mardi 17 mars 2015

Sortie dans les Calanques 3.

P2150427

Aïe aïe aïe ! J'ai bien du retard dans mes articles ! La saison des morilles approche et je n'ai encore rien de croustillant à vous proposer, du moins pas encore... du coup on met les bouchées doubles ! Dernier article sur les calanques pour le mois de février (oui je sais, on est en mars ...) avec passage par la mer.

P2150441 P2150444

P2150456 P2150487

Visite d'une calanque "sauvage". Prise d'assaut l'été par les baigneurs et les touristes, on y rencontre en ce moment que quelques promeneurs, la faute peut être à cette foutue pluie toujours aussi présente. Les barques bleues attendent sagement leurs propriétaires et servent de repère aux goélands et aux mouettes  rieuses.

P2150472

Le banc des vieux, où à tout instant on a l'impression que les deux spectres de "Colloque sentimental"
de Verlainevont faire leur apparition pour évoquer le passé  de leurs "lèvres molles".

P2150480 P2150481

P2150479 P2150482

Le pin d'Alep (Pinus halpensis) est un grand conifère (jusqu'à 30 m) courant en bords de mer. Riche en résine, il est très inflammable ce qui lui a valut d'être utilisé pendant longtemps comme bois pour la confection de torches mais aussi de charpentes ... oui je cherche encore la logique de ce côté là parce côté sécurité ... 

P2150525

Les cabanons des Calanques sont célèbres. Constructions illégales sur le littoral protégé (Parc National des Calanques) et autrefois réservées aux petits pêcheurs les plus pauvres, ils ne peuvent être construis ou vendus mais uniquement légués dans le cadre familial. Il ne sont pas équipés en eau courante, ni en électricité.

P2150457 P2150466

P2150468 P2150467

Pas toujours simple de reconnaître des plantes et les animaux d'ici alors que l'on vient de là bas. Le site Bleu Évasion a mit en ligne un PDF très bien fait sur les principales espèces qui composent la faune et la flore des Calanques. Vous pouvez le retrouver ICI sur la page qui est consacrée à ce thème.

P2150401

La griffe de sorcière (Carpobrotus edulis) est une plante invasive originaire d'Afrique du Sud aux fruits comestibles (crus ou cuits). L'Asie et les Amériques sont des continents connaissant aussi cette peste verte qui peut réduire de manière dramatique la biodiversité d'un milieu (jusqu'à - 60 % d'espèces présentes sur les sols calcaires).

1P21505722P2150570

3P21505774P2150439

1 et 2 : plante inconnue.
3Carpobrotus rossii est une cousine qui elle provient de 'lAustralie. Elle est tout aussi envahissante.
4 : Que derait les calanques sans l'ajonc d'Europe (Ulex europaeus) ? Cet arbuste aux fleurs jaunes soleil et aux longues épines a pu être utilisé en temps de sécheresse comme fourrage après avoir été broyé.

P2150558

 La chenille processionnaire est la larve du papillon Thaumetopoea pityocampa. Pour se protéger les chenilles vivent en groupe. On peut les voir endormies dans des cocons en soies blanches ou en se suivre à la queue leu-leu pour partir à l'assaut d'un autre arbre. Elles sont dangereuses car urticantes et allergisantes.

P2150554 P2150556

P2150536 P2150514

Après avoir regardé la furie de la mer sur les rochers, il est temps de rentrer. Le temps devient mauvais, la tempête s'annonce et mon train nous pousse à nous presser  (toujours avec mon chat). Après quelques minutes de route Marseille la belle nous fait signe et nous prive de la douceur de l'air marin.  

P2150609


mardi 10 février 2015

A la tombée du jour dans les Calanques (1).

PC291013

 La nuit tombe vite en Janvier, et même si les rayons du soleil dansent sur la mer, la luminosité tombe vite. Les sentiers sont par endroits étroits et escarpés, mieux vos ne pas tarder et revenir pour les beaux jours. Rappel, le parc national des Calanques est un parc où la faune et la flore sont protégés.

PC290950 PC290927

PC290951 PC290982

 La bruyère multiflore (Erica multiflora) est une très belle bruyère qui pousse un peu partout dans les Calanques. Elle mesure jusqu'à 80 cm et est assez populaire dans les jardins. Sa longue floraison perdure de juin à décembre voire janvier (Sic photos). Rustique, elle résiste à des températures basses (jusqu'à -10°C).

PC290904

 Le mimosa fleurit (Acacia) ! Commun dans le Sud ici pour nous il reste exotique. Origniare d'Autralie, il est introduit en Europe en 1804 où il s'est rapidement naturalisé, en particulier sur le pourtour méditerranéen. Il fait le bonheur des fleuristes et des parfumeurs qui peuvent faire leur choix parmi une large gamme d'espèces.

PC290905 PC290906

PC290910 PC290946

 Petite définition des calanques : une calanque est une composition géologique (calcaire ou granitique) qui forme un étroit vallon très abrupte qui se jette dans la mer. C'est aussi un massif limitrophe de la ville de Marseille. Sa végétation est typique, parfois endémique. La garrigue en est le meilleur exemple.

PC290956

 Pour celle là, j'ai eu du mal à mettre un nom sur sa jolie mine bleue. Ce n'est pas du côté des astéracées qu'il faut chercher mais des plantaginaceae. La globulaire buissonnante (Globularia alypum) est un arbrisseau méditerranéen qui pousse dans les zones calcaires et rocailleuses. Il fleurit de novembre à mai.

PC290967 PC290972

PC290975 PC290976

 Dans leur cocon à l'abrîme se trouve toute une colonie de processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa). Urticantes ces chenilles peuvent être dangereuses, chez l'Homme elles provoquent des allergies, des douleurs respiratoires et oculaires, chez les chiens qui les goûts des oedèmes et des gonflements de la langue qui peuvent être mortels. Rappelons les, les chenilles processionnaires peuvent posséder 600 000 poils urticants qui sont projetés dès qu'elels se sentent menacées.

PC290965

La passerine tartonraire (Thymelaea tartonraira) est protégée à l'échelle nationale. C'est un arbrisseau mesure 20 à 40 cm et dont les feuilles ont un aspect cotonneux. Peu courant, il aime les bords de la méditerranée, surtout dans le Var et les Bouches-du-Rhône. Ses fleurs sont jaunes et s'épanouissent d'avril à octobre.

PC290983 PC290932

PC291009 PC290966

La garrigue est une formation végétale typique des milieux méditerranéens calcaires, ce qui l'oppose plus au moins au maquis qui se trouve sur des sols silicieux. Elle se forme sur les emplacements de forêts de chênes verts qui ne sont plus (feux, pâturages, déforestation etc.). En France la garrigue couvre  400 000 hectares.

PC290924

 Le Pin blanc de Provence ou Pin d'Alep (Pinus halepensis) est un des arbres caractéristique de la garrigue. Il peut atteindre 3 mètre de haut et se rencontre lui aussi sur le pourtour méditerranéen. Résistant à la sécheresse, aux forts vent et aux embruns marins, sont bois est utilisé pour la construction de bateaux et de charpentes.

PC290916 PC290947

L’Ajonc de Provence (Ulex parviflorus Pourr.) est une espèce d'arbrisseau à la floraison très précoce, dès janvier on peut voir ses belles fleurs jaunes s'ouvrir.Très épineux on peut vite se blesser en le récoltant. Ces grandes épines ont conduit les hommes à les employer pour l'édification de haies et de murs végétaux à porté défensive.

PC290937