dimanche 30 septembre 2012

Des pierres, des fossiles et des hommes.

Attention, je ne remets pas en question ceux pour qui les propriétés des pierres sont avérés, je m'exerce juste à faire une listes non exhaustive des propriétés de celles-ci.

Les informations de cet articles proviennent de plusieurs sources web.

 

Quelques pierres et leur propriétés légendaires.

Intrigante le pouvoir que les pierres ont sur les hommes. Vertueuses, elles peuvent soigner, guérir ou maudire. On les porte sur nos colliers, nos bagues, nos bracelets ou nos parures sans savoir que nos aïeux les affectionnaient à la fois pour leur rareté, mais aussi pour leurs pouvoirs supposés. On ne compte plus ces histoires de bijoux de pierres précieuses qui portent chance ou maudissent leurs propriétaires. La plus célèbre est celle du diamant bleu qui portait malchance à chacun de ses nouveaux acquéreurs. Il disparut dans le naufrage du Titanique. De là née la légende. 

SAM_5430

Le béryl vert.

Les béryls sont une famille de gemme de la famille des silicates. C'est la couleur que prend la gemme qui la définit. Le béryl de teinte verte prend le nom de béryl vert, mais est plus communément appelé émeraude. Non travaillée, elle apparaît blanche.

C'est la pierre des anges, de la vitalité universelle, de la sagesse. Elle est associé à la lune et au doux mois de mai. Elle a aussi la capacité de renforcer la mémoire, d'apporter le pureté et la vertu, d'aider à la création spirituelle et apporte la connaissance du monde ésotérique. C'est la gemme des anges.

  

SAM_5432

Le quartz hyalin.

De la famille des quartz, il est incolore mais à la propriété de décomposer la lumière dans toutes ses couleurs. Son nom commun est cristal de roche.  Il représente la neutralité et de ce fait est utilisé en lithotérapie sur chacun des chakras pour de nombreux usages. Il peut également se parer des propriétés de n'importe quel pierre qui lui est associée. C'est la gemme de la lumière qui protège des ténèbres et permet de retrouver les objets et individus perdus. Il débarrasse de l'angoisse, de l'anxiété, soulage les problèmes de prostate, de glaucome et de lumbago.

 

SAM_5442

La fluorine.

Appelée aussi fluorite verte, c'est une gemme que l'on trouve sous forme cubique souvent des les gisements de pierres granitiques. On l'a place sur différents chakras pour soigner et soulager. Placée sur celui de la gorge, elle protège les dents, aide les enfants qui perdent leurs dents, régule le système digestif. Sur le chakras du plexus solaire, c'est un bon agent du tonus musculaire et élimine les toxines. Elle est recommandée aux sportifs.

 

SAM_5687

 L'or.

C'est l'un des minerais les plus précieux qu'il soit. Depuis toujours il est prisé pour l'élaboration de décorations, de bijoux ou d'ornements. Dans l'imaginaire collectif il symbolise la richesse, la déité et le pouvoir. En magie il est utilisé pour la confection d'alumettes qui procurent la gloire, la fortune et la prospérité.L'or est aussi utilisé en offrande pour remercier un dieu, une personne ou un élément.

  

Quelques fossiles et leurs propriétés légendaires.

 Les fossiles, reliques de temps immémoriaux, sont dans la superstition et l'imaginaire populaire une source de grands pouvoirs, tout comme dans la religion catholique où ils sont tantôt bénéfiques, tantôt maléfiques.

Ils sont réputés pour soigner les morsures venimeuses des serpents

SAM_5661

Au dessus d'une porte de la cathédrale de Bayeux on peut voir une énorme ammonite (ici) ainsi qu'une inscription du XVe en dessous de celle-ci qui dit "Credite mira dei, serpens fuit hic lapis extans; sic transformatum Bartholus attulit huc", c'est à dire "Croyez aux miracles de Dieu, cette pierre fut un serpent vivant, Bartholus l'apporta ici ainsi transformée". Cela ne va pas sans rappeler les légendes britanniques selon les quelles les ammonites seraient des serpents pétrifiés.

SAM_5709

Le dragon apparaît dans les religions et superstitions du monde entier, sous une figure bénéfique ou maléfique. Ce mythe serait né de la découverte à travers le monde d'ossements de dinosaures.

SAM_5666

Les pierres de foudre (ou de tonerre) sont des bélemnites fossiles. La croyance veut qu'ils aient été lancés par la foudre. En réalité se sont des quilles apparteants à des mollusques préhistoriques proches des calamars et des seiches. Elles étaient utilisées pour les rituels celtiques en l'honneur de l'élément foudre et chez les romains pour soigner le mal.

SAM_5625

Dans certaines régions de France, les maisons étaient construites en pierre et dans les murs on insérait de gros fossiles, souvent des ammonites, pour protéger le foyer du main, des démons, des loups-garou et des sorcières. Ils faisaient office de talismans. Dans le chamanisme des steppes russes, les objets rituels sont souvent confectionnés avec du cuir, des os et de l'ivoir de mammouth.

SAM_5695

 Les fossiles étaient et sont encore utilisés comme allumettes protectrices pour les hommes mais aussi pour le bétail. Ce sont, quand ils sont découverts sur des lieux de pèlerinage, des signe d'une foi profonde et fervente.

SAM_5710


samedi 22 septembre 2012

La revue

D'ici quelques mois je sortirai en ligne ma revue sur mon petit bout de pays. Pour le moment un extrait est en ligne ici http://grimoirescarnets.canalblog.com/albums/revue_sur_saint_sixte/index.html en attendant que la version complète paraisse. 

mardi 18 septembre 2012

La mystérieuse racine du Sceau de Salomon.

P1010087

Quelle étrange chose qu'est la racine du Sceau de Salomon. Bien que je détaille la plante ici, je n'en n'avais jamais ramassée ou vu. C'est intriguant toutes ces vertus qu'on peut lui attribuer, en partie à cause de sa ressemblance avec une articulation. Il ne faut pas oublier que l'ensemble de la plante est toxique (feuilles, racine, baies, tige et fleurs).

D'près certaines doctrines magiques, elle serait régie par Saturne, l'élément eau et l'élément air. Elle est utilisée pour pratiquer les exorcismes et les forces du mal. Portée en talisman, elle protège son possesseur des forces occultes, des attaques physiques et psychiques. Elle est aussi utilisée pour confectionner des charmes et des filtres d'amour.

Sait-on jamais, peut être l'utiliserais- je le jour ou un démon ou une enfant démente passerons par ma porte.

lundi 17 septembre 2012

Les pendules.

SAM_4629

Les pendules m'ont toujours intrigué et même s'en jamais bien y croire, voir pas du tout, ils me fascinent ne serait-ce que pour les vertus et les pouvoirs qu'on leur prête. Instrument divinatoire, le pendu peut être de bois, de fer, de pierre, de verre ou de cristal. Rond, carré, pyramidale, sa forme varie mais il reste toujours parfaitement géométrique.

Son fonctionnement est simple. D'abords inerte dans les mains de son propriétaire, il s'anime en formant des cercles et devient de plus en plus rapide puis s'arrête brusquement quand arrive soit à la destination indiqué, soit sur l'emplacement ou la réponse recherché.

samedi 8 septembre 2012

La joubarbe des toits.

 

SAM_5777

SAM_5778

SAM_5779

SAM_5780

La joubarbe des toits:

 

noms: herbe aux cors, artichaut des murailles, artichaut des toits, herbe du tonnerre, barbe de Jupiter (jovis barba en latin), barbajou, artichaut sauvage. Sempervivum tectorum en latin (nom scientifique), « semper » désignant « toujours » et « vivium » vivant du fait de son incroyable résistance. « Tectorum » vient de « tectum »: toit, endroit où elle aime pousser. Les anciens la nommait aïzoon.

 

classification: c'est une plante grasse de la famille des crassulacées.

 

habitat: elle est originaire d'Europe méridionale et centrale mais c'est rependue en Afrique du Nord, en Asie occidentale et en Europe du nord. Elle aime les sols secs et sablonneux. Elle fleurit aussi sur les murs, les rochers et les toits (d'où son nom) jusqu'à 2800 m d'altitude. On la trouve dans presque toute la France.

 

description: elle a l'aspect de l'artichaut. Elle se reproduit par rejets via son rhizome. Elle mesure de 5 à 50 cm. Elle emmagasine l'eau et le sucre pour se constituer des réserves dans ses feuilles qui sont alternes et caulinaires, c'est à dire qu'elles poussent directement sur la tige sans partie intermédiaire. Elles sont très épaisses, vertes et plates et leurs extrémités pointues sont rouges. La tige est simple et droite. A la période de floraison, elle s'agrandie pour porter la dizaine de fleurs roses utiles à la reproduction. La joubarbe des toits fleurit de juillet à aout. Ses racines sont peu profondes et fibreuses mais solides. Ses graines peuvent germer des dizaines d'années après être arrivées à maturité.

 

pratiques: les grecs anciens la plaçait sur leurs toits pour se préserver de la colère des dieux, d'où la coutume d'en planter sur les toits de chaume pour se préserver de la foudre. Charlemagne lui même aurait ordonné d'en orner toutes les demeures du pays. Les italiens la transformait en jus que l'on faisait boire aux nouveaux-nés le premier vendredi de leur naissance pour leur prodiguer une longue vie sereine. Une superstition veut que celui ou celle qui se frotte les mains avec du jus de joubarbe peut se saisir du fer rouge. En Angleterre, arracher cette plante équivaut à s'attirer des ennuis. En générale, il ne faut pas retirer cette plante des lieux d'habitations car elle préserve des maladies, des sorts, de la foudre, des incendies et apporte longue et heureuse vie. Dans le Berry on la nomme « meure jamais ». Néanmoins, la première floraison de la joubarbe des toits présage une mort dans la maisonnée. Dans le langage des fleurs elle signifie la bienfaisance. Une croyance magique voulait que chaque fille bonne à marier donne à chaque bouton de joubarbe le prénom de ses prétendants. Le premier à éclore indiquerait le prénom du futur époux.

 

propriétés et utilisation: elle est riche en acide malique et formique, en tanin et en mucilage. Le médecin grec Discoride vante les bienfaits astringents et rafraîchissants de la joubarbe. Il la recommande pour les inflammations des yeux, les brûlures et les maux de tête en usage externe. En usage interne, le suc frais lutte et soigne les morsures de tarentules, la dysenterie et les vers intestinaux. Aujourd'hui encore le suc contenu dans les feuilles fraîchement coupées est utilisé pour soigner les piqûres d'abeille et de guêpe, les ulcères sordides, les plaies gangreneuses, les épithéliomas (tumeurs malignes qui proviennent de l'épithélium, les tissus externes du corps). En associant ce suc à de la poudre de craie, on obtient une préparation pour soigner les inflammations traumatiques, l'eczéma et les hémorroïdes. Ses vertus coricides (qui détruit les cors) permettent de traiter les verrues. Pour cela on écrase des feuilles avec du vinaigre et on applique le mélange sur le mal à soigner. Au moyen âge on l'utilisait comme aphrodisiaque, mais aussi contre la durtée de l'oreille et la surdité.

 

précautions: la joubarbe des toits ne doit jamais être utilisée en usage interne, elle provoque des vomissements et des nausées en raison des substances toxiques contenues dans les feuilles.

 

culture: elle est simple, car elle se contente de peu de terre et de peu d'humidité. Elle se plait dans les rocailles. Elle se cueille en été. C'est une plante mellifère.

 

cuisine: dans certaines régions on consomme les pousses et les jeunes feuilles. En Suisse, on place les feuilles de la joubarbe dans l'eau pour la rendre plus rafraichissante.

 

soins: Pour la pommade de joubarbe il faut 100g de suc frais, 100g de saindoux, 100g d'huile d'amande douce. Mélanger le tout à feu doux. Quand l'appareil est liquéfié et homogène, le battre au fouet jusqu'à ce qu'il soit complètement refroidit. Cette pommade est à utiliser contre las dartres et les maladies de peau.

 

Pour lutter contre les cors, mélanger à valeur égale le jus de joubarbe et le suc de lierre. En imprégner une compresse que l'on applique deux ou trois fois contre le cor et qui devrait avoir raison de lui.

 

Pour apaiser et soigner les abcès, broyer quelques feuilles jeunes et fraîches, les appliquer sur l'abcès chaudes sous forme de cataplasme deux fois pas jour.

samedi 9 juin 2012

Intermède

Je ne suis pas très active en ce moment car je n'ai pas vraiment le coeur à faire quoi que ce soit, mais cela va vite revenirEn  attendant voici une petite vidéo que j'aime beaucoup. C'est un passage de Fantasia 2000 avec la musique originale du film Origine. Pour les initiés, vous reconnaîtrez surement dans cet anim' la naissance, la mort puis la renaissance du dieu païen Cernunnos et son éternelle victoire sur les ténèbres.

 http://www.youtube.com/w. atch?v=WoUWLoCGrg4&feature=autoplay&list=PL9A89E988A7A21559&playnext=1

 

Posté par Renarde alpine à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mercredi 6 juin 2012

Idée pour le prochain tome

Une petite main de gloire, pour peut être illustrer mon prochain grimoire que
j'aimerai à nouveau faire sur les pratiques magiques et païennes passées. 

 main de pendu

lundi 26 mars 2012

Tome 2

J'ai une passion, celle de réaliser mes propres livres. Je me suis imposée un thème pour celui-ci, "les pratiques, cultes et croyances de ma région"... j'ai un peu triché, quelques autres mythes ou rites viennent d'ailleurs mais bon, ils me plaisent bien. Pas simple de trouver de la doc mais j'en suis presque venue à bout. Et puis cette fois j'ai bien plus sortie mes crayons de couleurs et mes ciseaux histoire de faire quelques chose de plus travaillé. Le prochain sera je pense dédié aux "créatures mythologies, imaginaires ou bien réelles de nos mers".

 P1050561

 L'automne

P1050562

 Le plantin

P1050563

 L'amanite tue mouche

P1050564

 La pierre à Mata ou dolmen de la Thérése

P1050565

La chenille 

P1050566

 Champignons de mars et cycle du champignon

P1050567

 Cernunos

P1050568

 Le chataignier

P1050569

Consécration des fleurs et leur anatomie 

P1050570

 Déméter

P1050571

Le faune

P1050572

 Le chèvre feuille

P1050573

 Le héron

P1050574

 L'eau de voyance

P1050575

L'aubépine 

P1050576

 L'amanite phalloïde

P1050577

 La méditation

P1050578

 Le phénix

P1050579

 La fougère

P1050580

 Les syphles

P1050581

Le sirop de limace et les différentes espéces 

P1050582

 La main de gloire

P1050583

 La mandragore

P1050584

 La digitale pourpre

P1050585

 Signification des plumes des oiseaux et constitution d'une aile

P1050586

 Rituel de protection de la maison

P1050587

 Le pavot

P1050588

 Les potions

P1050589

 La sauge divinarum

P1050590

 La coriandre

P1050591

 La magie des doigts

P1050592

 La salamandre

P1050593

 Les épices

P1050594

 La menthe poivrée

P1050595

 Le pentagramme

P1050596

 Les saisons

P1050597

Le basilic 

P1050598

 L'amanite verna

P1050599

 La pierre percée de la Motte d'Avalon

P1050600

 La magie draconique

P1050602

 Le gui

P1050603

 Les cycles lunaires

P1050604

 Les elfes

P1050605

 Le sphinx à tête de mort

P1050606

 Le houblon

P1050607

 L'oracle de la triade

P1050608

 La verveine

P1050609

 Le cycle des plantes

P1050610

 Les démons

P1050611

 La cascade aux fées

P1050612

 Le tilleul

P1050613

 Champignons d'avril et fourmis zombies

P1050614

 Le lierre

P1050615

 Les chats

P1050616

 L'arbre de vie

P1050617

 le buis

P1050618

 Le noistier

P1050619

Le sourcier et ses baguettes

P1050620

 Les mandalas

P1050621

 Le bain magique

P1050622

 L'ortie

P1050623

 La rose des vents

P1050624

 La femme pieuvre

SAM_0009

Chasseur de vipères et vipérine 

SAM_0012

 La violette

SAM_0013

Bouquet de la saint Jean 

SAM_0014

Runes celtes 

SAM_0015

 Runes celtes et dolmens

SAM_0016

 Rituel de consécration du grimmoire

SAM_0017

 Les dragons

SAM_0018

Index 

SAM_0019

 Fin

P1050705

Une partie de mon trésor.

 

Index

Plantes:

ail 65, amanite tue mouche 5 et 6, amanite printanière 75 et 76, amanite phalloïde 31 et 32, aubépine 29 et 30, basilic 73 et 74, buis 113 et 114, cannelle 65, châtaignier 15 et 16, chèvre feuille 23 et 24, clous de girofle 65, coriandre 59 et 60, digitale pourpre 47 et 48, fougères 37 et 38, graines de moutarde 66, gui 81 et 82, houblon 89 et 90, laurier 65, mandragore 45 et 46, menthe poivrée 67 et 68, myrrhe 66, noisetier 115 et 116, oignon 66, ortie 123 et 124, pavot 53 et 54, plantin 3 et 4, poivre 66, sauge 57 et 58, tilleul 101 et 102, verveine 93 et 94, violette 129 et 130

Rites, consécrations, calendriers et symbolisme:

arbre de vie 111 et 112, automne 1 et 2, bain magique 121 et 122, bouquet de la St Jean 131 et 132, calendrier cueillette 95 et 96, chasseurs de vipères 105 et 106, consécration des plantes 17 et 18, consécration du grimoire 137 et 138, cueillette en avril 103, cueillette en mars 11 et 12, cycle lunaire 83 et 84, dolmens 136, fluide condensateur des sorcières 27 et 28, magie draconienne 79 et 80, main de gloire 43 et 44, mandalas 119 et 120, méditation 33 et 34, pentagramme 69 et 70, potions 55 et 56, protection de la maison 51 et 52, rose des vents 125 et 126, runes, 133, 134 et 135, saisons 71 et 72, sirop de limace 41 et 42, sourciers 117 et 118, symbolisme des doigts 61 et 62, triade 91 et 92

Divinités et créatures:

cernunnos 13 et 14, déméter 19 et 20, dragons 139 et 140, elfes 85 et 86, faune 21 et 22, femme pieuvre 127 et 128, phénix 35 et 36, succubes et incubes 97et 98, sylphes 39 et 40

Animaux:

aile d'oiseau 49 et 50, chat 109 et 110, chenille 9 et 10, fourmi zombie 104, héron 25 et 26, salamandre 63 et 64, sphinx à tête de mort 87 et 88

Lieux magiques et légendaires:

cascade aux fées 99 et 100, pierre à mata 7 et 8, pierre percée 77 et 78