mercredi 18 septembre 2013

Le jardin aux couleurs de l'automne.

SAM_3252

Dans trois jours c'est l'equinoxe d'Automne, appelé par les adeptes du New-age ou de la Wicca Mabon. Personnellement je ne mets pas de symbolisme religieu sur cette journée mais c'est pour moi le début de la plus belle des saisons, un peu comme un début d'année ou du moins, celui du "printemps de l'Hiver". Pour moi c'est le temps de l'introspection, du renouveau et des châtaignes!

1SAM_32572SAM_3256

3SAM_32544SAM_3255

1 et 2: La vigne vierge s'est bien développée et a fini de fleurir (si on peut nommer cela fleurs...bref), elle a envahi le mur de la façade et le bienvenu de l'entrée a du mal à se faire voir.

3: Cette grande tipule, surnommée en France et en Belgique "cousin", prend du repos sur un genêt d'hiver. On peut voir ici qu'il s'agît d'une femelle car le bout de l'abdomen est pointu. Il s'agît de l'ovipositeur qui permet de déposer les oeufs fécondés. Pour l'identification de l'espèce, c'est une autre histoire.

4: Les feuilles de la vigne vierge commence à jaunir, d'ici quelques temps elles aborderont une très belle teinte rouge-or.

SAM_3231

Les pouliche du prés attenant au jardin profitent des rares éclaircies entre deux grosses pluies. Avec un peu de chance il y aura quelques rosés des prés qui pointeront le bout de leur nez d'ici une a deux semaines.

1SAM_32452SAM_3246

3SAM_32474SAM_3249

1: Les premiers champignons sont apparus dans la pelouse. Pas d'itentification pour celui-ci, peut être un entolome livide mais sans plus.

2: Les noisettes commencent à tomber. Ici il s'agît de quelques spécimens "avortés" mais déjà on peut remplir un fond de panier avec celles-ci et en déguster la précieuse amande.

3 et 4: Les feuilles mortes commencent à chuter en abordant tout un motif de couleurs variées et chatoyantes.

SAM_3032

Et pendant ce temps là le jardin du voisin est resplendissant!

SAM_3238 SAM_3223

SAM_3226 SAM_3228

Il ya bien nombre d'autres champignons dans le jardin:

1: Les marasmes petite roue sont revenus et commencent même à passer. Non comestibles, leur esthétisme est fort plaisant. 

2, 3 et 4: pas de nom là aussi (ou du moins pas encore) pour ces coprins qui semblent proche du coprin à tête dorée. Tout les ans ils arrivent dans la pelouse, à proximité du passage des bovins. Éphémères, ils apparaissent et disparaissent en 2-3 jours à peine. Ici je vous présente les différents stades.

SAM_3250

Voilà, l'été se meurt et laise place à l'automne. Il ne géle pas encore mais la rosée donne un aspect féérique aux arbres de la propriété.

 

SAM_3241

Et pour finir, une photo d'une mouche-scorpion (panorpa communis ici). Depuis le début de l'été j'essaie d'en photographier une sans jamais y parvenir car elles sont d'un naturel timide et leur vivacité ne leur permet pas de prendre la pose devant l'objectif. Voilà chose faite avec celle-ci, une femelle qui est entrain de pondre.


dimanche 8 septembre 2013

Le retour des fleurs.

SAM_2266

Les pluies sont revenues et avec elles, de nombreuses fleurs ont fait leur apparition. Il est vrai qu'août ne s'est pas montré très généreux de ce côté là, espérons que la donne change. Néanmoins il y a déjà de quoi faire quelques belles compositions avec le sureau en fruits, la verge d'or en fleur ou l'angélique officinale qui a déployée ses ombrelles.

SAM_2625 SAM_2629

SAM_2633 SAM_2636

Le potager est beaucoup moins à la fête. En effet, la piéride du chou, ce petit papillon blanc, est venu pondre dans les jeunes choux. Si la plupart des feuilles étaient couvertes d'oeufs, certaines étaient déjà parcourues par les chenilles qui ont commencées à faire de gros dégâts. La méthode c'est donc voulu radicale pour pallier à cette attaque, malheureusement, mais avons nous bien le choix si nous voulons profiter des potées cet hiver? Jeté au composte, tout ce petit monde ferrât le bonheur des oiseaux.

SAM_2639

Et voici en direct (enfin presque) la naissance d'une colonie de ses terribles et voraces chenilles. Cela ne va pas sans rappeler l'an dernier où elles avaient prit des proportions considérables: ici.

1SAM_26092SAM_2607

3SAM_26134SAM_2610

Je n'y croyais plus mais si, voici (peut être) la dernière truffe de l'été (3 et 4). Bien dodue, elle était enfoncée à moitié dans le sol (1) ce qui a rendu sa découverte plus simple que d'ordinaire. Néanmoins elle ne semblait pas être seule, au vu du trou laissé dans le sol (2), on dirait bien qu'un animal gourmand a été plus rapide que moi sur ce coup là.

SAM_1178

La linaire commune qui se trouve au coin du pont du jardin c'est mue en un petit bosquet de cette jolie plante. Elle a pour spécificité de ne pouvoir être butinée que par les gros bourdons car les lourds pétales de ses fleurs jaunes se soulèvent très difficilement. Toxique, on l'emplyait autrefois comme diurétique.

1SAM_11922SAM_1187

3SAM_11894SAM_1190

Malgré l'épisode chenille, le potager se porte relativement bien. Les haricots (1), que l'on peut prononcer désormais "Aricots" ou "Zaricots" selon l'académie française, sont en partis en fleurs et donnent déjà de grosses gousses. La betterave nous montre sa belle fleurs violine (4) assortie aux nervures de ses feuilles et le plan de tomate cerise (3) qui s'est installé dans les salades fleurit aussi tout en commençant à former ses premiers fruits. A propos de salades (2), on peut dire que cette année nous allons en profiter.

SAM_2551

Pauvre lézard des murailles, coursé par les chats, il en perdu son calme et sa queue! Heureusement sa vivacité lui a permit de trouver refuge dans l'une des aspérités de la façade.

1SAM_11982SAM_1196

3SAM_26404SAM_1184

On peut s'émervailler de beaucoup de choses en cette période.

1 et 2: le rosier de l'entrée a donné beaucoup de fleurs, il est des plus agréable d'en profiter à l'intérieur.

3: Le damier de la sucisse a été attiré, comme de nombreux autres papillons, par l'odeur de la menthe. Bientôt elle sera récolté puis pendue par les pieds en bouquet pour sécher.

4: Ce zérène du groseillé prend son temps pour butiner cette fleur de verge d'or du Canada qui commence à faner.

SAM_1708

Surprise, dans le haut du jardin quelques amanites vaginées sont apparues après une petit pluie. Tout aussi vite, elles sont reparties, dévorées par les limaces et autres escargots gourmands.

SAM_2251 SAM_2250

SAM_2248 SAM_2253

Les plants de tomates du potager mais ceux des voisins ont été prolixes, nous voilà donc fournis. Pour l'occasion, nous avons décidé de confectionner des tomates séchées mais l'expérience ne s'est pas révélée concluante dirons nous.

SAM_2009

Les pies c'étaient faites discrètes jusqu'ici, les voilà qui jacassent du petit matin jusqu'au soir pour mon plus grand plaisir. Leurs bavardages leur a fait perdre au passage quelques plumes que l'on retrouve ici et là.

1SAM_25592SAM_2585

3SAM_26184SAM_2619

Bref on profite des derniers rayons du soleil (1 et 2) car bientôt, les jours seront plus petits que la nuit. Signes annonciateurs de l'automne (désolée si cela peut paraître démoralisant, mais c'est ma saison préférée), les premières feuilles commencent à chuter (3) et les grands corbeaux (4) font leur arrivée. Ils devront attendre pour croquer les noix qui ont bien du retard cette année.

SAM_2602

Bref,c'est bientôt l'automne, il fait encore chaud mais déjà les fraîches pluies et les orages se font sentir. C'est temps de ramasser les premières noisettes et pommes.