vendredi 20 juin 2014

Beignets de fleurs de faux acacia

P5311960

On parle souvent de beignets de fleurs d'acacia... en vérité il s'agit du faux-acacia ou robinier faux-accacia (Robinia pseudoacacia). Cet arbuste invasif, de la famille des pois, est originaire d'Amérique du Nord et arrivé en France en 1601 à Paris. Depuis il s'est naturalisé dans de nombreuses régions de France.

Recette pour 12 grappes de fleurs fraîches:
- 50 gr de sucre
- 125 gr de farine
- 1 oeuf
- un fond d'huille 
- 1dl d'eau

P5311944 P5311948

P5311954 P5311955

Préparation:

Après avoir ramassé les fleurs, les humidifier très légèrement pour les laver. Dans un saladier préparer la pâte en mélangeant le sucre avec l'oeuf puis avec la farine et enfin avec l'eau. Laisser reposer 1 heure. 

Faire chauffer l'huile dans une poêle. Tremper les grappes en les tenants par la tige, les égoutter puis les faire frire dans l'huile. Poser les beignets sur des feuilles absorbantes puis saupoudrer de sucre glace ou couvrir de miel de printemps de faux-acacia.

Manger Chaud !

P5311961

Petite variante avec les fleurs de sureau noir (Sambucus nigra) qu'il ne faut pas confondre avec le très dangereux sureau Yéble (Sambucus ebulus). Les beignets ont un goût deverdure qui ne plairont pas à tout le monde.

P5311952 P5311968

P5311957 P5311959


samedi 22 juin 2013

Sirop de pétals d'églantier (rosier sauvage).

SAM_8714

Pour fêter le premier jour de l'été en ce 21 juin 2013, rien de mieux que e se mettre au parfum de la saison en confectionnant un sirop artisanale parfumé aux pétales de rosiers sauvages, notre bien nommé églantier. Il faut de préférence choisir un plant aux fleurs parfumées pour plus de réussite.

Ingrédients:

1 litre d'eau, 800 gr de sucre, deux poignées de pétals.

SAM_8551 SAM_8716

SAM_8717 SAM_8726

Après avoir ramassé les pétales de préférence par temps sec, le moment est de les utiliser en cuisine. Il est préférable de les employer frais mais rien n'empêche de les laisser un peu sécher avant de passer à la préparation. Celle-ci prend moins d'une heure et est relativement simple. Pas besoin de beaucoup d'ingrédients ou de matériel.

SAM_8733 SAM_8730

SAM_8736 SAM_8742

Dans une casserole, faire monter à ébullition l'eau mélangée au sucre. Ajouter les pétales et laisser cuire à feu doux pendant 20 minutes. Laisser reposer 20 minutes de nouveau, retirer les pétales puis faire bouillir le mélange. Une fois la consistance voulue obtenue, mettre en bouteille puis au frigidaire. Gardé au froid, le sirop se conserve longtemps.

Personnellement pour plus d'arômes j'ajoute quelques pincées de muscade ou d'épices au mélange.

 

mercredi 26 décembre 2012

Crème aux pleurotes.

SAM_0180

Découverte de l'hiver, quelques belles pleurotes en forme d'huître. Direction la cuisine.

Pour une délicieuse crème aux pleurotes:

- quelques pleurotes.

- une cuillère à café d'huile d'olive.

- une demie ail.

- 20 cl de crème.

- 1/2 poignée de persil.

- un peu de sel et de poivre.

SAM_0254 SAM_0255

Le soucis avec les pleurotes est qu'il faut favoriser les jeunes spécimens, les vieux étant souvent très véreux. De ce fait, je me retrouve avec une poignée de champignons.

SAM_0259 SAM_0260 SAM_0258 SAM_0257

Après les avoir bien lavés sous l'eau (même si c'est déconseillé je préfère, car la boue et les limaçons ne s'enlèvent pas si facilement), on les coupe en fines lamelles.

SAM_0263 SAM_0265

Dans une petite casserole, on fait chauffer la cuillère d'huile d'olive sur un feu vif (3°). Pendant ce temps on émince une demie ail très finement.

SAM_0274 SAM_0283

Une fois l'huile chaude, on ajoute les pleurotes et l'ail. On remue bien, on sel et on ajoute le persil. Dés que les champignons commence à accroché on baisse le thermostat pour le mettre sur feu doux puis on "déglace" avec un petit peu d'eau. Quand celle-ci s'évapore, on ajoute la crème que l'on laisse mijoter au thermostat 1° pendant une dizaines de minutes.

SAM_0278

Quand celle-ci a bien réduit, il ne reste plus qu'à la servir à table.

Oreilles de judas à la crème.

SAM_0007

Petite récolte de Noël: quelques belles oreilles de judas bien fermes, parfaites pour finir dans l'assiette.

SAM_0005 SAM_0011

Le mieux pendant la récolte est de prendre soin de ne pas ramasser trop de saltées, ni d'écroces de sureau pour faciliter le nettoyage.

SAM_0055 couronnes de no

Pour ce faire, on passe une à une les oreilles sous l'eau fraîche en les frottants délicatement avec les doigts pour enlever tout ce qui ne fait pas le champignon.

SAM_0059

Une fois propre, avec la lame d'un couteau on retire la partie dure et cartilagineuse des champignons ainsi que les bouts d'écorces restant. Sans cela leur consommation serait désagréable.

SAM_0063 SAM_0064

Une fois l'opération terminée, on les laisse sécher quelques instant près du feu sur un torchon. C'est là que l'on peut voir à quel point la ressemblance avec des oreilles est frappante.

SAM_0143 SAM_0087

Passons à la recette.

Pour ce faire il faut:

- 300 gr d'oreilles de judas.

- une cuillère à c&fé de beurre.

- 10cl de crème.

- du sel et du poivre.

 

Après avoir blanchit dans une casserole d'eau chaude les champignons pendant une dizaine de minutes, pour les rendre un peu moins gluants on les coupes en petits morceaux puis on les poêle quelques instants dans le beurre avec le sel et le poivre. Après quelques instants on ajoute la crème, on remue bien et on laisse réduire. Quand la crème commence à épaissir et devenir un petit peu gélatineuse, à cause des champignons, on retire du feu et on sert de suite avec des tagliatelles fraîches. Le résultat est garanti.

SAM_0066