vendredi 5 octobre 2012

Passage éphémère dans le jardin.

SAM_5799

Passage éphémère dans le jardin, où en deux semaines seulement un nombre incroyable de nouveaux occupants ont fait leur apparition entre les noix, les châtaignes et les noisettes.

SAM_5796 SAM_5797

 

L'ami coprin chevelu est de retour. Il faut le manger très jeune et dans les 2h qui ont suivit maximum.

SAM_5827 SAM_5828

Premier inconnu de jour, un petit marron (enfin petit, la taille d'une main tout de même) au chapeau écailleux.

SAM_5855

Trois petits mycènes (eux aussi inconnus) au chapeau blanc légèrement cerclé de noir.

SAM_5802 SAM_5804

L'amanite safran n'a pas vraiment de goût et pourrait apparemment causer des troubles digestifs, mieux vaux s'en préserver. 

SAM_5818 SAM_5821

Celui-ci est magnifique, son chapeau est jaune vif, son pied blanc puis crème-orangé. C'est l'amillaria mellea, l'armillaire couleur de miel. Toxique, on peut tout de même le consommer très jeune. On mange uniquement le chapeau une fois blanchit.

SAM_5822

Le daldinias concentrique sur un tronc mort dans le haut du parc à fait des petits!

SAM_5816 SAM_5812

Deux autres petits champignons inconnus, fort jolies et délicats. Va falloir que j'identifie tout ce joyeux petit monde.

SAM_5830 SAM_5832

Toujours mes lactaires inconnus, de couleur crème et donnant un lait blanc (la plus part des champignons qui libèrent un suc font partis de cette famille).

SAM_5831

Vu sous le chapeau, on voit le lait perler sur les lamelles.

SAM_5837 SAM_5838

Encore un inconnu, celui là pousse en familles bien garnies.

SAM_5843 SAM_5844

Ici peut de doute possible, couleur violine marquée, pied coloré et lamelles blanche; c'est le russule de sardoine, un champignon non comestible car très acre. 

SAM_5845

Quelques individus poussent sous un des sapins, un de ses arbres fétiches.

SAM_5858 SAM_5859

Ah nos mousserons, enfin faux, enfin de leur vrai nom marasmes des oreades, il suffit de se pencher près du potager pour les ramasser, bien que ceux-ci soient un poil vieux.

SAM_5849 SAM_5851

A ne pas confondre avec ces petits champignons inconnus, au pied marron et aux larges lamelles irrégulières violines.

SAM_5848

Et à côté de tout ce beau monde, les délicieux sanguin. A croire qu'il ne sera plus nécessaire d'aller en forêt.... non, il ne faut pas abuser tout de même.

SAM_5860 SAM_5861

Le potager lui aussi est en fête, les choux ont prit du poil de la bête.

SAM_5863 SAM_5865

La menthe finit de fleurir et donne à nouveau des sommités bien fraîches et bien vertes qui finiront comme infusion du soir. Les tomates cerises font grises mine, bientôt il n'en restera plus une sur les pieds qu'il faudra abriter du froid.

SAM_5862

Et la courge? et bien la courge (pas moi, celle là), se porte fort bien, elle prend son temps pour grossir mais a déjà revêtu sa belle couleur orange.

 

Je n'ai vu que peu de choses dans le jardin, la nuit tombait que je suis arrivée mais demain matin, c'est inspection générale pour tout le monde.


mardi 28 août 2012

Les champignons sont parmi nous.

Il n'y a pas forcément besoin de partir à mille lieux dans les bois ou les près pour rencontrer et ramasser des champignons, parfois ils sont là, devant notre nez sans que nous ne les voyons. Petit aperçu de ce que l'on peut trouver dans un (grand) jardin.

DSCN8817

Le coprin chevelu est un très bon champignon à ne pas consommer avec de l'acool car cela le rend toxique. Il apparaît à l'automne. In ne faut cuisiner que les jeunes sujets.

DSCN1959 DSCN1960

 Le polypore mori est un jolie champignon de bois qui possède de grandes alvéoles creuses sous son chapeau.

 DSCN1961 SAM_1115

 A gauche des polypores mori qui ont passé. A droite des daldinias concentriques qui sont censés, d'après la légende, soigner les rhumatismes. 

DSCN8395 SAM_0854

 Autre trèsor de notre jardin, les truffes d'été, qui moins recherchées que les truffes noires restent fort appréciées et appréciables.

SAM_0931

 

DSCN8415 DSCN8416

 Ces pédezizes jaunes, nommées sowerbyella imperialis sont non comestibles en raison de leur petit taille et de l'abscence de goût dont elles font preuve. Elles sont peu communes. 

DSCN8818 photos téléchargées le 17

 Il y aussi un bon nombre de chamignons incoons comme toujours.

DSCN8406

DSCN8819 DSCN9136

DSCN0241 DSCN2279 

DSCN9142 P1000916

 

P1050710

 Autre trésor du jardin, la morille commune que l'on trouve au printemps. C'est un excellent comestible qui se cache dans les feuilles et sur les sols humides.

SAM_3893 SAM_3895

 Voilà un énorme ganoderme d'Europe qui pousse en face de la porte d'entrée. C'est un champignon plutôt rare qui peut prendre des proportions plutôt impressionantes. Il n'est pas comestible.

SAM_3891 SAM_3892 SAM_0827 

 

DSCN8886

La lépiote élevée est un bon comestible qui peut être assez grande. Il ne faut pas ramasser les spécimens de moins de 10 cm.