mercredi 8 avril 2015

Les pieds dans l'eau.

P3280151

 Grand ciel bleu et plage de sable fin pour admirer le coucher de Soleil sur la mer. Marseille a un parfum d'ailleurs quand on prend le temps de s'assoir sur un rocher et de regarder les vagues... bon le vent des les yeux et l'eau qui trempe les pieds rendent l'instant beaucoup moins glamour mais qu'importe, le moment est magique.

P3280147 P3280140

P3280461 P3280225

 Nombreux sont les promeneurs ce jour là et pour cause, les températures sont exceptionnelles malgré le Mistral. À vrai dire, Marseille est l'une des villes les plus chaudes de France pour pas dire là plus chaude, et même si les températures ailleurs semblent un peu en dessous de la moyenne, la ville le fait oublier.

P3280184

«Marseille est une ville magnifique qui froisse et qui déplaît au premier abord par la rudesse de son climat et de ses habitants. On s’y fait pourtant, car le fond de ce climat est sain et le fond de ses habitants est bon.» Sand

P3280415 P3280416

P3280418 P3280414

 Oui allons mettre les pieds au bords de l'eau... et pas dans l'eau... manque de chance c'est trop tard, une vague plus forte et rapide que les autres submerge mes chaussures adorées. Et pas de grosses chaleurs pour se sécher... arg. Tampi, pour me consoler, je garder sur moi l'odeur des embruns salés.

P3280506

 Passage rapide par le parc du 26e Centenaire. Un chat ensauvagé traque deux gros rats dodus à ne plus en pouvoir qui, par dépit finiront par se jeter dans le canal et le traverser à la nage. Les paons à notre grande surprises sont très haut perchés dans les arbres et dans le noir de la nuit s'appel avec leur célèbre chant.

P3290570 P3290616

P3290586 P3290583

 Au le vieux port, je tenais absolument à voir et photographier la vente à la criée. Manque de chance, le levé se fait tard (contrairement au Chat, la Renarde peut être longue à émerger) et il y a peu de vendeurs, je n'ose pas les approcher avec mon appareil ... ça sera pour la prochaine fois. Toute fois le temps est au beau fixe.

P3290635

 La cathédrale Sainte-Marie-Majeure appelée affectueusement la Major est l'église la plus imposante du vieux port. Elle remplace l'ancienne Major, elle même bâtie sur une très ancienne église chrétienne qui contenait le plus grand baptistaire de Gaule connu à ce jour et qui aurait été couverte de mosaïque et de calcaire rose. 

P3290652 P3290653

P3290655 P3290663

 Belles promenades pour ce weekend à la mer, toujours en amoureux, entre le soleil, les livres à dévorer et les plantes vertes et sauvages qui ont envahi la ville avec la gestion raisonnée des espace vert, on ne sait plus où en donner de la tête. Retours en Isère depuis avec la surprise de trouver, déjà, les premières morilles.

P3290667


dimanche 7 septembre 2014

La plus des plages de Camargue, l'Espiguette.

P8104058

Toujours dans le cadre de notre Roadtrip 2014, arrêt à l'une des plus grandes plages d'Europe, l'Espiguette. Longue de 10 kilomètres, elle fait le bonheur des touristes et de la faune locale. Depuis le 17 janvier de cette année, elle est classée site naturelle et de nombreuses mesurent ont été prises pour la préserver.

P8104003 P8103997

P8104005 P8104006

En effet, on y rencontre des espèces atypiques et rares d'amphibiens comme le pélobate cultripède (Pelobates cultripes) et la grenouille de Graf (Pelophylax kl grafi) ou plus communes comme le crapaud des Calamites (Epidalea calamita). De nombreuses espèces d'échassiers sont également présentes.

P8103990

Salicorne d'Europe (Salicornia europea), suéda maritime (Suaeda maritima), soude épineuse (Salsola kali) ou autre? Dans tous les cas le littorale abrite de nombreux représentants de la famille des Chénopodiacées à la quelle appartiennent les épinards.

P8104073 P8104074

P8104075 P8104076

La bucarde tuberculée (Acanthocardia tuberculata) est un coquillage commun que l'on rencontre sur toutes les côtes françaises. Bien que comestible elle est peut recherchée. On la reconnaît à ses couleurs vives et à son profil où elle ressemble à un coeur. 

P8104064

Très fréquentées, de nombreuses zones de la plages sont désormais interdites au public, en particulier les dunes et les mares pour éviter que ne soient piètinées de précieuses espèces végétales comme le lis maritime (Pancratium maritimum).

P8104008 P8104015

P8104011 P8104010

"Largement en régression sur l'ensemble des côtes françaises et plus particulièrement dans la région Provence Alpes Côtes d'Azur, les dunes présentes [...] abritent une flore et une faune spécifique aux nombreuses espèces rares et remarquables." Source

P8104024

Loin des grands rochers noirs que baise la marée,
La mer calme, la mer au murmure endormeur,
Au large, tout là-bas, lente s’est retirée,
Et son sanglot d’amour dans l’air du soir se meurt.

La mer fauve, la mer vierge, la mer sauvage,
Au profond de son lit de nacre inviolé
Redescend, pour dormir, loin, bien loin du rivage,
Sous le seul regard pur du doux ciel étoilé.

La mer aime le ciel : c’est pour mieux lui redire,
À l’écart, en secret, son immense tourment,
Que la fauve amoureuse, au large se retire,
Dans son lit de corail, d’ambre et de diamant.

Et la brise n’apporte à la terre jalouse,
Qu’un souffle chuchoteur, vague, délicieux :
L’âme des océans frémit comme une épouse
Sous le chaste baiser des impassibles cieux.

Nérée Beauchemin

P8104056 P8104063

P8104068 P8104069

Près de la mer, sur un de ces rivages
Où chaque année, avec les doux zéphyrs,
On voit passer les abeilles volages
Qui, bien souvent, n’apportent que soupirs,
Nul ne pouvait résister à leurs charmes,
Nul ne pouvait braver ces yeux vainqueurs
Qui font couler partout beaucoup de larmes
Et qui partout prennent beaucoup de coeurs.
Quelqu’un pourtant se riait de leurs chaînes,
Son seul amour, c’était la liberté,
Il méprisait l’Amour et la Beauté.
Tantôt, debout sur un roc solitaire,
Il se penchait sur les flots écumeux
Et sa pensée, abandonnant la terre
Semblait percer les mystères des cieux.
Tantôt, courant sur l’arène marine,
Il poursuivait les grands oiseaux de mer,
Imaginant sentir dans sa poitrine
La Liberté pénétrer avec l’air.
Et puis le soir, au moment où la lune
Traînait sur l’eau l’ombre des grands rochers,
Il voyait à travers la nuit brune
Deux yeux amis sur sa face attachés.
Quand il passait près des salles de danse,
Qu’il entendait l’orchestre résonner,
Et, sous les pieds qui frappaient en cadence
Quand il sentait la terre frissonner
Il se disait: Que le monde est frivole!”
Qu’avez-vous fait de votre liberté!
Ce n’est pour vous qu’une vaine parole,
Hommes sans coeur, vous êtes sans fierté!
Pourtant un jour, il y porta ses pas
Ce qu’il y vit, je ne le saurais dire
Mais sur les monts il ne retourna pas.

Étretat, 1867

Guy de Maupassant

P8104053 P8103999

Le Phare de l'Espiguette est une grande tour carrée dont le sommet culmine à 27 mètres de haut.  Construit en 1869, il est classé comme monument historique depuis le 9 octobre 2012. Au programme balade à cheval.... enfin, si les moustiques tigres ne s'étaient pas invités entre temps.

P8104091

vendredi 5 septembre 2014

Le Grau du Roi.

P8093753

Cela faisait un peu plus de 7 ans que je n'avais pas trempé les pieds dans la mer... quel bonheur de retrouver cette sensation. Certes j'ai vu en mars 2013 l'océan atlantique de près avec la fière équipe du club des cèpes mais pouvoir goûter l'eau salée n'a pas de prix.

P8093786 P8093794

P8093775 P8093759

 Nous voilà arrivés sur les coups de 20h sur une des nombreuses plages du Grau du Roi. Peu de monde, le soleil et la chaleur encore présents, l'odeur de la mer et le bruit des vagues... tout est émerveillement, même les mouettes 

P8093750

Comme au bords du Gardon, des centaines d'escargots se sont installés sur la végétation et le mobilier de bords de mer. Il s'agit d'escargots des dunes (Theba pisana), qui se déplace la nuit pour se nourrir de la végétation locale et qui le jour se range en rands sérrés pour se protéger de la chaleur du sol et des prédateurs.

P8093785 P8093797

P8093790 P8093796

 Se baigner face au coucher de soleil avec les algues et les vers... rien de très romantique me direz-vous mais il y a de quoi se remémorer de nombreux souvenirs d'enfance au risque de devenir quelque peu nostalgique.

P8093800

 Place à l'action avec balade à travers le port en bateau et de nuit, histoire de pouvoir admirer l'animation qui règne sur la côte. Au loin, les lumières de la ville se perdent dans la mer.

P8093802 P8093811

P8093818 P8093819

 Voilà un rapide résumé de cette première journée en bords de mer.

-0-