c'est en parfumerie qu'il est surtout utilisé même si c'est rarement sous sa forme naturelle.

traditions: le muguet symbolise les 13 ans de mariage dans le folklore français, et est la fleur nationale de la Finlande depuis 1982. Le 1er mai, fête du travail dans bon nombre de pays, on s'offre du muguet (cette tradition est très présente en France et en Belgique). En France cette tradition vient du fait que cette fleur « porte-bonheur » fût offerte en 1561 par le roi Charles IX à toutes les dames de la cour, car lui même en avait reçu à cette date. L'idée lui plût et il lança cette mode.