dimanche 20 septembre 2015

Sortie en campagne 4.

P7054143

Comme pour l'article précédent, voici un condensé des sorties de l'été en campagne avec en prime nos deux bouilles d'aventuriers, parce que de temps à autre ça fait du bien de ce montrer un peu. L'été a été chaud et propice à de jolies rencontre avec les animaux de la ferme mais aussi sauvages et les baies ont été sucrées et délicieuses. Peu de champignons dans nos près mais avec la pluie ils seront bientôt là. 

 

Un petit bout de nous.

Voilà le bout de notre nez. Nous sommes passionnés de Nature et nous nous intéressons à tout ce qui touche à celle-ci. Depuis un petit peu plus d'un an mon bien-aimé m'accompagne dans mes sorties et une partie des photos que vous pouvez voir dans les articles sont de lui. Cela fais aujourd'hui pratiquement 3 ans et demi que je tiens ce blog et je ne me lasse pas de partager et d'échanger avec ceux qui sont de passage ici.

DSC02319 DSC02358

 

De plume et d'oeufs.

J'ai la chance d'être issue de familles composées en partie d'agriculteurs. Ma tante et marraine possède avec son compagnon une ferme en Isère, pas très loin de la Savoie. Poulets, poules pondeuses, lapins et pintades y sont élevés avec grand soin et pour certains, viendront s'inviter sur la table pour les fêtes. 

P7054194 P1060453

P7054183 P1060464

 

Grand départ pour les hirondelles rustiques (Hirundo rustica).

Nommées aussi hirondelles des cheminées, elles s'apprêtent à partir pour l'Afrique et ne reviendront qu'au printemps. Les voilà prêtent à parcourir des milliers de kilomètres. On a ainsi vu des individus à Hawaii, en Afrique du Sud mais aussi en Groeland à la belle saison. Autrefois on croyait que ces oiseaux hivernaient dans la vase.

P7054141 P7054142

 

Le lapin domestique (Oryctolagus cuniculus).

Il a pour ancêtre le lapin de Garenne avec le quel il partage le même nom scientifique d'Oryctolagus cuniculus. Il en existe un très grand nombre de races, la plupart étant spécialisé. On trouve donc des lapins de compagnie, des lapins à viande, des lapins pour leur peau et d'autre pour leurs longs poils utilisé pour faire des vêtements.

P1060406

 

Le grain, c'est la vie !

Pour nourrir tout ce petit monde il faut de quoi nourrir tout ce petit monde, et heureusement la ferme dispose de tout ce qu'il faut. Mon oncle travaille pour un céralier, il produit des semances diverses comme celles de seigles ou de maïs. Après avoir été récoltés les grains sont séchés au soleil. Séchés en four ils deviennent infertiles.

P1060421 P1060423

 

Grande valériane (Valeriana officinalis) pour petits chats.

L'effet e la grande valériane sur les chats est surprenant. Les principes actifs de la plante, en particulier ceux contenus en grande quantité dans la racine agissent comme une drogue euphorisante sur les félins. Dés qu'ils en reniflent la plupart d'entre-eux deviennent fous. Cela ne dure que quelques secondes et n'entraine pas séquelles pour eux. Néanmoins il faut surveillé qu'ils ne prennent pas l'initiative d'en grignoter au risque de les voir baver.

DSC02467 DSC02476

DSC02480 DSC02483

DSC02507

 

Chevreuil en vadrouille (Capreolus capreolus).

Les soirs d'été, quand la lumière baisse et que le crépuscule baisse, il est facile de voir mais aussi d'aprocher les chevreuils qui sont pourtant réputés pour être farouches. Cette femelle présente un pelage un peu particulier. En effet elle est en mue, elle perd son poil d'été à la couleur dorée pour une robe d'hiver grise.

P7130955 P7130956

 

Une araignée qui a du mordant, l'argiope frelon (Argiope bruennichi).

Cette araigné se rencontre dans bien des pays, mais principalement en Eurasie et dans le sud de l'Afrique ce qui en fait une véritable globe-trotteuse bien que les individus de cette espèce ne se déplacent que peu. Autrefois en Europe elle se trouvait uniquement dans le sud mais avec le réchauffement climatique elle monte au nord.

P7054166

 

Ma plante fétiche, l'hélléboe fétide (Helleborus foetidus).

 Nommée pied de Griffon ou rose de serpent, c'est une plante toxique à la forte odeur. Utilisée autrefois en magie ou dans les diverses préparations vétérianiares dites populaires, ont la rencontre aujourd'hui dans les près en bords de forêt et les bois frais. C'est dans de larges gousses que les graines se développent.

DSC02430 DSC02436

 

 Quelques symboles de l'été.

 L'été est une saison très attendue. Cela découle de nos pratiques modernes (vacances, sports aauatiques, fêtes) mais aussi plus anciennes. L'été est associé au soleil et à la lumière, ils sont essentiel pour les récoltes.On associera à la belle saison les couleurs chaudes, les fleurs des champs et les cérales.

P7054156 P7054169

P7054182 P7054181

P7054179

 

 Une orchidée chatoyante, l'orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis).

 C'est une jolie orchidée qui se plaît sur les bords de route et qui, depuis que le fauchage raisonné est pratiqué chez nous, est de plus en plus présente. Elle mesure entre 10 et 30 centimètres mais peut dépasser les 60 centimètres. Cette orchidée n'est pas protégée mais il ne faut pas la ramasser pour autant.

DSC02443 DSC02456

 

La coronille bigarée (Securigera varia).

 Cette jolie fabacée (anciennement légumineuse) se rencontre dans les champ de fauche et les prairies où elle forme d'épais buissons roses. Elle est très rustique et peu résister à des températures basses comme des -15°C. On la rencontre en Eurasie. Cultivée comme fourrage, les fleurs et graines sont toxiques.

DSC02441

 

 Délices sucrés, les framoises (Rubus idaeus).

Voilàunpetit fruit sucré que l'on trouve en forêt mais aussi dans les bois. Les framboises s'accomodent dans un grand nombre de desserts, de boissons et de sucreries. Il se raconte qu'elel fût créer par gourmandise par les dieux de l'Olympe mais il faudra attendre la Renaissance pour lavoir de manière fréquente dans les jardins. 

P7033502 P7033503

 

 Plantes médicinales, prudence.

 Actuellement c'est la grande mode des plantes médicinales. Si certaines ont de véritables effets sur la santé, pour d'autres cela reste à prouver. Ce n'est pas pour autant que l'on peut les consommer n'importe comment et dans des doses ou des mélanges qui relèvent de la potion magique. Certaines plantes peuvent avoir des contres indications, d'autres êtres toxiques. Cet été a été marqué par de nombreux empoisonnements. Prudence.

P7054162 P7054158

P7054147 P7054154

 

Un vrai coeur d'artichaut (Cynara cardunculus f. scolymus).

En rentrant de notre balade nous passons par le potager de la maison. En plus d'y trouver quelques jolies fleurs, nous avons la chance de voir les artichauts dont quelques uns ont été gardés pour profiter de leur floraison. C'est la culture ornementale d'une chardon qui a donné cette forme à cette fleur légume.

P7033510 P7033515 

 

DSC02313

Le mot de la fin.

Bref, voilà un article réalisé pour ceux qui aime le blé et les poulettes. Plus sérieusement, la campagne en été est charmante bien qu'il soit facile d'y prendre des coups de soleil. Les fleurs sont là mais moins présentes qu'au printemps et c'est bien logique, les fortes chaleurs et les faibles pluies ont parfois raisons d'elle. Néanmoins on trouve ça et la quelques merveilles. C'est aussi la période où les animaux de la ferme sont le plus actif et où de nombreuses portes ouvertes sont organisées pour s'initier au monde agricole. C'est un bonne manière de se forger un avis et peut être de casser les préjugés qui circulent sur la profession d'agriculteur, l'une des plus vieilles du monde et qui chaque jour nourris les 64 millions de français que nous sommes.

P7054178

 

 

 


mardi 20 août 2013

Jardin et reptiles.

SAM_1031

Il fait beau et un peu moins chaud, c'est l'occasion de faire le tour du propriétaire pour répertorier les plantes et les créatures qui s'y sont installées pour l'été. C'est aussi l'occasion de décorer la terrasse et de cueillir les quelques fleurs des champs qui ne sont pas fanées.

1SAM_03912SAM_0398

3SAM_03924SAM_1005

Les arbustes et plats de bandes donne une grande gamme de couleurs avec des odeurs et des parfums exquis.

1: Le rosier est très prolixe cette année, c'est sa deuxième floraison et certaines de ses branches ploient sous le poids des fleurs.

2: La petite impatiente del'Hymalia continue de fleurir mais certains de ses fruits sont arrivés à point. A peine touchée, la cosse qui contient les graines explose les libérant dans les airs.

3 et 4: L'hibiscus syriacus est un arbuste commun dans nos jardin qui fait partie de la famille des mauves, guimauves et autres malvacées. C'est la fleur nationale de la Corée du Sud. Ses propriétés émollientes et la comestibilité de ses fleurs font de lui une plante médicinale pour soigner les maux de gorge, la toux et les angines. 

SAM_0605

Tombée du grand saule pleureur sur la terrasse, cette petite chenille a eu de la chance et a vite retrouvé le chemin du tronc de l'arbre.

SAM_0617SAM_0616SAM_0615

Tondu et net, le jardin est bien loin de ce que l'on a pu connaître à la fin du printemps avec les dernières neiges.

1SAM_06222SAM_0848

3SAM_07814SAM_0797

Dans celui-ci, deux belles plantes à fleurs aux nombreuses vertus.

1 et 2: L'invasive verge d'or du Canada déploie de superbe grappes fleuries. Dans notre vieille Europe, on l'emploi comme stimulante, sudorifique, tonique, carminative, apéritive et pectorale. Elle est bonne pour les rhumes, les affections pulmonaires, les nausées et les ballonnements. C'est une des meilleurs alliées pour fortifier le système rénal et en combattre les infections de celui-ci.  Riche en vitamines P, on la prend contre les varices. Elle pourrait même soigner certains cancers. Les amérindiens en mastiquaient les fleurs et en avalaient le jus obtenue.

Pour la tisanne, verser un litre d'eau froide sur 1 ou 2 c. à soupe de plante séchée, faire bouillir deux minutes et laisser infuser une dizaine de minutes.

3 et 4: La reine des près est une plante bien de chez nous qui aime les coins humides comme la verge d'or. C'est d'elel que l'on tire l'asprine, du moins de sa composition moléculaire. Elle en a donc les mêmes effets. Elle est anti-inflamatoire, antipyrétique, antalgique, diurétique, anti-oedemateuse, antiacide et protecteurice envers les muqueuses stomacales et intestinales. On l'emploi aujourd'hui pour les rhumatismes, l'arthrose et l'arthrite.

SAM_0629

Dernière truffe trouvée en date, qui contrairement les apparences n'est pas très ragoutante. En effet en son sein une bonne quantité de verres se sont installés pour la grignoter. Vermine!

1SAM_07922SAM_0796

3SAM_08124SAM_0854

Ne sont-elles pas belles avec leurs 8 longues pattes?

1 et 2: Merci Poppy qui m'a permis d'identifier cette belle araignée. Il s'agit de l'épeire carrée, l'araneux quadratus. 

3 et 4: L'argiope bruennichi, c'est à dire l'argioê frelon est aussi appelée argiope rayée, argiope fasciée ou épeire fasciée. Ses drôles de rayures ne sont pas là pour la protéger d'un éventuel ennemi mais pour agir comme un leurre pour les insectes qui ne voient pas le piège. C'est une grosse mangeuse qui se nourrit essentiellement de sauterelles, d'abeilles et de mouches. Pendant l'acouplement, le mâle dans 80% des cas laisse dans la femelle son appareil reproducteur pour ne pas se faire croquer, ni voir sa belle se faire féconder par un autre prétendant.

SAM_0614

Petites gourmandises du jardin, les framboisiers donnent de beaux et bons fruits, mais ce sont ces feuilles qui ont le plus de vertus, en particulier en tisanes.

1SAM_09922SAM_0997

3SAM_03994SAM_0619

Dans le potager il y a beaucoup de choses à ramasser.

1: Le laurier sauce ou laurier noble ou encore laurier vrai est originaire du bassin méditerranéen. Connu en cuisine, ces feuilles en infusions soignent les maux d'estomac. Les feuilles fraîches dans certains pays d'Afrique du Nord sont attachées dans les cheveux pour chasser les mouches. C'est l'arbuste d'Apollon.

2: L'ortie dioïque n'est pas une si mauvaise herbe. Séchée puis réduit en poudre, c'est un substitue au sel car elle est riche en sels minéraux. En magie elle détourne les mauvais sorts pour les renvoyer à l'envoyeur. Elle est aussireminéralisante, hémostatique, et dépurative.

3: Les tomates arrivent  à point. En salades ou sautées, c'est un régal.

4: Au milieu d'un massif de fleur, un oignon a poussé puis fleurit spontanément. Il est donc trop tard pour en faire la cueillette.

SAM_1088

Les hortensias sont des fleurs magnifiques. Roses, bleues, vertes ou blanches, il y en a pour tout les goûts. Il serait un nouveau substitu à la mode pour remplacer le canabis: toutes les infos ici.

SAM_0623 SAM_0624

SAM_1024 SAM_1025

Le noyer est un arbre très important dans la culture européenne. Ce n'est pas pour rien que de nombreuses communes françaises portent son nom. Son bois est très recherché pour l'ébinésterie. Les noix sont utilisées dans les salades, las pâtisseries ou pour confectionner une huile riche et nutritive. Les jeunes noix dans leur cosses entre dans la composition du vin de noix. Cette même cosse, le brou, est utilisé en ébénisterie pour teinter les bois. Les feuilles entre dans la composition de nombreux remèdes et peuvent servir de teinture naturelle. Bouillies, les donnent une "peinture" jaune.

SAM_0789

L'onagre est une fleur importée del'Orient à des fins décoratives mais qui se reléve être une délicieuse comestible. Dans celle-ci, une petite abeille a trouvé refuge.

SAM_0396 SAM_0403

SAM_0998 SAM_0783

Il ne faut pas oublier par ce beau temps de récolter les aromates.

1: La lavande est parfaite pour parfumer le linge, une pièce ou tout simplement l'eau du bain. De plus ces nombreuses vertus en particulier parce qu'elle antiseptique, désinfectante et calmante. C'est aussi l'une des huiles essentielles la plus utilisée.

2: La menthe poivrée est une plante médicinale a utilisé avec parcimonie car elle est très puissante. On l'évitera en cas de troubles digestifs majeurs mais sera utiles pour ceux qui sont mineurs ainsi que pour les insuffisances biliaires, les nausées, les douleurs gastriques, la toux, le rhume et les inflammations des voix respiratoires,.

3: La mélisse officinale s'emploie pour les troubles digestifs, pour apaiser les nerfs mais aussi pour lutter contre les infections virales.

4: La marjolaine officinaleappelée aussi origan des jardins s'emploie en cuisine comme le laurier sauce mais également comme antiseptique et anaphrodisiaque.

SAM_1000

Le soucis macéré dans une huile neutre longuement donne un remède populaire contre les piqûres de moustiques.

SAM_0411 SAM_0772

SAM_0832 SAM_0773

Les petites reines du jardin ont investi la terrasse et les nombreux cousins et couvertures moelleux qui s'y trouve. Y a pas le dire, une vie de chat vaut bien mieux qu'une vie de chien.

SAM_0911

On profite aussi du beau temps pour faire l'inventaire de ce qui se trouve dans les placards pour voir ce qu'il manque.

1SAM_09832SAM_0609

3SAM_08384SAM_0839

Deux trois insectes ce sont aussi invités.

1 et 2: Depuis quelques soirs, des libellules en pleine chasse se retrouve à voler dans la maison, attirée par les insectes qui tournoient autour des lampes du salon. L'une d'elel s'est laissée prendre et c'est retrouvée enfermée dans une boite d'observation, juste le temps de la voir de plus près avant de lui redonner sa liberté.

3 et 4: On ne présente plus la sauterelle verte qui vient de temps à autre se promener dans la maison. Celle-ci sera vite expédiée dehors.

SAM_0607

La petite-biche est un coléoptère qui vit en forêt, dans les lisières, les prairies et les vergers. Sa larve raffole des souches pourris. Les adultes comme les vers se nourrissent de bois mort et contribuent au renouvellement de l'humus et de la minéralisation du sol.

1SAM_07802SAM_1018

3SAM_07994SAM_0800

1 et 2: La clématite des haies est une liane des zones tempérées. Les enfants jouent parfois à la fumée mais elle surtout connue comme herbe aux gueux. Au moyen âge les gueux se frottaient le corps avec ses feuilles pour provoquer de vilaines marques et brûlures pour implorer la pitié.

3 et 4: Il existe de nombreux ombellifères et il n'est pas toujours facile d'en reconnaître l'espéce. Il n'est pas rare de rencontrer sur leurs ombrelles des insectes parasites comme les pucerons et leurs féroces gardiennes, les fourmis.

SAM_0830

L'écialle chinée est un très beau papillon qui le temps d'un après midi c'est plus à virevolter autour de la maison.

1SAM_09892SAM_0991

3SAM_10324SAM_1034

Il est temps de faire les récoltes!

1 et 2: Les pommes de pin ramassées en forêt sèche sur la pierredu jardin. Elle viendront décorer les tables du banquet de la fête médiévale du village qu iapproche à grands pas.

3 et 4: sur la table de la terrasse, c'es tatelir séchage: reine des près, fleurs de carottes, millespertuis, aigremoine, origan, serpolet ... il y a de quoi faire.

SAM_1039

La fougère aigle suit le même chelin et termine de sècher tranquillement sur le salon de jardin.

1SAM_10032SAM_1049

3SAM_08034SAM_0804

A propos de papillons, revenons y:

1: Le gamma, autographa gamma, est un papillon commun en France. Sa chenille fait de nombreux dégats sur la plupartsdes plantes cultivées: tomates, pomme de terre, lin, béterraves, céréales... la liste est longue.

2: Voilà un nouvel individu à ajouter à la liste des inconnus.

3 et 4: Ce myrtil change un peu des individus au quel on est habitué, il présente de jolis motifs oranges.

SAM_1026

Voilà une jeune sauterelle femelle qui n'est pas encore arrivée  à l'age adulte, d'où l'absence d'ailes ou du moins, d'élitres marquées.

SAM_1146 SAM_1136

SAM_1138 SAM_1121

Peut être fuyait t'elle cette coronelle lisse, une petite couleuvre qui ne dépasse pas les 70 cm. Celle-ci en mesure 35, ce qui indique qu'elle a encore du chemin à faire pour croquer les gros lézards de la propriété et dois pour le moment se contenter des araignées et des sauterelles voir parfois, d'autres serpents. Cette espèce à une petite gueule, ce qui l'oblige à avaler son repas en plus de 30 minutes. Comme toutes les serpents, elle est protégée.

SAM_1122

Pour différencier les couleuvres des vipères un indice ne trompe pas, les premières ont la pupille ronde, les secondes l'ont fendue, comme celle d'un chat.

SAM_1154 SAM_1167

SAM_1160 SAM_1152

Voilà un autre reptile bien sympathique, l'orvet commun. Ce lézard sans pattes revient, comme les salamandres et les tritons alpestres, dans le quartier ce qui bon signe. Il faut être délicat avec notre ami qui est bien vif car, comme de nombreux lézards, il casse sa queue pour fuir l'ennemi. Sa grande ressemblance avec les serpents a fait qu'il a systématiquement été chassé. Pourtant c'est un précieux allié du jardinier car il se régale de limaces et d'escagrots. Ici l'absence de marques et de tracés noirs montre qu'il s'agit d'un mâle adulte.

SAM_1151

Parfois il suffit de se prommener autours de chez soi pour faire de belles rencontres.

 

mercredi 9 janvier 2013

Légumineuses en délire!

Pas facile en ce moment, avec le temps gris, les partiels, l'abscence de sortie en nature (T.T) et les infos. Pas de panique, nos amis légumes sont là pour nous redonner le sourire. Cruditophobes s'abstenir!

légume 1

L'homme (céleri) qui rit.

légume 2

Eve et Adam de Carotte.

légume 3

Sa sainteté l'oignon.

légume 4

Terreur de navet.

légume 5

Un vrai couple de poireaux!

légume 7

Une famille des plus assaisonnées.