lundi 20 avril 2015

Sortie en forêt 54.

P4060499

 Voilà la première sortie aux morilles qui s'avère fructueuse ! Enfin la saison commence. Le temps et au beau fixe et malgré de grosses chaleurs, les dernières pluies pourraient être salvatrices et sauver cette année peu fructueuse, tout comme le fût 2014et pour certains 2013, réchauffement climatique oblige. 

P4060449 P4060450

P4060452 P4060454

 Le polypore marginé (Fomitopsis pinicola) est un imposant champignon de bois qui n'est pas comestible à cause de son amertume et de sa chair dure. En 2014 il s'est inscrit dans les recherchent de l'Observatoire de la biodiversité des forêts. Frais il prend une odeur de tabac blond. Il aune préférence pour les résineux.

P4060365

 Voilà ma fleur adorée, celle avec qui, à chaque printemps je vous bassine en long et en large ! Il s'agît de l'hellébore fétide (helleborus foetidus). C'est une plantes aux propriétés cardio-toniques et narcotiques. On l'utilisait autrefois pour soigner les troubles du cerveau mais sa grande dangerosité a fait arrêter tout emploie de celle-ci. En effet, non seulement le rhizome au contact de la peau la fait rougir, mais les fleurs, tiges et feuilles contiennent un très violent poison qui provoques des vertiges, des vomissements spasmodiques et parfois la mort.

P4060376 P4060378

P4060379 P4060377

 C'est une plante vivace qui mesure 45 à 70 cm aux feuilles principales caulinaires d'un vert très foncé avec 12 segments disposés en palme. La tige comme les fleurs sont d'un vert très claire à la différence que celle-ci sont bordée à maturité d'une ligne rouge pourpre à leur extrémité. Ces mêmes fleurs sont composées de 5 pétales légèrement boutonneux. Elles se présentes sous forme de clochettes tombantes. Elles donnent de nombreuses graines. La plante perdure en moyenne 3 à 4 ans, et fleurit de février à mai. Elle pousse partout sauf en Bretagne, dans le Nord et sur la côté méditerranéenne et jusqu'à 1800 mètre d'altitude.

P4060428

 Le paon du jour (Aglais io) est un bien beau papillon. Ses chenillessortient de petits oeufs verts dévorent les feuilles de houblon et d'ortie ce qui fait qu'il est par endroits devenu rare (protégé en Suisse). Depuis la classification de Liné, il a prit plus d'une quinzaine de noms latins différents. Il existe 3 sous espèces.

P4060501 P4060465

P4060456 P4060458

 Les lézards des murailles (Podarcis muralis) partent en chasse. Ils pourront en ce début de printemps qui est désormais bien installé se régaler de fourmis des bois (Formica rufa) ou de coccinelles à sept points (Coccinella septempunctata) mais aussi de criquets tendres et de grosses araignées de maison.

P4060258

 Les listères à feuilles ovales (Neottia ovata) ne tarderons pas à fleurir. Ces orchidées terrestres aussi présentent en Amérique du Nord et en Europe présentent des fleurs discrètes car petites et vertes. C'est en mai et jusqu'à juillet que l'on peut profiter de cette belle plante très commune dans la région mais peut recherchée. 

P4060277 P4060273

P4060274 P4060276

 Le polypore du boulot (Piptoporus betulinus) est lui aussi un champignon linicole. Il fait lui aussi l'objet d'un recensement de la part de l'Observatoire de la biodiversité des forêts. La momie d'Ötzi portait ce champignon autour du coup présumant que celui pouvoir avoir une utilisation magique ou médicinale en son temps.

P4060268

 L'égopode podagraire (Aegopodium podagraria) est une plante sauvage de mi-ombre et de sous-bois qui s'avère être une bonne comestible une fois bien lavée. Les feuilles sont consommées comme des légumes. Elle était utilisée en médecine populaire pour soigner la goutte d'où son nom d'herbe aux goutteux.

P4060304 P4060315

P4060317 P4060327

 Les voilà enfin, les premières morilles de cette saison 2015, et pas n'importe les quelles, des morilles coniques (Morchella conica). Petites, elles sont d'abors grises puis deviennent noires à maturité. On les reconnaît à leur couleur donc mais aussi à leur forme conique et leur chapeau alvéolaire et creux soudé au pied.

P4060303

 Bien que délicieuses, il faut bien faire cuire lesmorillescar elles peuvent être toxiques. Il ne faut pas les confondre non plus avec des espèces semblables comme les gyromitres qui sont des champignons mortels. Il faut aussi bien les nettoyer car la physionomie de leurs alvéoles retiennent les grains de sable et les limaçons.

P4060287 P4060325P4060301 P4060292

 06/04/15 Morilles coniques : 6
Lune : 96% de visibilité. Températures jour : min -1°C, max 9°C Humidité jour :40% Vent : Nul
Type de milieu : Sol calcaire, pâture à vaches, herbes de champs et sapins pectinés assez anciens,
dans l'herbe, à 3 à 4 mètres des troncs des sapins les plus proches, frênes qui commencent tout juste à débourrer, noisetiers, hêtres, lierre grimpant, violettes, primevères, arums tachetés, egopode podagraire, cirse laineux, colchique d'automne, carotte sauvages, euphorbe des bois, fétuques des prés, koéléries à grandes fleurs, pâturains des près, merisier, renoncules bouton d'or, oseilles communes, violettes hérissées.
Altitude : entre 650 - 700 mètres.

P4060383

 Après cette belle découverte (qui sera suivit d'autres récoltes), direction le lac de Saint Sixte. L'église est construite sur un ancien temple romain dédié à Bacchus, le dieu du vin. Dans les deux petites  salles voûtées souterraines de celles-ci que l'on peut visiter, les reliques des milles Martyrs étaient conservées.

P4060390 P4060396

P4060392 P4060393

 Dans le lac, ça grouille de vie ! Au milieu des oeufs de crapauds communs qui dessinent de longs rubans et des oeufs de grenouilles vertes plus compacts, une larve de libellule chasse. Bien qu'elle ne se nourrisse pas d'oeufs, elle a ici un affût parfait où elle attend que les premiers têtards sortent pour les dévorer.

P4060374

  Le bout du lac abrite une petite tourbière ne devenir. Ce type de milieu rare est protégé car sert de garde-manger et de nichoirs à de nombreuses espèces animales mais permet aussi à beaucoup de végétaux de s'épanouirent. Les homemsn'y ont pas leur placeaurisque de s'y enfoncer et de finir engloutit par la vase.

P4060369 P4060370

P4060404 P4060368

 Le saule Marsault (Salix caprea) est un arbre que je ne connaissais pas et que je prenais souvent à tort pour de l'aulne. On le nomme aussi le saule des chèvres aux quelles il servait autrefois de fourrage. Il ne dépasse pas les 60 ans de vie et figure parmi les premiers arbres à coloniser les berges humides. 

P4060265

La violette odorante (Viola odorata) est une plantes à fleurs odorantes qui peuvent être blanches ou violettes. La période de floraison est assez longue car celle-ci s'étend de février à mai, ce qui est parfait pour la confection de bonbons et de vins de violettes. Utilisée en médecine douce, elle fût longtemps utilisée pour de nombreux maux.

P4060269 P4060271

P4060264 P4060272

Les langues de cerfs ou scolopendre (Asplenium scolopendrium var. scolopendrium) sont des fougères rares et protégées qui étaient utilisées autrefois pour soigner à tord les problèmes de foie. On les trouvent dans les forêts humides ce qui explique qu'on la croise parfois en compagnie de l'euphorbe des bois (Euphorbia amygdaloides). 

P4060248

  Les frênes communs (Fraxinus excelsior) débourrent, signe que les morilles blondes ne vont pas tarder de sortir car les arbres envoient en bourgeonnant du glucose dans le sol. C'est un arbre qui est dévasté en raison de l'arrivée de parasites avec le réchauffement climatique et d'espècesde frênes décoratives.

P4060483 P4060351

P4060356 P4060357

 Bref un super journée avec les premières morilles et de nombreuses fleurs et animaux à voir. Du soleil, de l'herbe verte et des bisous avec le Chat ... c'est le paradis ! Les jours deviennent longs, c'est le moment de profiter du printemps ! Bientôt les chaleurs feront sortir les libellules de l'eau et fleurir les iris jaunes.

P4060489