mardi 12 février 2013

Aujourd'hui c'est carnaval!

P1000421

C'est carnaval aujourd'hui! Mais qu'es-ce que donc?

 

Le carnaval est une fête religieuse chrétienne qui s'inspire de plusieurs rites païens, d'où sa forte implantation en Amérique latine et en Europe. A l'origine il servait à marquer l'entrée dans le carême, période de jeune pour les chrétiens catholiques où viandes, sucreries et petits plaisirs comme ceux de la chair sont interdits. Il a pour but de rappeler l'exil du Christ dans le désert pendant 40 jours, durée que fait donc le carême. C'est pour cela que de nombreux mariage était fêté au carnaval, pour que les marier soient sûrs de pouvoir fêter leur nuit de noces,ce qui en période de jeun n'aurait pas été permis.

Mais le carnaval c'est aussi née de traditions anciennes et profanes. Prenons l'exemple de notre bon vieux monsieur carnaval, qui à la fin du défilé fini brûlé vif! Heureusement qu'il n'est que de papiers et de cartons. Il symbolise un ancien rite païen qui consistait, pour symboliser la nouvelle année, à brûler une représentation de l'hiver, ici notre pauvre bonhomme, pour exorciser le froid, la famine, la maladie mais aussi plus généralement les guerres et le malheur. C'est tradition est majoritairement européenne. Au Québec depuis les années 50 monsieur carnaval est la mascotte du défilé, il apparaît sous les traits d'un personnage semblable à un bonhomme de neige et à la chance de ne pas flamber à la fin des festivités.

DSCN2854

Que l'on soit chrétien ou non, le carnaval est fêté par tous, car au-delà de son histoire, de l'identité qu'il apporte et de sa capacité à rassembler les hommes; car c'est avant tout une fête où l'on peut se décharger de nos frustrations, de nos colères et de déceptions en allant jusqu'à transgresser les règles de la société. Si ce n'est plus le cas dans notre vieille Europe où on peut retrouver ces phénomènes dans de rares carnavals comme celui de Munich où les chariots caricaturaux font scandale ou à Riems et à Lille où l'alcool coule à flot, il ne faut pas oublier ceux de l'Amérique latine avec bien évidement le carnaval de Rio. La fête dure plusieurs jours durant les quels c'est un déferlement de joie mais aussi de drogue, d'alcool et de sexe. Ces excès ne durent pas et une fois le grand Carnaval finit, tout rentre en ordre. Ici il sert de catalyseur à la société qui pendant quelques jours sort des carcans sociétaires pour relâcher toutes ses frustrations quotidiennes, qui il faut le rappeler sont importantes au Brésil: peur des gangs, trafic de drogues, pauvretés, enfants abandonnés, favelas, viols nombreux... Le carnaval et ses dérivent permettent à la population de ne pas imploser face à ses difficultés quotidiennes en relâchant une fois par an la pression.

Car ne l'oublions, le carnaval c'est avant tout le costume, le mystère et le changement d'identité. On devient autre le temps d'un moment, on travestit sa personnalité et on accède à certains milieux, pratiques, classes ou domaines qui au paravent ne nous étaient pas accessibles.

DSCN8130 DSCN8154 SAM_3219 SAM_3220

Voici quelques traditions païennes ou non que l'on retrouve dans différents carnavals du monde:

- En Suisse dans certains cantons, on porte des masques terrifiants pour chasser les mauvais esprits, dans d'autres on tient à la main des lanternes pour accompagner les âmes des morts.

- En Allemagne en général le carnaval est fêté le 11/11 à partir de 11h11. Cela vient du fait que Napoléon premier dans sa conquête de l'Europe interdisit à ce pays de fêter le carnaval pour éviter les débordement de la population en colère et que des prussiens ne se cachent sous les masques. Mais pourquoi le 11? parce en allemand le 11 s'écrit ELF, ce qui se rapproche de la devise française "liberté, égalité, fraternité" --> LEF. Bref c'est un pied de nez à l'imperialisme français. A l'époque on se costumait en cachette en soldats français pour railler cette armée. Cette pratique existe toujours mais c'est désormais l'armée allemande qui est sujette aux moqueries.

- Les Bacchanales, Lupercales, Saturnales, des fêtes romaines et grecs antiques, sont à l'origines de nos carnavals. Pendant celles-ci on inversait le rôle de maître et d'esclave, on célébrait le Dieu du vin Dionysos, Isis (les romains ont ajouté ce dieu comme beaucoup d'autres à leur panthéon), bref on fesait la fête comme jamais.

SAM_2696 SAM_2711

Voilà, aujourd'hui c'est carnaval, c'est mardi-gras quoi, c'est la fête!

 


mardi 25 décembre 2012

La tradition des cadeaux.

SAM_9167

Ce soir c'est Noël, alors voilà un petit article sur la tradition des cadeaux, illustré des photos de certains de mes petits présents.

SAM_9174 SAM_9175

Nous avions vu il y a quelques messages de cela, le pourquoi du 25 pour fêter Noël. Aujourd'hui ce sont les présents dont je vais brièvement retracer l'évolution et surtout, la tradition. 

SAM_9187 SAM_9183

Là encore il pourrait s'agire d'une histoire de romains (ils sont partout!). Pendant les Saturnales (période du solsitce d'hiver, entre 21 et le 25 décembre), une fête étalée sur plusieurs jours en l'honeur du dieu éponyme, Saturne l'un des dieux les plus puissants de l'âge d'or romain. A cette occasion on festoyé, on offrait des présents aux dieux de la maison et du foyer: les Lares. Mais les dirigeants et les aux de ce monde avaient eux aussi droit à leur cadeau de la part du peuple, et même les esclaves avaient leur petit présent.

Dans la tradition chrétienne, les cadeaux sont un rappel des rois mages qui, suivant l'étoile du Berger, furent menée à l'enfant Jésus au quel ils offrir la myrrhe, l'encens et l'or, quel chanceux ce Jésus. C'est aussi un moyen de rappeler le sacrifice divin, le don que Dieu fit de son fils pour l'humanité, un cadeau pour nous, mortels.

Les cadeaux seraient aussi le fruit de nombreuses pratiques païennes, fortement implantées en Europe. Il s'agirait d'offrandes pour le solstice d'hiver là aussi. Ainsi les vieux Dieux nordiques, gaulois, celtes, et mêmes perses auraient eux leur part de cadeaux pour attirer la prospérité sur la maisonnée. Soucieux de s'attirer les bonnes grâces de tous, les hommes auraient commencé à s'appliquer le même principe.

Et pour le Père Noël, mieux vaut demander à Coca cola...

SAM_9195

En tout cas Noël et ses présents restent un moyen de faire plaisirs à tout un chacun, parfois en se creusant la tête longuement, sans pour autant se ruiner quand on sait où chercher.

mardi 11 décembre 2012

Noël, une fête profane.

SAM_9114

Ça y est, on sort le sapin! Plus que quelques jours avant Noël, les cadeaux, la bûche et les marrons glacés. Mais quand on y regarde bien, d'où nous viennent cette fête chatoyante et notre arbre de lumière? 

P1010486 P1010583

Cette année le sain se fait tendre, tout de rouge et de blanc. Néanmoins il faut savoir que la tradition du sapin de Noël, tout comme la date du 25 décembre, n'ont réalité rien à voir avec la nativité chrétienne.

En effet le 25 décembre correspond à la célébration du solstice d'hiver, là où le soleil renaît et est victorieux des ténèbres. 

SAM_9078 SAM_9086

Le mot noël née en 1112 et vient de nael, une déformation du terme latin natalis: naissance. C'est au IIIe siècle que la date du 25 est choisie après de nombreuses propositions. Dans les faits, aucun texte ne précise la naissance du Christ, il s'agit avant tout d'une fête symbolique qui aujourd'hui est fêtée par tous, croyants comme profanes (l'aspect commercial n'y est pas anodin à mon goût).

P1010494

Dans l'empire romain, dès le IIe siècle avant J.C. on fêtait le mythe la naissance de Mithra, pendant le Mithragan. Ce culte vient d'Asie mineur est c'est généralisé au bassin méditerranéen jusqu'au IIIe siècle. Autres rites venus des romains, le don de présents et les guirlandes qui à l'époque étaient portées autour du cou pour les Saturnales: célébration du Dieu Saturne du 17 au 24 décembre où les esclaves jouissaient d'une courte liberté.  

SAM_9082 SAM_9089

On ne sait pas vraiment d'où nous vient la tradition du sapin décoré. Il pourrait provenir des scènes de théâtre jouées le soir de Noël où le liturgie chrétienne y est était comptée (du début du Moyen-Âge à la révolution). Pour figurer l'arbre de vie et de connaissance dont Eve croque la pomme, on utilisait un sapin décoré de fruits, d'ostis, de figurines et de bougies. Celui-ci se serait invité dans les foyers. Mais les celtes ne sont pas en reste, pour le solstice, eux aussi décorait leur arbre de vie. Les scandinaves avaient la même pratique pour fêter Jul.

SAM_9136 P1010585

En tout cas et pour ne pas rompre avec la tradition, Noël reste le temps des plaisirs du palais, de la réunion et du partage. Petit parfum d'avant garde pour commencer les premiers repas de familles avec quelques griottes à l'eau de vie et à la vanille ou ce délicieux gâteau. 

SAM_9092

Bientôt les jours s'alongerons, les enfants ouvrirons leurs cadeaux et les vieilles histoires seront comptées au prés des flammes du feu. C'est le temps de la douceur et de la neige.

mercredi 12 septembre 2012

Fête médiévale de Saint Geoire en Valdaine (2009 et 2010)

Tout les ans à Saint Geoire en Valdaine à lieu une grande fête médiévale. 

P1000017

Il n'y a pas de stands de vente mais des ateliers interactifs (herboristerie, forge, enluminure, tressage, broderie et bien d'autres). 

P1000018

Chevaliers et saltimbanques s'en donnent à coeur joie. 

P1000028 P1000038 (2)

C'est deux années là, c'est la compagnie de Bie qui a annimé les rues du village.

168 169

Le dernier jour des festivités, les participants traversent les rues du village en une longue procession jusuqu'au terrain où les chevaliers et les fauconniers démontre leur talent.

170

Fête médiévale de Crémieu (2011).

La fête médiévale de Crémieu de l'année 2011 a été riche en festivités et en attractions. Animaux, chevaliers, troubadours, artisants et doues dames étaient au rendez-vous.

 

Les animaux:

Les oies.

Au milieu des passant, un troupeau d'oies, menées à la baguette, s'offrent aux caresses des petits et des grands. 

DSCN8174 DSCN8177

Les moutons.

De mêmes pour les moutons, qui sont bien plus impressionnants. Cela ne semble pas gêner ce petit garçon.

DSCN8248

 

Les costumés:

Les ateliers vivants.

Parmis les différents stands, plusieurs activités des temps passés sont présentées. Des personnages vagabondent dans les rues, parés à la mode d'autre fois.

DSCN8172 DSCN8198

Les soldats.

En fin de journée, un défilé est organisé avec tous les acteurs de la société du moyen âge. Chevaliers et croisés exhibent leur force et leur dextérité aux armes.

DSCN8220 DSCN8236

Les elfes.

Ils font partis du folklore médiévale dans l'ensemble de l'Europe. Ils sont discrets et vivent habituellement dans la forêt.

DSCN8225 DSCN8224

Les nobles.

Ici les nobles, au sommet de l'échelle sociale, défilent dans leurs beaux habits de soie, de velours et de satin.

DSCN8228 DSCN8212

DSCN8232

DSCN8229 DSCN8231

Les serviteurs.

Ils font partis du peuple et accomplissent les tâches domestiques pour les nobles.

DSCN8233

Les démons.

Le moyen âge est une période pas aussi obscure qu'on le pense, néanmoins il est connu pour ces superstitions. Ainsi les démons étaient très présents dans l'esprit collectif et étaient représentés sous des formes monstrueuses. 

DSCN8234

 

Les visiteurs:

La fête médiévale de Crémieu est très réputée et un grand nombre de personnes viennent y assister. Pour l'occasion des navettes gratuites ont été mises en place, elles font le trajet entre le village et le parking.

DSCN8238

 

Les boutiques:

DSCN8166

L'artisanat.

Cuirs, sculptures, ferronnerie et orfèvrerie sont présents sur le marché.

DSCN8160 DSCN8162

DSCN8163 DSCN8199

Les épices.

Aussi précieuses que de l'or à l'époque (à cause de leur rareté), elles en sont emblématiques.

DSCN8167

Le cuir.

Plus simple à confectionner et plus solide, le cuir était une matière première qui composait bien des objets de la vie de tout les jours mais aussi de l'atirailles des soldats et guerriers car elle est légère et résistante.

DSCN8242

DSCN8169 DSCN8168

DSCN8170 DSCN8182

L'herboristerie.

C'est là que potions, crèmes et brouets qui soignent er guérissent sont composés puis vendus.

DSCN8184 DSCN8196

Bien d'autres stands sont visibles, certains intrigants, d'autres appétissants.

DSCN8201 DSCN8241

Petits souvenirs de Crému 2009 et de ces étranges créatures sylvestres.

P1000081

P1000082

P1000083