samedi 31 octobre 2015

Halloween, une histoire de courges.

hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003

 

C'est la fête à la citrouille !

 

Chaque année je fais une article sur cette super fête que j'adore : Halloween. J'aime l'aborder toujours d'une manière un peu différente en diversifiant les sujets pour ne pas être rébarbative. Halloween est une fête très ancienne qui contrairement à ce que l'on pense, prend ses racines dans les traditions celtes mais aussi de Gaule, c'est une célébration bien de chez nous qui a perdu son sens : la célébration des morts. Ce dernier a été reprit par la chrétiennetée à travers la Toussaint d'une part pour que la religion soit plus simplement assimilée par les autochtones mais aussi pour que les célébrations des Saints qui devenaient quelques peu paganiques soient toutes réunies en un seul jour. Cette reprise à fait disparaître le côté festif, en effet il était tradition de se réjouir du retour des morts car il était alors possible de passer une journée avec eux.

 

PA170259Cette année j'ai dans l'idée de faire un petit article sur les courges et autres citrouilles et leur lien avec Halloween. D'un point de vu botanique, la courge désigne plusieurs espèces de curcubitacées. Consommée comme légume, c'est en réalité un fruit. Les plus consommées et connues en Europe sont le potimarron (Curcubita maxima), la courge musquée (Curcubita moschata) et la fameuse citrouille (Curcubita pepo). Il existe bien d'autres espèces parfois très parfumées voire même sucrées qui peuvent être consommées en soupe, en gratin, en tarte ou encore crème dessert. Dans mon environnement, ma culture et mon souvenir, la courge et en particulier la courge musquée mais aussi leurs cousines et cousins les courgettes et petits marrons ont toujours été là. Les courges poussent nonchalamment sur les tas de fumier dans notre campagne, tous les exploitants agricoles et tous les éleveurs amateurs en font pousser (dont certains de mes proches). Chaque année ou presque les potimarrons et les courgettes prennent place dans le potager et donnent des récoltes abondantes, bref, ils font partis du paysage. Étymologiquement la courge veut dire gourde, en référence aux calebasses utilisées comme gourdes.

 

PA170459La citrouille elle tient son nom du latin citrus : citron en raison de la couleur de sa chair. Dans la culture cette espèce est associée a de très nombreux contes et légendes. On pense notamment dans les mythes réactualisés par Disney au carrosse de Cendrillon. Dans la tradition d'Halloween, la citrouille évidée puis découpée pour formée un visage macabre dans le quel on place pour l'anmer une bougie représente la tête d'un mort et une lanterne. C'est la lanterne de Jack. Dans la tradition Jack est un personnage mauvais qui aurait trompé le Diable à plusieurs reprises. Coincé sur Terre à sa mort car ni le Ciel, ni l'Enfer ne veulent de lui, Jack est condamné à errer sur Terre et ne peut se manifester aux mortels qu'une fois dans l'année, le 31 octobre. Pour se guider dans sa marche solitaire à travers les ténèbres sans fin, utilise une lanterne taillée dans un rutabaga. Ce légume traditionnel cultivé dans le Nord de l'Europe sera abandonné au profit de la courge pour la confection de lanternes quand les irlandais émigreront aux États Unis d'Amérique, d'où proviennent une grande partie des courges que nous connaissons à l'heure actuelle.

 

PA170464

Dans la culture amérindienne la courge est très importante, elle se pratiquait il y a presque 11 000 ans de cela en Amérique du Sud. C'est l'une des trois culture principale et essentielles avec le maïs et les haricots grimpants. Cette agriculture porte le nom de "Trois Soeurs" et est la base de nombreux mythes fondamentaux des peuples indiens d'Amérique Centrale et d'Amérique du Nord. Même les Mayas citait ce trio dans leur livre sacré. La courge est connue en Europe au Moyen Âge, mais elle n'a rien de nos curcubitacées ronds, oranges et ou massifs. En France elle porte un temps le nom de congorde. Elles sont longues, assez grosses, vertes et à la chair blanche. Une des espèces les plus représentatives est originaire d'Asie, c'est la cucurbita lagenaria, un légume classé aujourd'hui comme oublié. De nos jours elle garde encore le symbole que certaines cultures lui attribuait : c'est le soleil des Indiens, l'haromine familiale du Fen-Shui, la mémoire des premiers colons à Thanksgiving, la fertilité en Europe. Peu à peu remise au goût du jour, notamment avec l'essort que connaît les pratiques de cuisine, on en garde encore une image d'un légume attaché à la terre et aux cultures paysannes.

 

hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003hellow squelettes003


dimanche 28 septembre 2014

Fête médiévale de Crémieu (édition 2014).

P9131015

 Après la fête médiévale de Saint Geoire en Valdaine, voici celle de Crémieu (weekend du 13 et 14 septembre 2014). L'occasion est toute trouvée pour parler un peu de cette cité médiévale mais aussi des pratiques et du mode de vie qui étaient de rigueurs au Moyen Âge.
Pour découvrir les vidéos et photos de l'événement, n'hésitez pas à faire un tour chez Grimwen qui avec l'éternelle Poppy furent mes compagnes de route par cette belle journée. Merci à vous les filles !

P9130293 P9130294

P9130292 P9130301

 Crémieu est un village médiévale Isèrois qui se situe au nord du département. Il fût longtemps un carrefour commercial important mais aussi un centre militaire de par sa proximité avec la Savoie. Il est surplombé par un prieuré bénédictin fortifié qui domine depuis les falaises de Saint-Hippolyte. Suite au déclin économique au XVIIIé siècle, de nombreux ordres s'y installent: les Capucins, les Pénitents Blanc, les Visitandines et les Ursulines. 

P9130531

On attribue souvent au lys la paternité du blason des rois de France mais en réalité ce dernier serait inspiré des fleurs des iris des marais (Iris pseudacorus). A l'origine et dans l'Antiquité, Iris est la messagère des Dieux qui, en récompense de ses services, est transformée en arc-en-ciel.

P9130237 P9130374

P9130258 P9130259

Du Moyen Âge jusqu'à notre époque contemporaine, les épices sont utilisées de bien des manières. Aussi précieuses que l'or autrefois, elles étaient employées en cuisine mais aussi en médecine. Ce sont d'abords le poivre, la cannelle, le gingembre, le galanga et le clou de girofle qui sont importés puis le cubèbe (baie proche du poivre), la noix de muscade et la graine de Paradis. Le sucre est également considéré comme épice. Connu a la fin du 12e siècle, il est utilisé dans la pharmacopée.

P9130417

 A l'époque médiévale les femmes devaient se couvrir la tête (une chevelure libérée étant signe de disponibilité sexuelle et donc de prostitution) mais, le chapeau reste un vêtement d'homme. En fonction des époques, les dames portent donc un long voile qui couvre le cou, les oreilles et une partie des cheveux mais aussi la crépine, le couvre-chef, la guimpe, la coiffe, le gorget, la barbette et/ou le chapel. Exception, pendant le Haut-Moyen Âge les jeunes femmes non mariées n'avaient pas l'obligation d'aller et venir tête couverte.

P9130434 P9130980

P9130919 P9130435

  Le folklore médiéval regorge de créatures et de personnages fantastiques qui sont intimement liés à la religion. Les plus populaires sont des succubes et les incubes, des démons qui se mêlent au genre humain pour donner naissance à des monstres. On peut également citer les ogres et les géants hérités des légendes antiques, les licornes, les monstres marins, les lions monstrueux (qui se sont éteints dans le Sud de la France 200 av J.C.), les hommes chiens ou encore les loups-garous.

P9130388

 La bourse ne doit pas être confondue avec l'aumônière. La première est un petit sac de cuir attaché à la taille qui contient l'argent personnel. Elle est portée par les badauds. La seconde sert à recueillir l'argent des quêtes mais peut aussi être portée sous les vêtements ou offerte comme gage d'amour.  Elle est fabriquée dans des tissus luxueux et est souvent brodée de fils soie. Elle est l'apanache des nobles.

P9130482 P9130486

P9130488 P9130844

 Si la médecine médiévale est très archaïque, la chirurgie l'est bien plus encore. Contrairement à l'Orient où elle est des plus élaborées, en Europe elle est proche du charlatanisme du fait de la méconnaissance du corps humain (l'Église interdit en 1163 l'autopsie des corps). Alors que la médecine est pratiquée par le clergé, c'est l'ordre des barbiers en France qui s'occupe de la chirurgie qui bien souvent consiste à effectuer des amputations.

P9130109

L'enfance à l'époque médiévale n'est pas du tout perçu comme elle l'est aujourd'hui. C'est à trois ans, selon les textes, que l'enfant commence à cheminer vers l'âge adulte, quand il débute l'apprentissage de la parole. A 5 ans, il est dans l'âge de pré-raison et à 7 entre dans celui de raison: il doit être éduqué à devenir adulte, se rendre à la messe et apprendre les prières majeures. A 12 ans les jeunes filles deviennent des femmes et à 15 ans, ce sont les garçons qui sont considérés comme des hommes.

P9130705 P9130735

P9130553 P9130969

 Au Moyen Âge les ménageries sont déjà présentes à la cour des rois. Les animaux proviennent des terres connues (exit donc l'Australie et les Amériques par exemple). Charlemagne en était friand et possédait trois ménageries: une à Aix-la-Chapelle, une à Nimègue et une à Ingelheim où étaient conservés des éléphants, des lions, des ours, des singes, des faucons et des oiseaux exotiques comme les perroquets.

P9130444

Le métier de forgeron est l'un des plus vieux au monde, il coïncide avec la découverte du métal soit il y a un peu plus de 7000 ans. C'est au Moyen Âge qu'apparaît le travail sur enclume par le marteau. Les pièces en étain, en argent ou en acier sont fondues puis coulées dans un moule avant d'être travaillées puis refroidies dans l'eau pour prendre leur forme définitive.

P9130493 P9130526

P9130593 P9130691

 L'époque médiévale (qui couvrent environs une période longue de 800 ans) n'est pas un âge aussi sombre qu'on le prétend et la musique y a toute sa place. On peut dire d'elle qu'elle "se caractérise par l'apparition de formes vocales et instrumentales dont la polyphonie, la musique de cour, la messe, le chant courtois".C'est l'avénement des chants grégoriens tels que nous les connaissons.

P9130450

 Les rongeurs et en particulier les rats ont une symbolique très forte dans notre culture, en particulier au Moyen Âge où il est associé comme le serpent, la chauve-souris et la crapaud au domaine du maléfique mais aussi à la maladie, étant le principale véhiculeur de la peste. De nombreuses superstitions sont liées à cet aniaml. Ainsi un rat qui ronge un meuble dans la chambre à coucher annoncerait la mort d'un proche. 

P9130412 P9130247

P9130278 P9130528

 Jusqu'à la fin du Moyen Âge la fourrure joue un rôle économique très important. Ce sont les pelletiers (appelés aujourd'hui fourreurs) qui ont pour métier de préparer les fourrures. Réservée aux nobles, celles de renard, d'hermine, de castor, d'écureuil du Nord et d'hermine étaient les plus prisées pour doubler les vêtements et border les plus belles étoffes. Le petit peuple lui se vêtissait avec des toissons d'agneaux, de chévreaux ou de chats.

P9130123

 La broderie a aussi toute sa place. Originaire d'Egypte, elle se diffuse dans le bassin méditerranéen et dans le Moyen Orient. Les motifs d'abords inspirés de ceux de la cour de Byzance, représentent tout d'abords des animaux réels ou fantastiques, des végétaux puis des scènes de guerres inspirés des croisades en Terre Sainte.

P9130306 P9130305

P9130287 P9130296

 La découverte du Nouveau Monde correspond à la fin du Moyen Âge et au début de l'époque contemporaine. C'est le temps de conquêtes, des grandes explorations et de développement de la cartographie. Les navires reviennent chargés de fourrures, d'or et de pierres précieuses, d'épices et de plantes exotiques (dont les tomates, les pois, les poivrons, les piments et les pommes de terre), d'animaux exotiques mais aussi d'esclaves.

P9130288

 Le métier d'herboriste est reconnu en France sous ce terme pour la première fois en 1312. Les herbiers qui officient dans les herboristeries se retrouvent en concurrence avec les apothicaires qui tiennent les pharmacies et les médecins. Très présente dans les campagnes, elle s'inspire de la théorie des signatures: un mal se soigne par une plante qui a des attraits proches ou opposés à la maladie.

P9130416 P9130161

P9130608 P9130650

 Bien que les sources soient faibles, il est attesté que les cracheurs de feu ont existé au Moyen Âge. Peu représentés, on les retrouve dans les cours des chateaux pour divertir les châtelains mais aussi dans les fêtes de villages, dans les mariages et dans les célébrations populaires.

P9130401

 Au tout début du Moyen Âge (que l'on nomme Haut M-A), les vêtements des femmes sont semblables à ceux des hommes. Il faudra attendre l'arrivée du mouvement gothique pour voir les étoffes se parer de lacets, de boutons et de broderies et les corsets et jupons faire leur apparition. 

P9130402 P9130406

P9130562 P9130541

 Les cloches, les grelots et les clochettes avaient d'important rôles en ces temps là. Ils servaient au campanier à annonçer les mariages, les bâptème et les funérailles. Les lépreux en agitaient sur leur passage pour avertir les passants de leur arrivée pour qu'ils puissent les fuire et éviter les risques de transmission.

P9130487

 Le datura officinale (Datura stramonium) appelé aussi trompette des anges.C'est une plante très toxique qui était employé autrefois dans les cours européennes par les femmes pour dilater leurs pupilles ce qui était signe de beauté. C'est aussi une plante qui était utilisée par les sorcières et les guérisseuses.

P9130535 P9130568

P9130281 P9130282

 Les guerres pendant le Moyen Âge sont nombreuses. Les plus connues sont les Croisades en Terre Sainte. C'est à cette époque qu'apparaissent les guerriers soldats, les Croisés. Reconnaissables à la croix rouge qui horne leurs habbits, la croix de Malte, ils livrent bataille au Sarrasins. On parle aussi de Croisées: ce sont les femmes de guerriers et de seigneurs qui accompagnent leurs époux dans les Croisades.

P9130492Bref, voilà un peu d'histoire pour mettre en lumière cette belle journée. Sur le site il est possible de festoyer (pour environs 25 euros): cette année de beaux jarrets de boeufs à la broche tournaient au dessus du foyer. Les joutes de chevaliers et le vol des rapaces ont pu ravir les grands comme les petits (pour 10 euros). Parmi les nombreux stands, des troupes d'oies, des créatures fantastiques, des jongleurs, des musiciens et même des prêtres démoniaques déambulent. Il ne reste qu'à attendre l'an prochain.

Un grand salut à tous les acteurs des festivités: les bénévoles, les lépreux de l'association Les Copains d'Abord, la compagnie des Gueule de loups, les flûtistes de la Menestrandie, le chorale A Lieta Vita. Merci aux chevaliers, aux danseurs et autres chanteurs.

 

lundi 15 septembre 2014

Saint Chamas.

P8124875

 Face à la plage d'Istres où nous avons passé la nuit précédente se dresse fièrement le village Saint Chamas. Situé en bordure de l'étang de Berre (dans les Bouches du Rhône) c'est un site d'histoire. D'abors occupé au paléolithique, les ligures, les romains puis les celtes s'y installent pour la richesse de la terre et le point stratégique qu'il représente.

P8124844 P8124852

P8124837 P8124845

 Jusqu'à en 1347 le village de Saint Chamas est fleurissant, il devient une cité forte puissante mais suite à la grande peste celui-ci est ravagé. Il se reconstruit doucement. Le grand château est consolidé, agrandit et aménagé pour accueillir la régente de Catherine de Médicis et le jeune roi de France Charles IX âgé de 14 ans. 

P8124830

  Au 17e siècle la ville s'étend au delà de la colline et un grand port est construit. Mais les agitations de la grande Révolution stop un temps cette formidable croissance. Néanmoins la ville devient un exemple de République en permettant à tous les citoyens dont les paysans et les gueux illettrés d'avoir une place reconnue parmi le comité de surveillance. A cette époque troublée, Saint Chamas est renommée Port Chamas.

P8124847 P8124848

P8124855 P8124863

Une colline de safre bleue coupe la commune en deux. Suite à l'éffondrement d'une partie de celle-ci en 1863, le pont de l'horloge fut construit 1869 pour acheminer l'eau qui ne passait plus. D'abords en bois, celui-ci devient de pierre. En 1902 il est agrémenté d'une horloge pour que chaque quartier de la ville puisse avoir l'heure à disposition.

P8124828

 Deux zones de la commune sont classées comme zones naturelles protégées. La vaste roselière accueilles une grande diversités d'oiseaux mais aussi de micro-organismes qui ne se développent que dans des milieux où eau douce et eau salée se mêlent comme c'est le cas dans l'étang de Berre.

P8124916 P8124917

P8124918 P8124919

 Au sommet de la colline, une vue imprenable sur le lac, le village et l'immense viaduc où passe la voie ferrée. Et surtout, de superbes figuiers délaissés des promeneurs et des joggueurs... petites et sucrées elles ont été un bon dessert improvisé... même un peu trop hé hé hé !

P8124882

 Help ! Voilà un bel ombellifère mais impossible de l'identifier. Fleurs de fenouil et feuilles larges et mêmes rigides... qui pourra me venir en aide pour l'identifier ? Rependue sur le littoral et dans les divers coins que nous avons visités, elle dégage une douce odeur.

P8124920 P8124921

 Mais il se fait tard et il est temps de prendre un repos bien mérité dans nos voitures face à l'étang. En repartant nous avons loisir d'observer les maisons troglodytes qui s'ouvrent sur la falaise et des quelles la vue sur le paysage doit être tout simplement extraordinaire. Je doute qu'il y ait de nombreux endroits où pareilles demeures existent.

P8124840

dimanche 16 septembre 2012

Médiévales de Crémieu (2012)

SAM_4549

Voici la belle ville de Crémieu, avec ses vieilles pierres, ses joutes de chevaliers et ses grands banquets.

Pour voir les festivités en vidéoe, c'est ici:

vidéo Crémieu 2010 

SAM_4552 SAM_4553

Crémieu se trouve dans le Dauphiné, chef lieu du prince, le Dauphin, d'où les couleurs et l'emblème de la ville. Cette ville est liée à la royauté de par son passé militaire.

SAM_4695 SAM_4540

La ville à un charme fou, avec son architecture médiéval, ses arches, seslavoirs et ses ornements.

 

SAM_4697

Dans beaucoup d'allées de la ville, on peut voir et admirer l'architecture passée.

SAM_4674 SAM_4678

Cette année encore le troupeau d'oies anime les rues, mené à la baguette par deux borders collies.

SAM_4551

Les salers sont une race de vache très ancienne qui autrefois était aussi bien prisée pour son lait que pour sa viande.

SAM_4665 SAM_4666

Le travail du cuir est un métier ancestrale. Ici une ceinture est décorée à l'aide d'un marteau et d'un poinçon.

SAM_4659 SAM_4583

Ceintures et masques en cuir teinté envahissent les stands.

SAM_4664

SAM_4589 SAM_4561

Grimoires, montres et bracelets, bref beaucoup d'articles plus ou moins d'époques sont proposés.

SAM_4576 SAM_4640

Un très beau (et grand) stand proposent fourrures et cuirs de toutes sortes.

SAM_4573

Des cordons de cuirs multicolors pour s'habiller et confectionner des costumes, des grimoires, des bijoux ou bien des sacs.

SAM_4586 SAM_4623

Ici, il y a de quoi se faire tout une panoplie pour être digne d'une princesse ou d'un guerrier.

SAM_4575

Les douces fourrures étaient autrefois cousues à l'intérieurs de manteau et non pas aujourd'hui sur l'extérieur pour tenir bien chaud.

SAM_4558 SAM_4559

Boussoles et masques de démons (ainsi que quelques anachronismes aussi) se sont glissés dans les festivités.

SAM_4620

Dans une boutique, de nombreuses pierres sont proposées. Améthystes, jades, piérides, quartz et bien d'autres resplendisses sous les lumières.

SAM_4564 SAM_4563

Parmi l'artisant proposé, les jeux d'antan et les bijoux ont une place de choix.

SAM_4629

Après la magie des pierres, celle des pendules qui est réputée notamment pour trouver de l'eau, les disparus, indiquer les décisions à prendre ou encore communiquer avec les esprits.

SAM_4581 SAM_4588

Il y a beaucoup de douceur et de poésie dans ces stands.

SAM_4567 SAM_4587

Fées, efles, lutins et nains font partis de la décoration et l'ambiance de cette fête.

SAM_4578

Et que dire du stand d'encens qui enivre les narines et rappel des senteurs perdues.

SAM_4591 SAM_4593

De 15hà 17h les rues sont prises par une compagnie de gaillards italiens qui, au son des tambours et des trompettes, lancent fièrements les drapeaux de leur ville.

SAM_4598 SAM_4599 SAM_4600 SAM_4606

SAM_4610 SAM_4611

Les saltimbanques amusent les badauds. Musique, masses, tambours, crones muses et grelots fixés aux chevilles rythmes la déambulation.

SAM_4618

SAM_4624 SAM_4626

D'étranges créatures, terrifiantes ou enchanteresques, et montées sur échasses, parcourent le coeur de la ville.

SAM_4647

Une jolie fête, pleine de couleurs et de senteurs, teintée d'humour et de musique. Vivement l'an prochain.

mercredi 12 septembre 2012

Fête médiévale de Saint Geoire en Valdaine (2009 et 2010)

Tout les ans à Saint Geoire en Valdaine à lieu une grande fête médiévale. 

P1000017

Il n'y a pas de stands de vente mais des ateliers interactifs (herboristerie, forge, enluminure, tressage, broderie et bien d'autres). 

P1000018

Chevaliers et saltimbanques s'en donnent à coeur joie. 

P1000028 P1000038 (2)

C'est deux années là, c'est la compagnie de Bie qui a annimé les rues du village.

168 169

Le dernier jour des festivités, les participants traversent les rues du village en une longue procession jusuqu'au terrain où les chevaliers et les fauconniers démontre leur talent.

170

Fête médiévale de Crémieu (2011).

La fête médiévale de Crémieu de l'année 2011 a été riche en festivités et en attractions. Animaux, chevaliers, troubadours, artisants et doues dames étaient au rendez-vous.

 

Les animaux:

Les oies.

Au milieu des passant, un troupeau d'oies, menées à la baguette, s'offrent aux caresses des petits et des grands. 

DSCN8174 DSCN8177

Les moutons.

De mêmes pour les moutons, qui sont bien plus impressionnants. Cela ne semble pas gêner ce petit garçon.

DSCN8248

 

Les costumés:

Les ateliers vivants.

Parmis les différents stands, plusieurs activités des temps passés sont présentées. Des personnages vagabondent dans les rues, parés à la mode d'autre fois.

DSCN8172 DSCN8198

Les soldats.

En fin de journée, un défilé est organisé avec tous les acteurs de la société du moyen âge. Chevaliers et croisés exhibent leur force et leur dextérité aux armes.

DSCN8220 DSCN8236

Les elfes.

Ils font partis du folklore médiévale dans l'ensemble de l'Europe. Ils sont discrets et vivent habituellement dans la forêt.

DSCN8225 DSCN8224

Les nobles.

Ici les nobles, au sommet de l'échelle sociale, défilent dans leurs beaux habits de soie, de velours et de satin.

DSCN8228 DSCN8212

DSCN8232

DSCN8229 DSCN8231

Les serviteurs.

Ils font partis du peuple et accomplissent les tâches domestiques pour les nobles.

DSCN8233

Les démons.

Le moyen âge est une période pas aussi obscure qu'on le pense, néanmoins il est connu pour ces superstitions. Ainsi les démons étaient très présents dans l'esprit collectif et étaient représentés sous des formes monstrueuses. 

DSCN8234

 

Les visiteurs:

La fête médiévale de Crémieu est très réputée et un grand nombre de personnes viennent y assister. Pour l'occasion des navettes gratuites ont été mises en place, elles font le trajet entre le village et le parking.

DSCN8238

 

Les boutiques:

DSCN8166

L'artisanat.

Cuirs, sculptures, ferronnerie et orfèvrerie sont présents sur le marché.

DSCN8160 DSCN8162

DSCN8163 DSCN8199

Les épices.

Aussi précieuses que de l'or à l'époque (à cause de leur rareté), elles en sont emblématiques.

DSCN8167

Le cuir.

Plus simple à confectionner et plus solide, le cuir était une matière première qui composait bien des objets de la vie de tout les jours mais aussi de l'atirailles des soldats et guerriers car elle est légère et résistante.

DSCN8242

DSCN8169 DSCN8168

DSCN8170 DSCN8182

L'herboristerie.

C'est là que potions, crèmes et brouets qui soignent er guérissent sont composés puis vendus.

DSCN8184 DSCN8196

Bien d'autres stands sont visibles, certains intrigants, d'autres appétissants.

DSCN8201 DSCN8241

Petits souvenirs de Crému 2009 et de ces étranges créatures sylvestres.

P1000081

P1000082

P1000083