mercredi 20 mars 2013

Aujourd'hui c'est le printemps, c'est Ostara!

Aujourd'hui c'est le 20 mars, c'est le printemps! Voilà le retour annoncé des hirondelles, des fleurs et des grenouilles!

Mais le printemps c'est aussi Ostara, une fête païenne dont il découle directement et qui pendant longtemps a animé les contrés et le folklore européen.

ostaraamdawn

(http://www.heimdallr.ch/Interviews/2001/ostara.html)

Ostara est une célébration paganiste du renouveau de la terre et de la vie qui a lui pendant l'equinoxe. Chez certains wiccans la déesse sort de sa léthargie de l'hiver sous les traits d'une jeune fille/femme.

Ostara c'est avant tout l'aube naissante et l'explosion de la vie foisonnante. Pour l'occasion on peint des oeufs (la tradition de Pâques vient en partie de là) que l'on consacre avant de les servir à table.

DSCN0617 DSCN2254 DSCN2253 DSCN2043

L'animal totémique de cette célébration sont les petits d'animaux, signe de régénération, mais particulièrement le lapin, symbole de la Lune et de la fertilité de la Terre. 

C'est aussi le jour du jeune dieu, qui ayant vaincu les ténèbres de l'hiver, revient pour assurer son rôle protecteur sur les animaux, les plantes et du soleil levant.

DSCN2042

 Cette aussi le début des célébrations de la fertilité. Les animaux s'accouplent, les hommes plantes et entretiennent le jardin, les fleurs commencent à répandre leur pollen.

C'est en fonction de ces éléments que l'autel, d'une partie des paganistes célébrant les anciennes divinités occidentales, sera décoré. Fleurs fraîches, lait, oeufs, graines à semer et encens floraux y prendront place. 

570047026

(http://ostara.eventbrite.com/)

DSCN1957 DSCN2364 DSCN2048 DSCN1994

Ostara dans certaines célébrations est une journée où de nombreux rituels peuvent être célébrés, notamment à travers la récolte de feuilles fraîches, la promenade pieds nus ou même nu dans la nature pour capter les bonnes énergies qui émanent de la Terre.

Bref, folklore ancien pour certains, mode du new age pour d'autres, les rites païens, traces d'un passé plus ou moins oublié, continus de vivre dans nos campagnes mais surtout et contrairement à ce que l'on pense, dans nos villes. 

DSCN2014


jeudi 14 février 2013

La Saint Valentin, une fête païenne.

SAM_0127

 

Que de fêtes à souhaiter et à fêter cette semaine. Aujoud'hui la Saint Valentin. Que l'on soit un "anti" ou un "pro", que l'on soit loin des préoccupations commerciales qu'elle engendre ou attaché à son romantisme, on ne peut s'empêcher de se demander d'où elle vient.

 

La Saint Valentin, une fête païenne:

Avant d'être une fête chrétienne, qui depuis est devenu laïc (l'Eglise ayant associée celle-ci à la luxure), la Saint Valentin était une fête païenne d'origine romaine, la Lupercalia c'est à dire le jour de la fertilité, pendant la quelle les bergers célébraient le dieu Lupercus protecteur des troupeaux et les femmes Junons, la protectrice de la gente féminine et du mariage.

Si je m'en référe au site d'Arte (http://archives.arte.tv), on peut lire que "cette fête était l'occasion de célébrer des rites de fécondité, dont le plus marquant était la course des Luperques, au cours de laquelle des hommes à moitié nus poursuivaient les femmes et les frappaient avec des lanières de peau de bouc. Les coups de lanière reçus devaient assurer aux femmes d'être fécondes et d'avoir une grossesse heureuse.
On dit aussi qu'à cette occasion, une sorte de loterie de l'amour était organisée qui consistait à tirer au hasard le nom des filles et des garçons inscrits de façon à former des couples pour le reste de l'année."

Y a pas à dire ma p'tite dame, chez les romains, on savait s'amuser. Oui mais voilà,dans une Eglise toute naissante, ce genre de pratiques n'étaient pas très bien vues et il fût décrété qu'aurait lieux le 14 février, date de la Lupercalia, une fête des amoureux, plus intimiste et plus calme diront nous. Mais cette célébration n'a pas encore vraiment de nom.

SAM_0113

 

Pourquoi le nom de Saint Valentin?

Saint Valentin est un prêtre ayant vécu sous l'an 200. A cette époque l'empire romain est en guerre, assaillit de toute part. Les hautes sphères de l'empire décrètes que tout mariage pour chaque homme partant guerroyer est interdit. Mais notre bon père Valentin ne mange pas de se pain là, et marit en secret les amoureux. Mais voilà qu'il se fait prendre et finit au cachot, où après avoir miraculeusement rendu la vue à une aveugle il sera exécuté. C'est qu'à l'époque on ne rigole pas avec ces choses là. Ce n'est que plus tard, lorsque l'empire aura pardonné au défunt Valentin canonisé au début du moyen âge, que la fête prendra son nom.

SAM_0129

 

Mythes et légendes:

De la Saint Valentin, découlent plusieurs histoires plus ou moins véridiques:

- au moyen âge on pensait que c'était à partir du 14 février que les amours des oiseaux débutaient.

- voir un vol de cygnes le 14 février annonce un mariage heureux.

- voir ce jour là un rouge-gorge annoncerait un mariage avec un homme en uniforme.

- voir un moineaux signifierait un mariage heureux mais avec un homme pauvre.

- c'est aussi le jour où Cupidon, le dieu romain de l'amour, Eros pour les grecs, décocherait le plus de ses flèches qui ferrait se rencontrés les êtres qui sont prédestinés les uns ou les autres.

- l'emploit abondant de la couleur rouge vient de l'association faite avec celle-ci à l'amour mais également à ce qu'elle reflétait pour les romains (encore eux), c'est à dire la fidélité.

- plusieurs pays Européennes comme l'Espagne ou la Belgique revendiquent être en possession des reliques de Saint Valentin. Selon les régions du monde il est un prêtre miséreux ou un grand évêque.