Saint Sixte, un petit hameau paisible logé à la limite du parc de la Chartreuse.

 P1050815

C' est un lieu d'histoire, mais aussi sauvage de par son lac. Profond de plus de 40 mètres par endroits selon certains, les plongeurs ne peuvent y voir à plus de 30 mètres. On raconte qu'il est directement relié au lac de Paladru. La diversité animale de l'étang est grande, du fait de la pureté de l'eau et de sa tourbière mixte. Malheureusement des espèces étrangères au point d'eau comme les écrevisses américaines ou le silure sont entrain de briser ce fragile écosystème.

On raconte qu'au fond de l'eau reposserait des véhicules datant de la guerre et même un cheval de trait qui pendant l'hiver 69 aurait sombré dans le fond de l'étang, la glace ayant cédée sous son poids. Le site est  aussi un lieu d'histoire. Il a été occupé par les romains (qui ont donné le nom de "col des milles martyrs" au col le plus proche). Sur Saint Sixte des pièces de monnaies, des vestiges d'habitations et de lieux religieux ont été découverts.

P1050812 P1050808

Il ne faut pas avoir peur de pousser la grille (toujours ouverte) qui permet d'accéder aux "catacombes" romaine du dessous de l'église qui elle même est construite sur les bases d'un ancien temple romain.

On parle de "catacombes" dans la région mais en réalité il s'agit plus d'un couloir ou de deux petites salles qui sont sous l'église et qui sont d'architecture romaine. Merci au vieux monsieur, voisin du lieu qui nous à apporté un lampe torche pour voir au fond des pièces. Le plafond est bas et il y a des niches dans les murs, qui devaient certainement être utilisées pour contenir des représentations des saints ou des reliquaires. 

Juste au dessus du lac se trouve une maison forte en ruine. Du style baroque, elle date du début du 20éme siècle. Pendant la seconde guerre mondiale, elle a servit de QG à la résistance et c'est pour cela que les allemand en 1944 l'incendiairent. Elle brûla pendant 3 jours. Depuis elle est à l'abandon mais le rez-de-chaussée, les écuries, la chapelle et les caves peuvent encore être visités bien que cela soit plus ou moins dangereux. La nature y a repris ses droits, du lierre serpente sur les murs et des arbres poussent à son sommet.

P1050803

J'aurais aimé prendre quelques photos de plus, mais une petite bande extrémistes ou de jeunes jouant aux pseudo nazis(?!?), habillés en militaires avec les bérets et les rangers, plantant fièrement des drapeaux nationalistes, fascistes et tout ce qui s'en suit, semblaient très occupés à se filmer dans les ruines... parfois fois je suis pas fière de ce qui se passe près de chez moi.

Néanmoins nous avons pu prendre deux-trois clichés à l'arrière du château. De chaque côté de ce qui fût la terrasse, deux escaliers massifs sont envahis par la mousse et le buis. Photos à suivre, une fois le mauvais temps parti et les examens finis. 

P1050805 P1050804