lundi 29 octobre 2012

Dernier épisode de neige.

SAM_7880

Bien qu'il reste beaucoup de neige, celle-ci semble fondre à grande vitesse et peut être que dès ce soir il n'en restera rien.

SAM_7882 SAM_7883

L'an dernier une vague de froid, quoi que plus féroce, avait surpris la végétation avec un formidable -17 °C (ce qui est exceptionnel pour ce coin de France.)

SAM_8067 SAM_8066

Beaucoups d'arbres et de plantes en sont morts, les autres ont quand à eux ont eu des pousses tardives.

SAM_7984

Mais le thermostat bien que très frais n'est pas descendu en dessous des -3°C. Le potager a souffert mais la plus part des végétaux ne devraient pas avoir à souffrir du froid.

SAM_7994 SAM_7995

Avec le vent, de nombreuses feuilles sont tombées se piquants droites sur la neige telles des i.

SAM_8004 SAM_7898

Vigne vierge et potager sont enneigés. Le temps des légumes est fini.

SAM_8072

La courge a été épargnée, et bien que pas très grosse, elle finira en gratin dès ce midi.

SAM_8054 SAM_8055

La fonte de la neige permet aussi d'admirer les incroyables lichens des troncs des cerisiers.

SAM_7945 SAM_7946

Et les tramètes versicoles s'emparent de leur manteau de neige.

SAM_7950

Ce sont des champignons résistants qui peuvent rester sur leur tronc hôte plusieurs années, il en faut plus pour les décourager.

SAM_8032 SAM_8033

Le salon d'été quand à lui prend des teintes hivernales, il n'y a plus un seul chat allongé sur la table pour lézarder au soleil.

SAM_7918 SAM_8037

Et les vaches sont toujours dans la neige mais avec une bonne réserve de foin. Certaines grattent le manteau neigeux pour trouver l'herbe verte.

SAM_8051

Et de temps à autre ont une petite soif.

SAM_7934 SAM_7935

Les haies de noisetiers ont vu leurs branches ployer sous l'effet de la neige, créant ainsi des tunnels végétales.

SAM_7943 SAM_7962

Le houx a gardé une ou deux baies rouges de l'an dernier qui s'accorde parfaitement avec le climat actuel.

SAM_7915

Avec la neige, on peut facilement revêtir la peau de pisteur ou de détective. En effet de nombreux animaux comme ces messages charbonnières laissent dans la neige les traces de leur recherche de nourriture.

SAM_7926 SAM_7927

Ici on voit le parcours d'un oiseau sous le noyer qui a sûrement du déneiger une noix ou une noisette avant de s'envoler.

SAM_7965 SAM_7930

Qui dit oiseau dit chat. Pendant les périodes de neige, la nourriture est rare, les moineaux, mésanges, merles et autres rouge-gorges doivent se poser au sol pour se nourrir, ce qui fait l'affaire de sir chat.

SAM_7987

Enfin pour le moment sir chat à froid aux pattes et aimerait rentrer.

SAM_7967 SAM_7971 SAM_7981 SAM_7986

Bref un vrai temps d'hiver, où le lierre et les piquets sont couverts, où les arbres ploient et où le soleil se fraye difficilement un passage entre leurs feuillages.rouge et vert

SAM_8008 SAM_8010

Mosaïque sur la terrasse, les feuilles rouges, oranges, jaunes et vertes quadrilles le secteur.

SAM_8074

 On se souviendra de cette drôle de neige qui pendant quelques jours nous a figé dans notre quotidien et a étonné le France entière.


dimanche 21 octobre 2012

Douceur d'un été indien.

SAM_7179

Chaleur et douceur sont au rendez-vous ce week end. Le jardin en profite pour s'épanouir.

SAM_7180 SAM_7174

Lavandes, salades, choux, blettes ne demandes qu'a être que cueillis.

SAM_7159

Les lactaires délicieux sont apparus en grand nombre bien que certains soient véreux.

SAM_7170 SAM_7166

Parfois, d'étranges spécimens apparaissent. Ceux-ci se sont jumelés pour ne faire qu'un.

SAM_7161

Les russules de Sardoine sont aussi là.

SAM_7177 SAM_7178

Il reste quelques plantes bonnes à ramasser, comme la ciboulette sauvage à gauche ou les jeunes orties à droite.

SAM_7197

Et dans l'herbe du champs, de délicieux champignons.

SAM_7194 SAM_7195

Les coulemelles, doux champignons élancés au goût de noisette.

SAM_7189

Les tramètes versicoles on prise une multitude de couleurs.

SAM_7192 SAM_7198

Et les champignons prennent d'étranges formes.

SAM_7203

Et les fleurs sauvagessont encore là.

vendredi 5 octobre 2012

Passage éphémère dans le jardin.

SAM_5799

Passage éphémère dans le jardin, où en deux semaines seulement un nombre incroyable de nouveaux occupants ont fait leur apparition entre les noix, les châtaignes et les noisettes.

SAM_5796 SAM_5797

 

L'ami coprin chevelu est de retour. Il faut le manger très jeune et dans les 2h qui ont suivit maximum.

SAM_5827 SAM_5828

Premier inconnu de jour, un petit marron (enfin petit, la taille d'une main tout de même) au chapeau écailleux.

SAM_5855

Trois petits mycènes (eux aussi inconnus) au chapeau blanc légèrement cerclé de noir.

SAM_5802 SAM_5804

L'amanite safran n'a pas vraiment de goût et pourrait apparemment causer des troubles digestifs, mieux vaux s'en préserver. 

SAM_5818 SAM_5821

Celui-ci est magnifique, son chapeau est jaune vif, son pied blanc puis crème-orangé. C'est l'amillaria mellea, l'armillaire couleur de miel. Toxique, on peut tout de même le consommer très jeune. On mange uniquement le chapeau une fois blanchit.

SAM_5822

Le daldinias concentrique sur un tronc mort dans le haut du parc à fait des petits!

SAM_5816 SAM_5812

Deux autres petits champignons inconnus, fort jolies et délicats. Va falloir que j'identifie tout ce joyeux petit monde.

SAM_5830 SAM_5832

Toujours mes lactaires inconnus, de couleur crème et donnant un lait blanc (la plus part des champignons qui libèrent un suc font partis de cette famille).

SAM_5831

Vu sous le chapeau, on voit le lait perler sur les lamelles.

SAM_5837 SAM_5838

Encore un inconnu, celui là pousse en familles bien garnies.

SAM_5843 SAM_5844

Ici peut de doute possible, couleur violine marquée, pied coloré et lamelles blanche; c'est le russule de sardoine, un champignon non comestible car très acre. 

SAM_5845

Quelques individus poussent sous un des sapins, un de ses arbres fétiches.

SAM_5858 SAM_5859

Ah nos mousserons, enfin faux, enfin de leur vrai nom marasmes des oreades, il suffit de se pencher près du potager pour les ramasser, bien que ceux-ci soient un poil vieux.

SAM_5849 SAM_5851

A ne pas confondre avec ces petits champignons inconnus, au pied marron et aux larges lamelles irrégulières violines.

SAM_5848

Et à côté de tout ce beau monde, les délicieux sanguin. A croire qu'il ne sera plus nécessaire d'aller en forêt.... non, il ne faut pas abuser tout de même.

SAM_5860 SAM_5861

Le potager lui aussi est en fête, les choux ont prit du poil de la bête.

SAM_5863 SAM_5865

La menthe finit de fleurir et donne à nouveau des sommités bien fraîches et bien vertes qui finiront comme infusion du soir. Les tomates cerises font grises mine, bientôt il n'en restera plus une sur les pieds qu'il faudra abriter du froid.

SAM_5862

Et la courge? et bien la courge (pas moi, celle là), se porte fort bien, elle prend son temps pour grossir mais a déjà revêtu sa belle couleur orange.

 

Je n'ai vu que peu de choses dans le jardin, la nuit tombait que je suis arrivée mais demain matin, c'est inspection générale pour tout le monde.

dimanche 16 septembre 2012

Nouvel habit pour le jardin.

P1000719

Ah les doux rayons du soleil qui se déposent sur les feuilles changeantes. Le jardin se transforme, bientôt la brume se lèvera et le froid emportera le reste de récolte. Il est temps de sortir son panier.

P1000741 P1000723

Alors que certaines fruits et légumes sont gâtés, à l'instart des courgettes rondes, les pommes ne font que commencer. Confitures, cidres, tartes se dégusteront bientôt bien au chaud.

P1000721 P1000724

Les  derniers papillons profitent des rares fleurs comme la lavande, la plupart ayant laissées place aux graines et aux baies.

DSCN6675

C'est le temps où la nature fait ses réserves avant de se mettre en sommeil. Certains (je dois l'avouer souvent les mêmes), ne se font déjà plus violence.

P1000748 P1000750

Triste fin que celle d'une truffe. Elle vous donne l'espoir d'être là, prête à s'offrir à vous mais il est déjà trop tard. Sa chair brunie, souvent rongée par les vers indique que le temps de la récolte est passé mais que celle de l'an prochain est déjà annoncée.

P1000744 P1000727

A défaut de profiter du petit gout de noisette de la truffe, tournons nous vers cette première. Elle a finie de mûrir et tombe des arbres. Prenez garde, néanmoins à ne pas rencontrer sous votre dent un petit habitant.

P1000735

La pelouse verdoyante se couvre de feuilles et le soleil se fait rasant. 

P1000725 P1000734

Les rares fleurs et les champignons sauvages s'en donnent à coeur joie dans l'herbe semie-haute.

P1000763 P1000745

Le pic épeiche laisse un peu partout des traces de son passage: plumes, éclats de bois, fients, restes d'insectes. Tel le petit Poucet, tous les indices qu'il laisse le mêne à son chez lui; son nid. 

P1000758

Bref, la nature se part de ses couleurs et le jardin la suit en se préparant à un long sommeil. Mais que de précipitation, il reste encore du temps avant les premières gelées.