dimanche 28 octobre 2012

Art de la table.

Il neige dehors!

Voilà l'arrivé des flocons, gros et blancs. Cependant les aléas du temps n'empêchent pas de recevoir bien au chaud chez soi ses amis.

SAM_7523 SAM_7524

Une dîné conviviale qui sans le vouloir a pris quelques peu les couleurs de noël. Un rideau ancien fait office de nappe.

SAM_7533 SAM_7547

Une peu d'estivalité au milieux de tout ce froid avec un assortiment de tomates et d'un joli coquelicot artificiel.

SAM_7562 SAM_7565

La recupe est au centre de la déco avec ce vieux bougeoir trouvé dans une brocante et ses ronds de serviettes bradés chez comptoir de famille.

(ici)

SAM_7566 SAM_7573

Tout est prêt pour attaquer la fondue savoyarde. Il ne manquerait plus qu'à sortir la paire de ski pour rentrer et le tableau serait complet.

P1010206

Et dehors, il continu de neiger sur les bouvreuils. Ce soir un article sur cette neige imprévue qui recouvre tout. En attendant, à table!


jeudi 11 octobre 2012

Inventaire du jardin (dernier épisode).

Passage express dans le jardin hier matin, le temps de faire un petit inventaire de ce qui s'y trouve.

SAM_6268

Le lamier tacheté est une plante médicinale souvent confondue avec les mauvaises herbes.

lamier tacheté/lamium maculatum:

Le nom « maculatum » vient du latin « macula »: tache. Cette plante vivace aime les zones de demi-ombre, les sols frais, humides, l'humus riche sur argile ou limons. On la trouve dans les haies, lisières humides, les bords de chemins et les décombres. Les jeunes pousses peuvent être consommées et ont, dit-on un léger goût de truffe et de terre. C'estune plante médicinale connue pour être astringente, expectorante, tonique, dépurative, narcotique et vulnéraire. Ainsi les feuilles et fleurs sont utilisées à cet effet. En cas d'insuffisance hépatique les sommités sont préparées en infusion. Cette plante se reconnaît à sa tige carrée, haute de 15 à 80 cm. Les feuilles sont souvent tachées de blanc, les fleurs sont pourpres, parfois roses et le calice à 5 dents. Sa floraison est longue. On cueille les fleurs et les feuilles d'avril à septembre. En cuisine les jeunes pousses effeuillées sont proposées en salade crues ou cuites en légumes, ou encore en lasagnes ou en soupe, les fleurs comme décor. Très cultivé, il en existe un grand nombre de déclinaisons décoratives.

SAM_6284 SAM_6286

Dans cet article (ici), on retrouve quelques informations sur ce lamier ainsi que ces congénères jaune, pourpre et blanc qui sont également fort utiles.

SAM_6320 SAM_6321

La mauve sylvestre est une autre plante sauvage est médicinale qui aime envahir les potager et les zones abandonnées, sèches et/ou argileuses.

SAM_6322

Les fleurs sont un bon comestible qui se déguste dans les salades. Elles sont utilisées en médecine avec les jeunes feuilles pour leurs propriétés émollientes, cal­mantes, pectorales et laxatives.

SAM_6342 SAM_6329

Le petit robert sur la photo de gauche fait partie de la famille des géraniums sauvages. A droite, un plant de chélidoine, l'herbe au verrues (explication dans cet article: ici).

SAM_6331 SAM_6333

Le vinaigrier n'est pas vraiment sauvage, ni propre à notre flore locale, c'est un arbre importé d'amérique du nord.

SAM_6332

Avec son fruit (qui n'est plus en cette saison), on fabrique un très bon vin par massération. C'est un des premiers arbres à prendre sur ces feuilles de jolies teintes rouges-orangées.

SAM_6347 SAM_6348

Les dernières fleurs du jardin s'épanouissent en gros buissons (à gauche), pendant que les bulbes d'iris violets se mettent en sommeil.

SAM_6344 SAM_6338

Il sera bientôt trop tard pour ramasser les pommes et planter les bulbes.

SAM_6323

La vergerette est une plante aux petites fleurs blanches très abondante au début de l'été. Ses tiges fleuries sont diurétiques, anti-diarrhéiques, uricolytique  et anti-inflammatoires. On utilise cette planteen infusion ou sous forme de baume.

SAM_6285 SAM_6499

Il y a toujours quelques plantes et fleurs inconnues à découvrir.

SAM_6328 SAM_6330

La vigne vierge de la maison commence à son tour à se parer de rouge et d'ocre, malgré la pluie.

SAM_6306

La gerbe d'or a fini de fleurir, elle donne désormais de gros chatons. Elle est connue pour être diurétique, expectorante, antitoxique, antiseptique, pour lutter contre l'urée, les intoxications hépatiques et le cholestérol. On l'emploie aussi pour les oedèmes, les urétrites, la néphrite chronique, les calculs rénaux, l'hyperuricémie, la goutte, contre le sur-poids, la diarrhée, l'anxiété, l'hypertension, l'eczéma, les plaies et les ulcères de la peau, les dermatophytoses, les rhumatismes et les problèmes dermatologiques. Bref un vrai trésor dans votre jardin.

SAM_6345 SAM_6308

Il reste des kilos et des kilos de noix à récolter avant que les corbeaux ne sévissent.

SAM_6289

Les animaux comme les oiseaux ou les chevreuils déterent parfois dans leur recherche de nourriture des bulbes de perce-neige comme celui-ci qui se trouve dans le jardin. Ils ne les consomment pas car ils sont légèrement toxiques (voir ici).

SAM_6495 SAM_6269

Et dans le potager? Et bien la nature est un peu patraque, les plants de tomates fleurissent à nouveau (à gauche) et les courgettes semblent figées dans leur teinte jaune sans qu'aucun animal ne s'y intéresse, pas même les limaces.

SAM_6493

Il reste cependant pas mal de légumes à récolter, comme les choux qui portent toujours les séquelles des chenilles du piéride du chou (un tragique épisode dû à ces petites bêbêtes: ici).

SAM_6272 SAM_6274

Parmi les récoltes encore possibles, la menthe-fraise que l'on voit à gauche. Cette menthe comme son nom l'indique a un goût et un parfum de fraise. La blette, légumes d'hiver, va bientôt finir dans la marmite, avec un peu de tomate et de crème.

SAM_6273

Ce pied là par contre se porte moins bien, il fera le plaisir des limaces.

SAM_6519

Les champignons ne sont pas en reste.

SAM_6278 SAM_6279

 Il y a toujours autant de russules de Sardoine, à la couleur surprenante.

SAM_6280 SAM_6281

Sans oublier les lactaires délicieux, dont nous avons fait une belle récolte...

SAM_6438

... et une bonne poêlée!

SAM_6263 SAM_6259

Quelques petites exemples d'avant/après. Ici les corpins chevelus qui en trois jours ont changé de mine.

SAM_6326 SAM_6318

De même pour les vesses de loup qui ont relaché tout leurs spores.

SAM_6540

De nouveau cet étrange lactaire couleur saumon au lait blanc.

SAM_6464 SAM_6450

J'ai enfin trouvé (Victoire!), voici le lactaire à lait brûlant. Il est si âcre que l'on ne peut pas le consomer.

SAM_6481 SAM_6462

Le sol est couvert de dizaines de petites espèces inconnues. Il est difficile de se promener dans l'herbe humide sans en écraser quelques exemplaires.

SAM_6472

Une autre espèce inconnue fort élégante avec son pied transparent.

SAM_6314 SAM_6501

Un autre avant après, avec les armillaires couleur de miel, qui en quelques jours sont partis en décrépitude.

SAM_6527

 Et pour finir les dessous d'un étrange champignon au chapeau marron-gris et aux lames blanche. Cette expédition m'aura permis de mettre des noms sur quelques inconnus.

jeudi 27 septembre 2012

Jardin d'automne.

SAM_5154

 L'automne est arrivé est déverse ses doux rayons sur le jardin qui prend mille et unes couleurs.

SAM_5213 SAM_5215

Les derniers semis doivent être effectués et les plantes fragiles protégées du gel en étant mises sous cloche.

SAM_5159 SAM_5196

Les roses et les asters donnent des teintes roses, jaunes et violines au jardin.

SAM_5197 SAM_5265

Les buissons fleurissent et commencent à donner leurs fruits et graines.

SAM_5253

L'herbe aux sorcières est fanée, les fleurs sont remplacées par des graines qui s'aggripent aux poils des animaux qui s'y frottent. Elles finissent par s'en détacher et tombe parfois dans un endroit nouveau qu'il ne leur reste plus qu'à coloniser.

SAM_5167 SAM_5218

C'est la récolte dans le potager, courges, pommes...

SAM_5172 SAM_5165

... chou et tomates vont rejoindre la réserve. C'est aussi à cette occasion que les oignons et leurs feuilles ont été ramassé. Celles des poireaux ont été coupé mais ils resterons encore quelques temps à demi enterrés.

SAM_5169

La menthe fleurit, c'est temps de la ramasser en gros bouquet et de la faire sécher au dessus de la cheminée. Elle fournira tout au long de l'hiver la tisane du soir.

SAM_5224 SAM_5236

L'automne c'est aussi le moment où on profite de temps qui est encore doux et des animaux qui bientôt, seront rentrés dans les bergeries, les étables et les écuries pour ne pas souffrir du froid.

SAM_5184 SAM_5181

Certains font bon usage du soleil.

SAM_5176

Une petite, enfin plutôt une grosse libellule fait une halte dans le potager, sur un des tuteurs des tomates. Il est courant de croiser les libellules dans des milieux où il y a peu de points d'eau, car elles sont de grandes voyageuses qui parcours  plusieurs kilomètres pour trouver les mares qui leurs feront un excellent terrain de chasse. Bientôt le froid les emportera et seul les larves enfouies dans la vase survivront à l'hiver. Elles sortirons à l'air libre l'été prochain sous leur forme adulte.

SAM_5198 SAM_5201

Autre découverte sous le verger, un petit lactaire délicieux, qui rejoindra ses congénères trouvés en forêt pour former une bonne grosse poêlée au beurre.

SAM_5228 SAM_5203

Avec ce derniers il y a des petits inconnus.

SAM_5229 SAM_5230

Comme avec se lactaire délavé qui donne un lait blanc (la production de lait chez un lactaire permet de le différencier avec un russule).

SAM_5270

Vous la voyez, là au milieu de la photo, cachée dans l'herbe? Voici une jeune faisane qui fuyant les chasseurs, c'est rapprochée de la route. Sa robe est identique aux herbes sèches.

jeudi 6 septembre 2012

Poêlée de rosés des prés

Les rosés des prés pointent le bout de leur nez,
et il y a mille et unes façons de les accommoder.

SAM_4062

Il vous faut:

- 1 kilo de rosés (ou champignons de paris).

- de l'huile d'olive (ou du beurre).

- 4 tomates.

- du concentré de tomate.

- 1 oignon.

- 3 gousses d'ail.

- un peu de coriandre.

- quelques feuilles de laurier sauce.

- du sel et du poivre.

SAM_4049

Dans une grand poêle, faite revenir dans de l'huile d'olive de préférence (ou du beurre, de la graisse d'oie etc...), l'oignon finement émincé avec les gousses d'ail coupées en morceaux ( et dont le germe aura préalablement été retiré). Ajouter les tomates coupées en cubes, les feuilles de laurier sauce, la doriandre ainsi qu'un grand verre d'eau et l'équivalant de deux cuillères à soupe de concentré de tomate. Couvrir et laisser mijoter 10 minutes.

SAM_4055 SAM_4058

À la suite de cela, ajouter les champignons. Si vous les aimez secs, laisser les cuire 5 à 10 minutes sans couvercle et, au contraire, si comme moi vous les aimez dans leur jus, couvrez 5 min. Retirer du feu la poêle, saler, poivrer et servir.  En accompagnement pour la viande ou seul c'est un délice.

SAM_4067

mardi 3 juillet 2012

Poêlée de chanterelles.

SAM_1217 SAM_1221

Pas de crème pour cette recette, la chantrelle est préparée le plus simplement du monde.

Recette:

- 800gr de chanterelles.

- 1 oignon.

- 1 tomate.

- des herbes de provence.

- de l'huile d'olive.

- du sel.

SAM_1218

Émincer l'oignon, la tomate, laver les chanterelles et les couper grossièrement en deux ou quatre selon la taille. Cuire les champignons dans de l'huile d'olive sur feu doux, jusqu'à ce qu'ils rendent leur eau. Cela permet d'enlever l'âcreté des champignons. Remettre à cuire avec à nouveau un petit peu d'huile d'olive, ajouter l'oignon, la tomate, les herbes, le sel et laiser cuire 10 minutes toujours sur feu doux. Servir.

SAM_1238