dimanche 27 octobre 2013

Les bienfaits des champignons.

Aujourd'hui je suis tombées sur un article dans Femina (à chacun son pêché) intitulé "Champignons, ils ont tout bon". Ravie des informations relatées dans celui-ci, je tenais à vous les partager. Néanmoins, je me permets d'ajouter quelques indications (parfois précieuses) et qui, en partie, nous rappel que les champignons sont souvent bons pour la santé si on prend les précautions nécessaires.

Avant de vous présenter quelques uns de ces délices des bois, il est bon de rappeler ces quelques points:

SAM_5791

- ne jamais consommer des champignons inconnus, dont on doute sur la comestibilité ou que l'on connait peut avant de les avoir présenté à un expert en la matière.

- ne pas consommer plus de 2 ou 3 fois des champignons dans la semaine et pas plus de 200 à 250 gr par repas. Ceux-ci sont composés en partie de kératine, la même dont sont faits nos ongles, la corne des rhinocéros ou la carapace des insectes. Notre estomac la digère mal et chez les plus sensible, peut créer des désagréments.

- ne pas consommer des champignons plusieurs jours après leur cueillette sauf s'ils ont été conditionnés (séchage, mise en bocaux etc) car ils se conservent très peu de temps après avoir été ramassés. De même pour les champignons transportés dans des sacs plastiques non alimentaires, le frottement avec la matière chimique peut les rendre toxiques.

- il faut toujours les manger bien cuit, sauf quelques espèces qui se consomment crues. Certains champignons sont allergisants (polypore soufré par exemple) alors prudence.

 

90977505 (1)

Le cèpe:

Il est riche en minéraux indispensable à notre organisme dont le potassium qui est vital pour nos cellules et en phosphore, essentiel pour le bon fonctionnement de notre activité cérébrale. N'oublions pas le fer (anti-fatigue par excellence) et les vitamines B qu'il contient presque toutes. En somme c'est un dynamisant efficace qui permet de faire le plein d'énergie tout en favorisant la concentration et la réflexion.

Il existe 4 espèces majeurs de cèpes comestibles que l'on trouve sous les chênes, les châtaigniers, les sapins, les hêtres et les pins (ici cèpe d'été sous trouvé sous un châtaignier) 

 

 

 

 

 

SAM_3374

La Coulemelle:

Elle est très riche en vitamine D, produit à faible échelle par l'organisme humain grâce au soleil et qui permet de fixer le calcium sur nos os (et protégerait de ostéoporose). On le conseil aux enfants, aux ados en pleine croissance mais aussi aux femmes qui sont touchée par cette maladie. Récemment on aurait découvert des propriétés anti-cancéreuses chez ce champignon.

On la trouve sous les conifères et les feuillus des forêts, en lisières ou dans les champs et clairières.

 

 

 

 

 

 

90978163

La trompette de la mort:

On la rencontre dans les forêts d'hêtres et de charmes. Elle appartient à la même famille que la chanterelle et la girolle. Elle contient 3 gr de fibres pour 100 gr de champignons ce qui aide et facilite de transite digestif. Mais il faut la consommer bien cuite,  surtout pour les estomacs fragiles (personnes sensibles, âgées ou malade).  

 

 

 

 

 

 

 

 

  

SAM_0161

La pleurote:

Ses polysaccharides stimulent le système immunitaire par l'augmentation de globules blancs dans le sang. Il est utile en hiver contre les divers affections nombreuses à cette période. Chose pratique on le trouve toute l'année sur les échoppes et dans la nature quand il ne fait pas trop froid. On peut même le faire pousser chez soi à l'aide de kit de pousse que l'on peut commander sur internet.

Il en existe plusieurs espèces, pas toutes comestibles. Elle pousse sur les feuillus morts ou mourants (ici pleurote en forme d'huître sur un noyer).

 

 

 

 

 

 

90979308

La girolle:

Riche en vitamine A, elle permet à l'organisme de lutter contre la sécheresse de la peau et de garder son élasticité. Parfaite après une longue période d'exposition au soleil, un des principaux responsable du vieillissement. On la rencontre dans les forêts de feuillus ou mixtes, souvent là où se trouve les hêtres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM_4086

Le pied de mouton:

Frais, il possède 3 gr de protéines pour 100 gr de champignons ce qui est rare dans le règne fongique mais aussi végétal, ce qui le rend rassasiant. Dans le cadre d'un régime ou d'une alimentation surveillée il permet de conserver la masse musculaire.

Il aime aussi bien les forêts de feuillus, mixtes ou de résineux où il pousse dans la mousse et les feuilles tombées au sol.

 

 

 

 

 

 

 

90979869

L'oreille de judas:

Nommé aussi "champignon noir", elle est considérée comme diurétique contre l’œdème généralisé, anti-tumoral, hypoglycémiant, anticoagulant et permettrait au taux de cholestérol de diminuer. Néanmoins une trop grande consommation de celle-ci pourrait provoquer des problèmes de santé plus ou moins grave selon les dernières études.

On la trouve sur les arbres sans écorce, en particulier les sureaux, toute l'année sauf quand le temps ce fait chaud et sec.

 

 

 

 

 

 

 

De plus:

Il existe bien d'autres champignons bénéfiques pour l’organisme comme le champignons de paris qui est un antiallergique respiratoire, la morille qui est un aliment riche en eau (75 à 80%), les polypore qui continent entre 30 et 73% de glucides ou le lentin du chêne qui augmente la vitalité de l'organisme. Le tout est de savoir les doser en fonction de ses besoins, de ses goûts et de sa santé. 

Sources:

Femina, semaine du 28 octobre au 3 novembre.

http://www.paniersaveur.com/Home/les-varietes/les-champignons/lentins-du-chene

http://www.complements-alimentaires.co/oreille-de-judas/

Et pour tout savoir:

http://smbcn.free.fr/articles/articles_pdf/valeur_alim_champ.pdf

 


dimanche 22 septembre 2013

Sortie dans les prés 10.

SAM_3374

Un petit article sur cette sortie brève mais fructueuse dans les champs. Depuis le chemin, un énorme rond de sorcière, composé de délicieuses lépiotes élevées m'attendait. Pour un premier jour d'automne c'est une belle surprise. Rajoutons à cela la chaleur, le ciel bleu et ce grand soleil dignes d'un été indien.

SAM_3363 SAM_3361

SAM_3365 SAM_3372

La lépiote élevée est surnommée Coulemelle, Parasol, Nez-de-Chat ou scientifiquement Macrolepiota procera. Elle appartient à la famille des Agariacées qui comprend les agarics comme les rosés des près et, les amanites comme l'amanite phalloïde ou des Césars.

C'est un champignon des zones tempérées qui pousse dans les pâturages et parfois en pleine forêt. Parfois solitaire, c'est surtout en rond de sorcières souvent impressionnant comme ici (10 mètre de diamètre) qu'on les trouvent.

Le nom lépiota veut dire en latin "petit écaille" et désigne les pelures brunes présentes sur le chapeau du champignon et qui en son centre forment le fameux Nez-de-Chat.

SAM_3357

Les lépiotes élevées sont de grands champignons qui peuvent aisément dépasser les 30 cm de hauteur des les 20 cm de diamètre. Ces excellents comestibles ont un goût prononcé de noisette, un parfum fort, parfois légèrement écoeurant quand ils sont présent en grand nombre dans le panier. En cuisine il a la particularité d'être un des aliments les caloriques (15 kcal pour 100 gr) mais a le défaut d'absorber facilement et en grande quantité les matières grasses.

SAM_3381 SAM_3384

SAM_3394 SAM_3399

Cependant attention aux confusions! Comme toujours il ne faut ramasser un champignon que si on le connaît bien. Ramasser des lépiotes d'un autre genre ou des champignons ressemblants comme ici peut se révéler être dangereux voir mortel! Dans tout les cas il faut être conseillé par un habitué de confiance. Rappelons que l'an dernier il y a eu 664 cas d'intoxication connus pour 3 morts.

SAM_3392

Néanmoins, n'oublions pas que la lépiote élevée, connue depuis l'antiquité, est un précieux champignon qui au-delà de ses qualités gustatives, est un antibiotique et un anti-tumorale naturel que la science s'évértue à percer les secrets. On le trouve déjà dans de nombreux médicaments artisanaux ou industriels.