lundi 2 septembre 2013

Conceptions personnelles.

la renarde finie
Ce soir, un petit peu de théorie personnelle, pour rendre ce blog un peu moins froid et toujours dans l'optique de partager.

Hé bien, pour tout dire je me définis comme athée mais le mot juste serait plutôt agnostique dans l'idée que je ne crois en rien mais que je ne suis pas hostile aux religions ni à l'idée que des puissances mystiques nous entourent.

SAM_1151 SAM_1118 SAM_1167 SAM_1122

J'ai grandi dans une famille catholique et jusqu'à mes 10 ans je croyais en Dieu.
Mais voilà, l'idée d'un être supérieur à l'image de l'homme ça ne me parle pas vraiment, même dans les autres croyances, je trouve cela peut être un petit peu enthnocentriste de se dire que s'il y a quelque chose au dessus de nous, cela aurait forcément notre aspect ou du moins, notre façons de penser. C'est pour ça que le concept de bien et de mal dans les religions, la magie, la spiritualité... pour moi n'existe pas, hormis dans le but de donner une conduite aux gens pour maintenir le vivre ensemble.
Si je devrais croire à quelque chose, dans le sens d'une religion ou d'une croyance, ça serait une religion de la nature si on peut le dire ainsi, où les esprits seraient des formes d'énergies avec des consciences primaires qui vagueraient ici et là, incapables de dissocier le bien et le mal car ces concepts sont propres aux sociétés complexes: hommes, cétacés, bonobos, gorilles ou encore chimpanzés.

SAM_0624

Bref, je ne crois pas à tout ce que l'on pourrait nommer les saints, les dieux ou les anges car se sont des stéréotypes qui au cours des âges évolues, mais cela ne m'empêche pas de me reconnaître dans certaines divinités comme Déméter en particulier sans croire pour autant en elle. Par contre, je crois en la force de l'esprit, au fait que l'homme peut faire certaines choses incroyables sans toujours pouvoir l'expliquer ou y croire. Comme dirait ma grand-mère, c'est la force du coeur. Je crois beaucoup en l'auto-suggestion aussi, à l'effet placebo.

SAM_1087 SAM_1031 SAM_1030 SAM_1049

Pour résumer, je dirais que je ne crois pas aux divinités car elles sont des stéréotypes de dogmes propres à chaque époques, ni aux rituels dans le sens où, pour moi, ils ne sont que des outils pour communiquer avec ce qui nous entours et donc dans ce cas, un rituel unique et définit pour tous revient à suivre une ligne conductrice qui ne correspond pas aux attentes précises de chaque croyant. Un bon rituel serait un rituel qui pourrait prendre toutes les formes, du moment que l'on atteint avec celui-ci le but recherché.

SAM_1088

Bref, pour le moment je suis dans l'idée qu'il doit bien y avoir un petit quelque chose mais que cela ne ressemble ni au paradis, ni à l'enfer, encore moins au monde des fées bien que celui-ci me passionne.

le renard

Pour ce qu iest des notions de croyance et savoir, pour moi, le premier est ce par quoi on est convaincu sans pouvoir en apporter les preuves. En sociologie on se plait à dire que tout est de la croyance car au fond, peu de choses peuvent être expliquer concrètement: les rôles hommes-femmes, l'utilité de la technologie, le bien fondé de la guerre...
Le savoir ce sont les informations que l'on possède en nous, fausses ou vraies et qui nous permettent de décrypter le monde et d’agir en fonction de celui-ci.